Sauber C32

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sauber C32

Sauber C32

Esteban Gutiérrez sur la Sauber C32 en 2013

Présentation
Équipe Drapeau de la Suisse Sauber F1 Team
Constructeur Sauber
Année du modèle 2013
Concepteurs Matt Morris
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs
Suspension arrière Doubles triangles superposés, tirants et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs
Nom du moteur Ferrari
Cylindrée 2 400 cm³
Configuration V8 atmosphérique ouvert à 90°, limité à 18 000 tr/min
Orientation du moteur Moteur longitudinal
Boîte de vitesses Ferrari, séquentielle à contrôle électro-hydraulique seamless, en position longitudinale
Nombre de rapports 7 + marche arrière, système Quickshift
Système de freinage Disques et étriers Brembo
Poids 642 kg avec le pilote, les caméras et le lest
Pneumatiques Pirelli PZero montés sur jantes OZ Racing
Partenaires NEC, Telmex
Histoire en compétition
Pilotes 11. Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg
12. Drapeau du Mexique Esteban Gutiérrez
Début Grand Prix d'Australie 2013
Courses Victoires Pole Meilleur tour
19 0 0 1
Championnat constructeur 7e avec 57 points
Championnat pilote Nico Hülkenberg : 10e
Esteban Gutiérrez : 16e

Chronologie des modèles (2013)

La Sauber C32 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie suisse Sauber dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2013. Elle est pilotée par l'Allemand Nico Hülkenberg, en provenance de l'écurie Force India, et le Mexicain Esteban Gutiérrez, pilote essayeur de l'écurie depuis 2010 et pilote de GP2 Series depuis 2011. Le pilote essayeur est le Néerlandais Robin Frijns. Conçue par l'ingénieur Matt Morris, la C32 est une évolution de la Sauber C31 de la saison précédente. La monoplace a été présentée le 2 février 2013 à l'usine de l'écurie basée à Hinwil en Suisse.

Création de la monoplace[modifier | modifier le code]

Évolution de la Sauber C31 de 2012, la C32 se distingue de sa devancière par sa nouvelle livrée, presque entièrement noire, et par le cache esthétique dissimulant la cassure du nez de la monoplace. Toutefois, Matt Morris insiste sur le fait que l'équipe technique de l'écurie a « éliminer les faiblesses de la C31 », comme par exemple, l'utilisation des pneus Pirelli en qualifications.

Sur un plan plus technique, la C32 se distingue par des pontons très étroits, qui ont été inspirés par l'accident de Sergio Pérez à Monaco en 2011, et par des flancs plus effilés, qui permettent un meilleur écoulement du flux d'air dans cette zone et à l'arrière de la monoplace[1].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Sauber C32 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
2013 Sauber F1 Team Ferrari V8 Type 056 Pirelli AUS MAL CHI BAH ESP MON CAN GBR ALL HON BEL ITA SIN COR JAP IND ABU USA BRÉ 57 7e
Nico Hülkenberg Np 8e 10e 12e 15e 11e Abd 10e 10e 11e 13e 5e 9e 4e 6e 19e* 14e 6e 8e
Esteban Gutiérrez 13e 12e Abd 18e 11e 13e 20e* 14e 14e Abd 14e 13e 12e 11e 7e 15e 13e 13e 12e

Légende : ici

  • * Le pilote n'a pas terminé la course mais est classé pour avoir parcouru plus de 90% de la distance de course.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Sauber C32 ? Une C31 en mieux ! », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 2 février 2013 (consulté le 16 février 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :