Major League Soccer 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saison MLS 2008)
Aller à : navigation, rechercher

Major League Soccer
Saison 2008

Généralités
Sport football (soccer)
Organisateur(s) Major League Soccer
Édition 13e
Lieu Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Date Saison régulière :
29 mars - 26 oct. 2008
Séries éliminatoires :
21 oct. au 18 nov. 2008
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Participants 14 franchises
Épreuves 210 matchs + séries éliminatoires
Affluence 3 456 641 spectateurs soit 16 460 par match (saison régulière)
Site(s) Finale au Home Depot Center de Carson
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Crew de Columbus
Finaliste Red Bulls de New York
Meilleur joueur Saison régulière :
Drapeau : Argentine Guillermo Barros Schelotto
Finale :
Drapeau : Argentine Guillermo Barros Schelotto
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : États-Unis Landon Donovan (20)
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : Argentine Guillermo Barros Schelotto (19)

Navigation

La Major League Soccer 2008 est la 13e saison de la Major League Soccer, le championnat professionnel de football (soccer) d'Amérique du Nord.

La saison régulière commencera la 29 mars et se terminera le 26 octobre. Viendront ensuite les playoffs qui s'achèveront par la MLS Cup (finale du championnat) le 23 novembre.

Quatre places qualificatives pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2009-2010 sont attribuées au vainqueur du Supporters' Shield, aux finalistes du championnat et au vainqueur de la Coupe des États-Unis de soccer. Les quatre meilleures équipes non qualifiées pour la Ligue des champions sont qualifiées pour la SuperLiga 2009.

Changements par rapport à 2007[modifier | modifier le code]

Les 14 franchises participantes[modifier | modifier le code]

Carte[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Fire de Chicago Chivas USA Rapids du Colorado Crew de Columbus D.C. United
Toyota Park Home Depot Center Dick's Sporting Goods Park Columbus Crew Stadium RFK Memorial Stadium
Capacité: 20.000 Capacité: 27.000 Capacité: 18.086 Capacité: 22.555 Capacité: 46.000
Toyota Park interior (by night).jpg HomeDepot.jpg Dick's Park.jpg Columbus crew stadium mls allstars 2005.jpg RFK Stadium aerial photo, 1988.JPEG
FC Dallas Dynamo de Houston Wizards de Kansas City Galaxy de Los Angeles Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Pizza Hut Park Robertson Stadium CommunityAmerica Ballpark Home Depot Center Gillette Stadium
Capacité: 20.500 Capacité: 32.000 Capacité: 10.385 Capacité: 27.000 Capacité: 68.756
Pizza Hut Park Frisco satellite view.png Robertson Stadium aerial.jpg CommunityAmerica Ballpark1.JPG HomeDepot.jpg Gillette Dec 08.jpg
Red Bulls de New York Real Salt Lake Earthquakes de San José Toronto FC
Giants Stadium Rio Tinto Stadium Buck Shaw Stadium BMO Field
Capacité: 80.200 Capacité: 20.008 Capacité: 10.300 Capacité: 20.500
Giants Stadium aerial.jpg 0807 RSL Sandy Stadium.jpg BuckShawPanorama.JPG BMO Field Toronto 2007.jpg

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

  • Les 14 équipes sont réparties en 2 conférences : Conférence Ouest (7 équipes) et la Conférence Est (7 équipes).
  • Toutes les équipes disputent 30 rencontres qui se répartissent comme suit :
    • 3 rencontres (deux à domicile et une à l'extérieur) contre deux équipes de sa conférence
    • 3 rencontres (une à domicile et deux à l'extérieur) contre deux équipes de sa conférence
    • 2 rencontres (une à domicile et une à l'extérieur) contre deux équipes de sa conférence
    • 2 rencontres (une à domicile et une à l'extérieur) contre les équipes de la conférence opposée
  • La victoire vaut 3 points, le match nul rapporte 1 point et la défaite ne rapporte aucun point.
  • Les trois meilleures équipes de chaque conférence sont qualifiées pour les play-offs. Elles sont accompagnées par les 2 meilleures équipes restantes toutes conférences confondues.
  • En cas d'égalité, les critères suivants départagent les équipes :
  1. Points dans les rencontres directes
  2. Différence de buts générale
  3. Nombre de buts marqués
  4. Application des trois premiers critères pour les matchs à l'extérieur
  5. Application des trois premiers critères pour les matchs à domicile
  6. Classement du fair-play
  7. Tirage à la pièce

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Classements des conférences Ouest et Est[modifier | modifier le code]

Conférence Ouest
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Dynamo de Houston T 51 30 13 12 5 45 32 +13
2 Chivas USA 43 30 12 7 11 40 41 -1
3 Real Salt Lake 40 30 10 10 10 40 39 +1
4 Rapids du Colorado 38 30 11 5 14 44 45 -1
5 FC Dallas 36 30 8 12 10 45 41 +4
6 Galaxy de Los Angeles 33 30 8 9 13 55 62 -7
7 Earthquakes de San José 33 30 8 9 13 32 38 -6
Conférence Est
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Crew de Columbus 57 30 17 6 7 50 36 +14
2 Fire de Chicago 46 30 13 7 10 44 33 +11
3 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 43 30 12 7 11 40 43 -3
4 Wizards de Kansas City 42 30 11 9 10 37 39 -2
5 Red Bulls de New York 39 30 10 9 11 42 48 -6
6 D.C. United C 37 30 11 4 15 43 51 -8
7 Toronto FC 35 30 9 8 13 34 43 -9

Classement général[modifier | modifier le code]

Le Toronto FC étant une franchise canadienne, elle ne dispute pas la Coupe des États-Unis de soccer et ne peut se qualifier pour la Ligue des champions de la CONCACAF qu'à travers le Championnat canadien.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Crew de Columbus 57 30 17 6 7 50 36 +14
2 Dynamo de Houston T 51 30 13 12 5 45 32 +13
3 Fire de Chicago 46 30 13 7 10 44 33 +11
4 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 43 30 12 7 11 40 43 -3
5 Chivas USA 43 30 12 7 11 40 41 -1
6 Wizards de Kansas City 42 30 11 9 10 37 39 -2
7 Real Salt Lake 40 30 10 10 10 40 39 +1
8 Red Bulls de New York 39 30 10 9 11 42 48 -6
9 Rapids du Colorado 38 30 11 5 14 44 45 -1
10 D.C. United C 37 30 11 4 15 43 51 -8
11 FC Dallas 36 30 8 12 10 45 41 +4
12 Toronto FC 35 30 9 8 13 34 43 -9
13 Galaxy de Los Angeles 33 30 8 9 13 55 62 -7
14 Earthquakes de San José 33 30 8 9 13 32 38 -6

Résultats[modifier | modifier le code]

Source : Résultats de la saison

Tableau par équipe[modifier | modifier le code]

Légende :
Fire de Chicago - CHI • Chivas USA - CHV • Rapids du Colorado - COL • Crew de Columbus - CLB • D.C. United - DC
FC Dallas - FCD • Dynamo de Houston - HOU • Wizards de Kansas City - KC • Galaxy de Los Angeles - LA
Revolution de la Nouvelle-Angleterre - N-A • Red Bulls de New York - NY • Real Salt Lake - RSL
Earthquakes de San José - SJ • Toronto FC - TOR
Victoire * Défaite * Nul * Domicile
Club Match
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
Fire de Chicago RSL N-A SJ KC COL N-A DC HOU NY DC DAL CHV SJ CLB TOR RSL KC CHV N-A DC LA HOU NY COL DAL LA KC CLB TOR NY
1-1 0-4 1-0 1-0 1-2 3-0 2-0 2-1 5-1 2-1 0-1 0-2 0-0 2-2 1-2 0-0 0-0 0-1 2-1 1-0 1-0 1-2 0-1 0-2 4-1 1-3 1-1 2-2 2-3 2-5
Chivas USA DAL RSL CLB DAL LA HOU N-A DC COL CLB NY RSL CHI NY SJ LA CHI KC LA HOU SJ TOR TOR N-A RSL KC DC SJ COL HOU
1-1 1-3 3-4 2-0 2-5 0-0 2-1 1-3 2-1 0-2 0-1 1-0 0-2 1-1 0-1 1-1 0-1 2-3 2-2 0-4 0-0 1-2 3-1 0-4 1-0 1-2 3-0 1-0 2-1 1-1
Rapids du Colorado LA KC N-A SJ CHI DC HOU RSL CHV DAL LA TOR HOU CLB NY SJ DAL CLB TOR KC DC RSL DAL CHI N-A NY HOU LA CHV RSL
0-4 2-3 1-0 2-0 1-2 0-2 1-2 0-2 2-1 1-2 2-3 1-3 0-0 1-2 0-4 1-1 2-2 2-0 0-1 1-2 0-3 0-2 1-0 0-2 1-1 5-4 3-1 2-3 2-1 1-1
Crew de Columbus TOR NY CHV DC HOU KC SJ TOR N-A CHV SJ KC LA COL CHI RSL KC COL HOU DAL RSL DAL N-A TOR NY N-A LA CHI NY DC
0-2 0-2 3-4 2-1 0-1 1-2 3-2 0-0 1-0 0-2 2-0 3-0 3-3 1-2 2-2 0-2 3-3 2-0 0-2 1-2 0-3 2-1 0-4 1-1 1-3 1-0 0-1 2-2 1-3 0-1
D.C. United KC TOR RSL CLB RSL COL CHI CHV TOR TOR N-A CHI NY SJ LA HOU KC NY CHI N-A COL NY SJ DAL LA DAL CHV HOU N-A CLB
0-2 1-4 0-4 2-1 1-4 0-2 2-0 1-3 0-1 2-3 2-2 2-1 1-4 1-3 1-4 2-0 0-2 4-1 1-0 1-2 0-3 0-0 1-2 2-2 2-5 0-3 3-0 0-0 1-2 0-1
FC Dallas CHV HOU NY CHV N-A SJ RSL LA RSL HOU COL N-A CHI NY HOU KC COL LA TOR CLB KC CLB COL DC CHI DC SJ TOR RSL LA
1-1 3-3 0-2 2-0 1-0 0-0 1-2 5-1 1-2 2-2 1-2 1-2 0-1 0-1 1-1 1-1 2-2 0-4 2-0 1-2 1-1 2-1 1-0 2-2 4-1 0-3 1-1 2-2 1-3 2-2
Dynamo de Houston N-A DAL KC LA CLB CHV COL CHI SJ DAL NY TOR N-A COL DAL RSL DC CLB RSL CHV NY CHI KC SJ TOR COL DC SJ LA CHV
0-3 3-3 0-0 2-2 0-1 0-0 1-2 2-1 1-2 2-2 0-1 1-3 2-0 0-0 1-1 0-0 2-0 0-2 3-4 0-4 0-3 1-2 1-3 1-1 1-1 3-1 0-0 1-2 0-3 1-1
Wizards de Kansas City DC COL N-A HOU CHI TOR CLB NY LA RSL CLB TOR RSL DAL NY CLB CHI DC CHV COL DAL SJ HOU LA TOR CHV CHI N-A SJ N-A
0-2 2-3 3-1 0-0 1-0 0-2 1-2 1-1 1-3 0-0 3-0 0-0 0-1 1-1 1-2 3-3 0-0 0-2 2-3 1-2 1-1 1-2 1-3 0-2 0-2 1-2 1-1 0-1 2-3 3-1
Galaxy de Los Angeles COL SJ TOR HOU CHV RSL NY DAL KC TOR COL SJ CLB DC N-A CHV NY DAL SJ CHV CHI N-A RSL KC DC CHI CLB COL HOU DAL
0-4 0-2 3-2 2-2 2-5 2-2 2-1 5-1 1-3 0-2 2-3 3-0 3-3 1-4 2-1 1-1 2-2 0-4 2-3 2-2 1-0 2-2 2-2 0-2 2-5 1-3 0-1 2-3 0-3 2-2
Revolution de la Nouvelle-Angleterre HOU CHI KC COL NY DAL CHI CHV SJ CLB DC DAL HOU NY RSL TOR LA CHI SJ DC TOR LA CLB CHV COL CLB RSL KC DC KC
0-3 0-4 3-1 1-0 1-1 1-0 3-0 2-1 0-2 1-0 2-2 1-2 2-0 1-1 1-2 1-2 2-1 2-1 0-4 1-2 1-1 2-2 0-4 0-4 1-1 1-0 2-2 0-1 1-2 3-1
Red Bulls de New York CLB DAL N-A SJ TOR LA KC CHI HOU CHV DC N-A DAL CHV COL KC LA SJ DC TOR HOU DC CHI RSL CLB COL TOR RSL CLB CHI
0-2 0-2 1-1 0-2 1-1 2-1 1-1 5-1 0-1 0-1 1-4 1-1 0-1 1-1 0-4 1-2 2-2 1-1 4-1 0-2 0-3 0-0 0-1 1-2 1-3 5-4 3-1 1-1 1-3 2-5
Real Salt Lake CHI CHV DC TOR DC LA DAL COL DAL SJ KC CHV SJ N-A KC HOU CLB CHI TOR HOU CLB COL LA NY CHV SJ N-A NY DAL COL
1-1 1-3 0-4 0-1 1-4 2-2 1-2 0-2 1-2 1-3 0-0 1-0 0-0 1-2 0-1 0-0 0-2 0-0 1-2 3-4 0-3 0-2 2-2 1-2 1-0 3-2 2-2 1-1 1-3 1-1
Earthquakes de San José LA CHI COL NY DAL CLB N-A HOU RSL CLB LA RSL DC CHI CHV COL TOR NY LA N-A CHV KC DC HOU RSL DAL CHV HOU KC TOR
0-2 1-0 2-0 0-2 0-0 3-2 0-2 1-2 1-3 2-0 3-0 0-0 1-3 0-0 1-0 1-1 0-0 1-1 2-3 0-4 0-0 1-2 1-2 1-1 3-2 1-1 1-0 1-2 2-3 0-2
Toronto FC CLB DC LA RSL KC NY CLB DC DC LA HOU COL KC N-A CHI SJ RSL DAL COL NY N-A CHV CHV CLB KC HOU NY DAL CHI SJ
0-2 1-4 3-2 0-1 0-2 1-1 0-0 0-1 2-3 0-2 1-3 1-3 0-0 1-2 1-2 0-0 1-2 2-0 1-0 0-2 1-1 1-2 3-1 1-1 0-2 1-1 3-1 2-2 2-3 0-2

Tableaux généraux[modifier | modifier le code]

Matchs inter-conférences[modifier | modifier le code]
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) CHIC CHIV COLO COLU DCU FCD HOU KAN LA N.-A. NY RSL SJ TOR
Fire de Chicago 1-0 2-1 1-4 1-2 3-1 0-0 0-0
Chivas USA 2-0 2-0 3-1 2-1 1-2 1-1 2-1
Rapids du Colorado 2-0 0-2 2-0 2-1 1-1 4-0 0-1
Crew de Columbus 4-3 2-1 2-1 1-0 1-0 3-0 0-2
D.C. United 0-3 3-0 2-2 0-2 4-1 4-1 3-1
FC Dallas 1-0 1-2 3-0 1-1 0-1 2-0 2-2
Dynamo de Houston 2-1 2-0 0-0 3-1 0-2 1-0 3-1
Wizards de Kansas City 3-2 3-2 1-1 0-0 2-0 1-0 3-2
Galaxy de Los Angeles 0-1 3-3 5-2 3-1 1-2 1-2 2-3
Revolution de la Nouvelle-Angleterre 4-0 0-1 2-1 3-0 2-2 2-2 2-0
Red Bulls de New York 1-0 4-5 1-0 3-0 2-2 2-1 2-0
Real Salt Lake 1-1 2-0 4-0 0-0 2-1 1-1 2-1
Earthquakes de San José 0-1 2-3 2-1 2-1 4-0 1-1 2-0
Toronto FC 1-3 3-1 0-2 1-1 2-0 1-0 0-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur
Matchs intra-conférences[modifier | modifier le code]
Conférence Ouest
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) CHIV COLO FCD HOU LA RSL SJ CHIV COLO FCD HOU LA RSL SJ
Chivas USA 1-2 0-2 1-1 2-2 3-1 1-0 0-1 0-0
Rapids du Colorado 1-2 2-1 0-0 4-0 2-0 0-2 1-3 1-1
FC Dallas 1-1 2-2 2-2 1-5 2-1 1-1 0-1 4-0
Dynamo de Houston 0-0 2-1 3-3 3-0 4-3 2-1 4-0 1-1
Galaxy de Los Angeles 5-2 3-2 2-2 2-2 2-2 2-0 1-1 3-2
Real Salt Lake 0-1 2-0 2-1 0-0 2-2 3-1 3-1 0-0
Earthquakes de San José 0-1 1-1 0-0 2-1 0-3 2-3 1-1 3-2
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur
Conférence Est
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) CHIC COLU DCU KAN N.-A. NY TOR CHIC COLU DCU KAN N.-A. NY TOR
Fire de Chicago 2-2 1-2 0-1 4-0 1-0 2-1 0-1 5-2
Crew de Columbus 2-2 1-0 2-1 0-1 3-1 2-0 3-3 4-0
D.C. United 0-2 1-2 2-0 2-1 4-1 4-1 0-0 3-2
Wizards de Kansas City 0-0 0-3 2-0 1-3 2-1 2-0 1-1 1-0
Revolution de la Nouvelle-Angleterre 0-3 0-1 2-2 1-3 1-1 2-1 1-2 2-1
Red Bulls de New York 1-5 2-0 4-1 1-1 1-1 2-0 3-1 1-3
Toronto FC 3-2 0-0 1-0 2-0 1-1 1-1 1-1 0-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Playoffs[modifier | modifier le code]

Règlement[modifier | modifier le code]

Il y a 3 équipes qualifiées dans la conférence Ouest contre 5 dans la conférence Est.
Ainsi, l'équipe qui finira 5e à l'Est sera O4 dans ces play-offs.

Les équipes classées premières de leur conférence affrontent le quatrième de leur conférence en demi-finale de conférence (le deuxième affrontant le troisième) qui se déroulent par match aller-retour, avec match retour chez l'équipe la mieux classée. En cas d'égalité, à l'issue des deux matchs, une prolongation de deux fois quinze minutes a lieu. Si les équipes ne se départagent pas, une séance de tirs au but a alors lieu.

Les finales de conférence se déroulent sur les terrains des équipes les mieux classées tandis que la finale MLS a lieu au Home Depot Center de Carson.
Ces 2 tours se déroulent en un seul match, avec prolongation et tirs au but pour départager si nécessaire les équipes.

Les finalistes du championnat se qualifient pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2009-2010

Tableau[modifier | modifier le code]

Demi-finales de Conférence Finales de Conférence MLS Cup 2008
1er et 8 novembre   13 novembre, Columbus Crew Stadium, Columbus   23 novembre, Home Depot Center, Carson
E1 Crew de Columbus 1 2
E4 Wizards de Kansas City 1 0  
E1 Crew de Columbus 2
30 octobre et 6 novembre
    E2 Fire de Chicago 1  
E3 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 0 0
15 novembre, Rio Tinto Stadium, Sandy
E2 Fire de Chicago 0 3
E1 Crew de Columbus 3
1er et 9 novembre
    O4 Red Bulls de New York 1
O1 Dynamo de Houston 1 0  
O4 Red Bulls de New York 1 3  
O4 Red Bulls de New York 1
1er et 8 novembre
    O3 Real Salt Lake 0
O3 Real Salt Lake 1 2
O2 Chivas USA 0 2


Résultats[modifier | modifier le code]

Demi-finales de conférence[modifier | modifier le code]

Est[modifier | modifier le code]
1er novembre 2008
Wizards de Kansas City 1 – 1 Crew de Columbus CommunityAmerica Ballpark, Kansas City
Spectateurs : 10 385
Arbitrage : Jorge Gonzalez

Jewsbury Averti après 40 minute(s) 40e
Arnaud But inscrit après 53 minutes 53e
Gomez Carton rouge 75e

Rapport




Averti après 84 minute(s) 84e Padula
But inscrit après 90+2 minutes 90+2e Lenhart
Averti après 90+3 minute(s) 90+3e Carroll

8 novembre 2008
Crew de Columbus 2 – 0 Wizards de Kansas City Columbus Crew Stadium, Columbus
Spectateurs : 11 153
Arbitrage : Ricardo Salazar

Evans But inscrit après 7 minutes 7e


Rogers But inscrit après 57 minutes 57e
Evans Averti après 63 minute(s) 63e
RogersAverti après 66 minute(s) 66e
Hejduk Averti après 87 minute(s) 87e
Ekpo Averti après 90 minute(s) 90e

Rapport


Averti après 39 minute(s) 39e Arnaud
Averti après 49 minute(s) 49e Wahl


30 octobre 2008
Revolution de la Nouvelle-Angleterre 0 – 0 Fire de Chicago Gillette Stadium, Foxborough
Spectateurs : 5 221
Arbitrage : Alex Prus


Mansally Averti après 42 minute(s) 42e


Castro Averti après 73 minute(s) 73e

Rapport

Averti après 16 minute(s) 16e Soumare

Averti après 59 minute(s) 59e Pause
Averti après 69 minute(s) 69e Blanco

6 novembre 2008
Fire de Chicago 3 – 0 Revolution de la Nouvelle-Angleterre Toyota Park, Bridgeview
Spectateurs : 17 312
Arbitrage : Jair Marrufo


Thorrington Averti après 36 minute(s) 36e
Rolfe But inscrit après 45+2 minutes 45+2e

Conde But inscrit après 47 minutes 47e

Busch Averti après 62 minute(s) 62e
Segares But inscrit après 74 minutes 74e

Rapport

Averti après 7 minute(s) 7e Albright


Averti après 45+2 minute(s) 45+2e Igwe

Averti après 53 minute(s) 53e Joseph


Carton jaune Carton rouge 83e Albright

Ouest[modifier | modifier le code]
1er novembre 2008
Red Bulls de New York 1 – 1 Dynamo de Houston Giants Stadium, East Rutherford
Spectateurs : 11 578
Arbitrage : Kevin Stott

Richards Averti après 29 minute(s) 29e
Angel Averti après 37 minute(s) 37e
Angel But inscrit après 48 minutes 48e

Rapport




Averti après 53 minute(s) 53e Mullan
But inscrit après 85 minutes 85e Kamara

9 novembre 2008
Dynamo de Houston 0 – 3 Red Bulls de New York Robertson Stadium, Houston
Spectateurs : 30 053
Arbitrage : Baldomero Toledo






Robinson Averti après 62 minute(s) 62e
Onstad Averti après 69 minute(s) 69e
Mullan Averti après 73 minute(s) 73e

Rapport

Averti après 5 minute(s) 5e van den Bergh
But inscrit après 25 minutes 25e Richards
Averti après 28 minute(s) 28e Goldthwaite
But inscrit après 36 minutes 36e (pén.) Angel
Averti après 45+2 minute(s) 45+2e Sassano



But inscrit après 81 minutes 81e Wolyniec


1er novembre 2008
Real Salt Lake 1 – 0 Chivas USA Rio Tinto Stadium, Sandy
Spectateurs : 14 719
Arbitrage : Ricardo Salazar

Williams Averti après 29 minute(s) 29e
Beckerman Averti après 42 minute(s) 42e


Movsisyan But inscrit après 90 minutes 90e

Rapport



Averti après 66 minute(s) 66e Razov
Averti après 75 minute(s) 75e Thomas

8 novembre 2008
Chivas USA 2 – 2 Real Salt Lake Home Depot Center, Carson
Spectateurs : 19 256
Arbitrage : Michael Kennedy


Nagamura Averti après 22 minute(s) 22e

Kljestan But inscrit après 31 minutes 31e (pén.)




Bornstein Averti après 60 minute(s) 60e
Braun But inscrit après 83 minutes 83e
Razov Averti après 86 minute(s) 86e
Thomas Averti après 90+1 minute(s) 90+1e

Rapport

Averti après 10 minute(s) 10e Mathis

Averti après 30 minute(s) 30e Borchers

But inscrit après 39 minutes 39e Kovalenko
Averti après 42 minute(s) 42e Kovalenko
But inscrit après 77 minutes 77e Morales

Finales de conférence[modifier | modifier le code]

Est[modifier | modifier le code]
13 novembre 2008
Crew de Columbus 2 – 1 Fire de Chicago Columbus Crew Stadium, Columbus
Spectateurs : 14 688
Arbitrage : Terry Vaughn




Marshall But inscrit après 49 minutes 49e
Gaven But inscrit après 55 minutes 55e
O'Rourke Averti après 57 minute(s) 57e

Hesmer Averti après 90+2 minute(s) 90+2e

Rapport

Averti après 22 minute(s) 22e Soumare
But inscrit après 29 minutes 29e McBride
Averti après 48 minute(s) 48e Segares



Averti après 67 minute(s) 67e Prideaux

Ouest[modifier | modifier le code]
15 novembre 2008
Real Salt Lake 0 - 1 Red Bulls de New York Rio Tinto Stadium, Sandy
Spectateurs : 20 008
Arbitrage : Jair Marrufo

Rapport

But inscrit après 28 minutes 28e van den Bergh
Averti après 45 minute(s) 45e Goldthwaite
Averti après 64 minute(s) 64e Rojas
Averti après 90+4 minute(s) 90+4e Leitch

MLS Cup 2008[modifier | modifier le code]

23 novembre 2008
Red Bulls de New York 1 – 3 Crew de Columbus Home Depot Center, Carson
Spectateurs : 27 000
Arbitrage : Baldomero Toledo

Leitch Averti après 4 minute(s) 4e

Wolyniec But inscrit après 51 minutes 51e

Rapport


But inscrit après 31 minutes 31e Moreno

But inscrit après 53 minutes 53e Marshall
Averti après 68 minute(s) 68e Padula
But inscrit après 82 minutes 82e Hejduk

Leaders statistiques (saison régulière)[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Club Buts Passes
1 Drapeau des États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 20 9
2 Drapeau des États-Unis Kenny Cooper FC Dallas 18 3
3 Drapeau des États-Unis Edson Buddle Galaxy de Los Angeles 15 3
4 Drapeau de la Colombie Juan Pablo Angel Red Bulls de New York 14 3
5 Drapeau des États-Unis Brian Ching Dynamo de Houston 13 5
6 Drapeau du Brésil Luciano Emilio D.C. United 11 5
7 Drapeau des États-Unis Conor Casey Rapids du Colorado 11 2
8 Drapeau de la Bolivie Jaime Moreno D.C. United 10 10
9 Drapeau des États-Unis Chris Rolfe Fire de Chicago 9 8
10 Drapeau des États-Unis Chad Barrett Toronto FC[1] 9 7

Classement des passeurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Club Passes
1 Drapeau : Argentine Guillermo Barros Schelotto Crew de Columbus 19
2 Drapeau : Argentine Javier Morales Real Salt Lake 15
3 Drapeau : Angleterre Terry Cooke Rapids du Colorado 12
4 Drapeau : Mexique Cuauhtemoc Blanco Fire de Chicago 11
5 Drapeau : Angleterre David Beckham Galaxy de Los Angeles 10
Drapeau : Bolivie Jaime Moreno D.C. United 10
7 Drapeau : États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 9
8 Drapeau : États-Unis Brad Davis Dynamo de Houston 8
Drapeau : États-Unis Justin Mapp Fire de Chicago 8
Drapeau : Brésil André Guerreiro Rocha FC Dallas 8
Drapeau : États-Unis Chris Rolfe Fire de Chicago 8

Classement des gardiens[modifier | modifier le code]

Il faut avoir joué au moins 900 minutes pour être classé.

Rang Gardien Club MJ MIN BE BE/M
1 Drapeau du Canada Pat Onstad Dynamo de Houston 24 2098 24 1.03
2 Drapeau des États-Unis Jon Busch Fire de Chicago 30 2700 33 1.10
3 Drapeau des États-Unis Will Hesmer Crew de Columbus 29 2610 33 1.14
4 Drapeau : Sénégal Bouna Coundoul Rapids du Colorado 17 1530 21 1.24
5 Drapeau des États-Unis Joe Cannon Earthquakes de San José 30 2700 38 1.27
6 Drapeau des États-Unis Kevin Hartman Wizards de Kansas City 30 2700 39 1.30
7 Drapeau des États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake 30 2700 39 1.30
8 Drapeau de l’Argentine Darío Sala FC Dallas 28 2520 37 1.32
9 Drapeau des États-Unis Bradley Guzan Chivas USA 15 1350 20 1.33
10 Drapeau des États-Unis Matt Reis Revolution de la Nouvelle-Angleterre 28 2485 38 1.38

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Récompenses annuelles[modifier | modifier le code]

Trophée Joueur Club
Meilleur joueur (saison régulière) Drapeau de l’Argentine Guillermo Barros Schelotto Crew de Columbus
Meilleur joueur (finale MLS) Drapeau de l’Argentine Guillermo Barros Schelotto Crew de Columbus
Meilleur buteur Drapeau des États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles
Meilleur défenseur Drapeau des États-Unis Chad Marshall Crew de Columbus
Meilleur gardien Drapeau des États-Unis Jon Busch Fire de Chicago
Meilleur rookie Drapeau des États-Unis Sean Franklin Galaxy de Los Angeles
Meilleur entraîneur Drapeau de l'Allemagne Drapeau des États-Unis Sigi Schmid Crew de Columbus
Meilleur come-back Drapeau des États-Unis Kenny Cooper FC Dallas
Meilleur nouveau venu Drapeau de l'Angleterre Darren Huckerby Earthquakes de San José
Meilleur arbitre Drapeau des États-Unis Jair Marrufo
Meilleur but Drapeau du Canada Will Johnson Real Salt Lake
Trophée du fair-play (joueur) Drapeau des États-Unis Michael Parkhurst Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Trophée du fair-play (équipe) Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Action humanitaire de l'année Drapeau des États-Unis Jose Burciaga Jr. Rapids du Colorado

Joueurs du mois[modifier | modifier le code]

Mois Joueur Club Stats du mois
Avril Drapeau des États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 8 B, 2 P, 2-1-2
Mai Drapeau du Mexique Cuauhtémoc Blanco Fire de Chicago 2 B, 4 P, 3-0-1
Juin Drapeau du Brésil Luciano Emilio D.C. United 7 B, 1 P, 4-0-0
Juillet Drapeau des États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake 3 CS, 2-2-0
Août Drapeau de l’Argentine Guillermo Barros Schelotto Crew de Columbus 1 B, 6 P, 3-0-1
Septembre Drapeau de l'Angleterre Darren Huckerby Earthquakes de San José 3 B, 1 P, 1-1-1
Octobre Drapeau de la Colombie Juan Pablo Ángel Red Bulls de New York 3 B, 1 P, 1-1-2

B=Buts; P=Passes; CS=Clean sheets; Victoire-Nuls-Défaites dans le mois considéré;

Récompenses hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Joueurs de la semaine[modifier | modifier le code]

Semaine Joueur Club Stats de la semaine
Semaine 1 Drapeau de l'Angleterre Terry Cooke Rapids du Colorado BV, 2 P
Semaine 2 Drapeau de l'Angleterre David Beckham Galaxy de Los Angeles BV, 1 P
Semaine 3 Drapeau de l’Argentine Guillermo Barros Schelotto Crew de Columbus 1 B, 2 P
Semaine 4 Drapeau des États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 2 B
Semaine 5 Drapeau des États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 3 B, 1 P
Semaine 6 Drapeau de l'Angleterre David Beckham Galaxy de Los Angeles 2 B
Semaine 7 Drapeau des États-Unis Robbie Rogers Crew de Columbus 2 B
Semaine 8 Drapeau des États-Unis Edson Buddle Galaxy de Los Angeles 3 B dont BV
Semaine 9 Drapeau du Mexique Cuauhtémoc Blanco Fire de Chicago 1 B, 3 P dont PV
Semaine 10 Drapeau des États-Unis Robbie Findley Real Salt Lake 1 B, PV
Semaine 11 Drapeau des États-Unis Brian Ching Dynamo de Houston 2 B dont BV, 1 P
Semaine 12 Drapeau des États-Unis Edson Buddle Galaxy de Los Angeles 3 B dont BV
Semaine 13 Drapeau des États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 2 B
Semaine 14 Drapeau des États-Unis Steve Ralston Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2 B dont BV
Semaine 15 Drapeau des États-Unis Adam Cristman Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2 B dont BV
Semaine 16 Drapeau des États-Unis John Thorrington Fire de Chicago BV
Semaine 17 Drapeau de l’Argentine Guillermo Barros Schelotto Crew de Columbus 1 B, 2 P
Semaine 18 Drapeau des États-Unis Kenny Cooper FC Dallas 2 B dont BV, 1P
Semaine 19 Drapeau des États-Unis Kenny Cooper FC Dallas 2 B dont BV
Semaine 20 Drapeau de la Colombie Juan Pablo Ángel Red Bulls de New York 2 B
Semaine 21 Drapeau de l'Irlande Ronnie O'Brien Earthquakes de San José 2 B dont BV, 1P
Semaine 22 Drapeau de l’Argentine Guillermo Barros Schelotto Crew de Columbus 1 B, 2 P dont PV
Semaine 23 Drapeau de l’Argentine Fabian Espindola Real Salt Lake 2 B dont BV
Semaine 24 Drapeau de l’Argentine Guillermo Barros Schelotto Crew de Columbus BV, 2 P
Semaine 25 Drapeau des États-Unis Steve Ralston Revolution de la Nouvelle-Angleterre 1 B, 2 P dont PV
Semaine 26 Drapeau des États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 3 B, 1 P
Semaine 27 Drapeau des États-Unis Conor Casey Rapids du Colorado 3 B dont BV
Semaine 28 Drapeau des États-Unis Brian Ching Dynamo de Houston 2 B dont BV, 1 P
Semaine 29 Drapeau des États-Unis Brian McBride Fire de Chicago 2 B
Semaine 30 Drapeau de l’Argentine Claudio López Wizards de Kansas City 1 B, 2 P dont PV
Semaine 31 Drapeau des États-Unis Chris Rolfe Fire de Chicago 3 B dont PV, 2 P

B=Buts; P=Passes; BV=But Vainqueur; PV= Passe Vainqueur

But de la semaine[modifier | modifier le code]

Semaine Buteur Club
Semaine 1 Drapeau de la Gambie Sainey Nyassi Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Semaine 2 Drapeau des États-Unis Geoff Cameron Dynamo de Houston
Semaine 3 Drapeau des États-Unis Sacha Kljestan Chivas USA
Semaine 4 Drapeau des États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles
Semaine 5 Drapeau de l’Argentine Marcelo Gallardo D.C. United
Semaine 6 Drapeau des États-Unis Chris Rolfe Fire de Chicago
Semaine 7 Drapeau du Mexique Cuauhtémoc Blanco Fire de Chicago
Semaine 8 Drapeau de l’Argentine Marcelo Gallardo D.C. United
Semaine 9 Drapeau : Écosse Tam McManus Rapids du Colorado
Semaine 10 Drapeau des États-Unis Robbie Findley Real Salt Lake
Semaine 11 Drapeau du Brésil Luciano Emilio D.C. United
Semaine 12 Drapeau des États-Unis Clyde Simms D.C. United
Semaine 13 Drapeau de la Colombie Gonzalo Martinez D.C. United
Semaine 14 Drapeau du Brésil Luciano Emilio D.C. United
Semaine 15 Drapeau des États-Unis Ante Razov Chivas USA
Semaine 16 Drapeau des États-Unis Ante Razov Chivas USA
Semaine 17 Drapeau de la Colombie Juan Pablo Angel Red Bulls de New York
Semaine 18 Drapeau des États-Unis Abe Thompson FC Dallas
Semaine 19 Drapeau de la Bolivie Jaime Moreno D.C. United
Semaine 20 Drapeau des États-Unis Chad Barrett Toronto FC
Semaine 21 Drapeau des États-Unis Brian Carroll Crew de Columbus
Semaine 22 Drapeau des États-Unis Joe Vide D.C. United
Semaine 23 Drapeau de l’Argentine Fabian Espindola Real Salt Lake
Semaine 24 Drapeau des États-Unis Santino Quaranta D.C. United
Semaine 25 Drapeau des États-Unis Davy Arnaud Wizards de Kansas City
Semaine 26 Drapeau des États-Unis Robbie Rogers Crew de Columbus
Semaine 27 Drapeau des États-Unis Josh Wolff Wizards de Kansas City
Semaine 28 Drapeau de la Jamaïque Andrew Williams Real Salt Lake
Semaine 29 Drapeau des États-Unis Brandon McDonald Galaxy de Los Angeles
Semaine 30 Drapeau des États-Unis Danny Cepero Red Bulls de New York
Semaine 31 Drapeau des États-Unis Brad Evans Crew de Columbus

Bilan[modifier | modifier le code]

Par ailleurs, les Galaxy de Los Angeles sont invités à la seconde édition du Championnat pan-pacifique qui comprend les champions du Japon, de Corée du Sud et de Chine.

Tableau d'honneur
Major League Soccer 2008
Champion Crew de Columbus (1er titre)
Play-offs Crew de Columbus
Dynamo de Houston
Fire de Chicago
Revolution de la Nouvelle-Angleterre
C.D. Chivas USA
Wizards de Kansas City
Real Salt Lake
Red Bulls de New York
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe des États-Unis 2008 D.C. United
Qualifications continentales
Ligue des champions de la CONCACAF 2009-2010 (phase de groupe) Colombus Crew
Dynamo de Houston
Ligue des champions de la CONCACAF 2009-2010 (tour préliminaire) D.C. United
Red Bulls de New York
SuperLiga 2009 (phase de groupe) Fire de Chicago
Revolution de la Nouvelle-Angleterre
CD Chivas USA
Wizards de Kansas City

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. 5 buts et 4 passes avec Chicago, 4 buts et 3 passes avec Toronto.

Liens externes[modifier | modifier le code]