Sauber C13

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sauber C13

Sauber C13

La Sauber C13 de Heinz-Harald Frentzen exposée à l'Auto und Technik Museum de Sinsheim

Présentation
Équipe Drapeau : Suisse Broker Sauber Mercedes
Constructeur Sauber
Année du modèle 1994
Concepteurs André de Cortanze
Leo Ress
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Nom du moteur Mercedes (Ilmor) 2175B
Cylindrée 3496 cm³
720 ch à 13 400 tr/min
Configuration 10 cylindres en V à 75°
Boîte de vitesses Sauber/XTrac semi-automatique longitudinale
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Freins à disque en carbone
Poids 515 kg
Dimensions Empattement : 2930 mm
Voie avant : 1680 mm
Voie arrière : 1600 mm
Carburant Castrol
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 29. Drapeau : Autriche Karl Wendlinger
29. Drapeau : Italie Andrea De Cesaris
29. Drapeau : Finlande Jyrki Järvilehto
30. Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen
Début Grand Prix automobile du Brésil 1994
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 0 0 0
Championnat constructeur 8e avec 12 points
Championnat pilote Heinz-Harald Frentzen : 13e
Karl Wendlinger : 19e
Andrea De Cesaris : 20e
Jyrki Järvilehto : 24e

Chronologie des modèles (1994)

La Sauber C13 est une monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Sauber pour la saison 1994 de Formule 1. Elle est pilotée par l'Autrichien Karl Wendlinger, remplacé successivement par l'Italien Andrea De Cesaris et le Finlandais Jyrki Järvilehto et par l'Allemand Heinz-Harald Frentzen, qui effectue l'intégralité de la saison pour l'écurie suisse. La C13 est équipée d'un moteur V10 Mercedes de 3.5 litres.

La saison commence au Brésil par une sixième place de Karl Wendlinger, élancé depuis la septième place tandis que Heinz-Harald Frentzen, parti cinquième abandonne au quinzième tour à la suite d'un tête-à-queue[1],[2]. Lors de la manche suivante, sur le Ti Aida, Frentzen marque les points de la cinquième place alors qu'au soixante-neuvième tour, Wendlinger, alors septième, s'accroche avec la Minardi M193B de Michele Alboreto, entraînant l'abandon des deux pilotes[3]. À Saint-Marin, l'Autrichien, élancé de la dixième place sur la grille, termine quatrième alors que Frentzen franchit la ligne d'arrivée en septième position[4],[5].

Lors des essais libres du Grand Prix suivant, à Monaco, Wendlinger encastre sa C13 lancée à plus de 270 km/h dans le mur de la chicane à la sortie du tunnel. Son état étant très critique, l'Autrichien est mis sous perfusion au bord de la piste puis est évacué à l’hôpital de Monaco où il est plongé dans le coma durant trois semaines[6]. Par mesure de sécurité, Frentzen déclare forfait pour ce Grand Prix, ne participant ni aux qualifications, ni à la course[7].

À partir du Grand Prix automobile d'Espagne 1994, les côtés du cockpit de la C13 ont été relevés afin de renforcer la sécurité des pilotes. Ce dispositif est rendu obligatoire à partir de la saison 1996 et est toujours en place de nos jours. Lors de la manche espagnole, Frentzen, seul pilote Sauber en piste, abandonne sur problème de boîte de vitesses au vingt-et-unième tour[8].

Lors du Grand Prix suivant, au Canada, Sauber fait appel à Andrea De Cesaris pour remplacer Wendlinger, forfait pour le reste de la saison. En course, les deux pilotes abandonnent, à la suite d'un accident de Frentzen au cinquième tour et une fuite d'huile survenu au dix-neuf boucles plus tard pour De Cesaris[9]. En France, les deux pilotes finissent dans les points, puis en Grande-Bretagne, Frentzen termine septième[10],[11]. C'est à partir de cette manche que Sauber connaît une difficile deuxième moitié de saison, aucun pilote ne franchissant la ligne d'arrivée jusqu'au Grand Prix d'Europe, où Frentzen marque le point de la sixième place[12].

Au Japon, avant-dernière manche du championnat du monde, Andrea De Cesaris est remplacé par JJ Lehto, qui abandonne dès le début de la course à la suite d'une panne de moteur, alors qu'il s'est élancé de la quinzième place sur la grille de départ. Frentzen, auteur du troisième temps des qualifications, ne convertit pas sa bonne performance en podium mais termine sixième[13],[14]. Enfin, en Australie, Lehto et Frentzen terminent respectivement dixième et septième[15].

À la fin de la saison, Sauber occupe la huitième place du championnat des constructeurs avec douze points. Heinz-Harald Frentzen prend la treizième place du championnat des pilotes avec sept points tandis que Karl Wendlinger est dix-neuvième avec quatre points. Andrea De Cesaris, engagé également avec Jordan Grand Prix, est vingtième avec quatre points alors que JJ Lehto, engagé aussi avec Benetton Formula, prend la vingt-quatrième place avec un point[16].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Vue avant de la Sauber C13 de Heinz-Harald Frentzen exposée à lAuto und Technik Museum de Sinsheim
La Sauber C13 de Heinz-Harald Frentzen exposée à lAuto und Technik Museum de Sinsheim.
Résultats détaillés de la Sauber C13 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1994 Broker Sauber Mercedes Mercedes 2175B V10 Goodyear BRÉ PAC SMR MON ESP CAN FRA GBR ALL HON BEL ITA POR EUR JAP AUS 12 8e
Karl Wendlinger 6e Abd 4e Np
Andrea De Cesaris Abd 6e Abd Abd Abd Abd Abd Abd Abd
Jyrki Järvilehto Abd 10e
Heinz-Harald Frentzen Abd 5e 7e Np Abd Abd 4e 7e Abd Abd Abd Abd Abd 6e 6e 7e

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Qualifications du Grand Prix du Brésil 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  2. « Classement du Grand Prix du Brésil 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  3. « Classement du Grand Prix du Pacifique 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  4. « Qualifications du Grand Prix de Saint-Marin 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  5. « Classement du Grand Prix de Saint-Marin 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  6. « Profil de Karl Wendlinger », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  7. « Classement du Grand Prix de Monaco 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  8. « Classement du Grand Prix d'Espagne 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  9. « Classement du Grand Prix du Canada 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  10. « Classement du Grand Prix de France 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  11. « Classement du Grand Prix de Grande-Bretagne 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  12. « Classement du Grand Prix d'Europe 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  13. « Qualifications du Grand Prix du Japon 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  14. « Classement du Grand Prix du Japon 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  15. « Classement du Grand Prix d'Australie 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  16. « Classements généraux de la saison 1994 de Formule 1 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :