Sauber C14

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sauber C14

Sauber C14

Jean-Christophe Boullion sur Sauber C14 au GP de Grande-Bretagne 1995

Présentation
Équipe Drapeau : Suisse Red Bull Sauber Ford
Constructeur Sauber
Année du modèle 1995
Concepteurs André de Cortanze
Leo Ress
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Nom du moteur Ford-Cosworth ECA Zetec-R
Cylindrée 2999 cm³
660 ch à 14 500 tr/min
Configuration 8 cylindres en V à 75°
Boîte de vitesses Sauber/XTrac semi-automatique longitudinale
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Freins à disque en carbone Brembo
Poids 595 kg
Dimensions Empattement : 2900 mm
Voie avant : 1710 mm
Voie arrière : 1610 mm
Carburant Elf
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Red Bull, Petronas
Histoire en compétition
Pilotes 29. Drapeau : Autriche Karl Wendlinger
30. Drapeau : Allemagne Heinz-Harald Frentzen
29. Drapeau : France Jean-Christophe Boullion
Début Grand Prix automobile du Brésil 1995
Courses Victoires Pole Meilleur tour
17 0 0 0
Championnat constructeur 7e avec 18 points
Championnat pilote Heinz-Harald Frentzen : 9e
Jean-Christophe Boullion : 16e
Karl Wendlinger : 28e

Chronologie des modèles (1995)

La Sauber C14 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Sauber lors de la saison 1995 de Formule 1. Elle a été pilotée par l'Allemand Heinz-Harald Frentzen, l'Autrichien Karl Wendlinger et le Français Jean-Christophe Boullion. Le pilote d'essais est l'Argentin Norberto Fontana. Le motoriste Mercedes-Benz ayant rompu son contrat avec l'écurie suisse, la Sauber C14 est mue par un moteur Ford-Cosworth. Le fabricant de boissons énergétiques Red Bull devient le sponsor principal de Sauber.

La saison commence par un double abandon lors du Grand Prix inaugural au Brésil, dû à un problème d'électricité. Tandis que Heinz-Harald Frentzen termine dans les points lors des deux Grand Prix suivants, Karl Wendlinger est contraint à l'abandon. En Espagne, il rallie pour la première fois de la saison l'arrivée, à cinq places de son coéquipier. Le pilote autrichien, ayant des performances beaucoup plus faibles que Frentzen, est remplacé par Jean-Christophe Boullion, pilote essayeur chez Williams F1 Team, au Grand Prix de Monaco.

À partir du Grand Prix d'Allemagne, la Sauber C14 voit son nez surélevé et a une meilleure adhérence, ce qui permet à Frentzen de décrocher le premier podium de l'écurie suisse en Italie. Jean-Christophe Bouillion, lui aussi dépassé par son coéquipier allemand, est congédié en fin de saison et Karl Wendlinger est rappelé pour les deux dernières courses du championnat.

À la fin de la saison, Sauber termine septième du championnat des constructeurs avec dix-huit points. L'ingénieur de l'écurie, André de Cortanze, démissionne et laisse la conception de la Sauber C15 à Leo Ress.

Résultats complets en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Photo de la Sauber C14 de Frentzen à Silverstone
Heinz-Harald Frenzteb à bord de la Sauber C14 au GP de Grande-Bretagne 1995.
Résultats détaillés de la Sauber C14 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
1995 Red Bull Sauber Ford Ford-Cosworth ECA Zetec-R V10 Goodyear BRÉ ARG SMR ESP MON CAN FRA GBR ALL HON BEL ITA POR EUR PAC JAP AUS 18 7e
Karl Wendlinger Abd Abd Abd 13e 10e Abd
Jean-Christophe Boullion 8e Abd Abd 9e 5e 10e 11e 6e 12e Abd Abd
Heinz-Harald Frentzen Abd 5e 6e 8e 6e Abd 10e 6e Abd 5e 4e 3e 6e Abd 7e 8e Abd

Légende : ici

Sur les autres projets Wikimedia :