Roza Otounbaïeva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roza Otounbaïeva
Роза Отунбаева
Roza Otounbaïeva, le 8 mars 2011.
Roza Otounbaïeva, le 8 mars 2011.
Fonctions
3e président de la République kirghize[1]
19 mai 20101er décembre 2011
(1 an, 6 mois et 12 jours)
Premier ministre Omurbek Babanov (intérim)
Almazbek Atambaïev
Président du gouvernement Elle-même
(présidente du gouvernement provisoire)
Prédécesseur Elle-même
(chef de l'État, intérim)
Successeur Almazbek Atambaïev
Présidente du gouvernement provisoire kirghiz
7 avril17 décembre 2010
(8 mois et 10 jours)
Président Elle-même
Prédécesseur Elle-même
Successeur Almazbek Atambaïev
(Premier ministre)
Chef de l'État kirghiz
(intérim)
7 avril19 mai 2010
(1 mois et 12 jours)
Prédécesseur Kourmanbek Bakiev
(président de la République)
Daniar Ousenov
(Premier ministre)
Successeur Elle-même
(présidente de la République)
Ministre des Affaires étrangères kirghize
24 mars15 août 2005
(4 mois et 22 jours)
Président Kourmanbek Bakiev
Premier ministre Kourmanbek Bakiev
Prédécesseur Askar Aitmatov
Successeur Alikbek Iekchenkoulov
19941997
Président Askar Akaïev
Premier ministre Apas Djoumagoulov
Prédécesseur Ednan Karabaïev
Successeur Mouratbek Imanaliev
26 février 199212 octobre 1992
(7 mois et 16 jours)
Président Askar Akaïev
Premier ministre Toursounbek Tchinguichev
Prédécesseur Mouratbek Imanaliev
Successeur Ednan Karabaïev
Vice-Premier ministre
26 février 199212 octobre 1992
(7 mois et 16 jours)
Président Askar Akaïev
Premier ministre Toursounbek Tchinguichev
Prédécesseur Mouratbek Imanaliev
Successeur Ednan Karabaïev
Biographie
Nom de naissance Roza Issakovna Otounbaïeva
Date de naissance 23 août 1950 (64 ans)
Lieu de naissance Och, RSS du Kirghizstan (URSS)
Nationalité kirghize
Parti politique Parti social-démocrate du Kirghizistan
Diplômé de Université d'État de Moscou
Religion Agnostique

Roza Otounbaïeva
Présidents de la République du Kirghizistan
Chefs du gouvernement kirghiz

Roza Issakovna Otounbaïeva [en cyrillique : Роза Исаковна Отунбаева] est une femme politique kirghize, née le 23 août 1950 à Och, alors en RSS du Kirghizistan. Cosecrétaire générale du parti Ata-Jourt (qui signifie Patrie en kirghiz), Otounbaïeva a été ministre des Affaires étrangères du Kirghizstan, puis présidente du gouvernement provisoire kirghiz entre le 7 avril 2010 et le 1er décembre 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roza Otounbaïeva sort diplômée de la faculté de philosophie de l'université d'État de Moscou (МГУ) en 1972 avant de revenir en RSS de Kirghizie en tant que professeur de philosophie puis chef du département de philosophie de l'université d'État de Kirghizie.

À partir de 1981, Roza Otounbaïeva commence une carrière politique en tant que seconde secrétaire du comité de quartier (Raïon-komitet ou Raïkom) Lénine de Frounzé (ancien nom de Bichkek). En 1992, elle est nommée par le président Askar Akaïev au poste de ministre des Affaires étrangères et vice-Premier ministre. La même année, elle est nommée ambassadrice aux États-Unis, puis au Canada jusqu'en 1994. Elle rentre au Kirghizstan en 1994 pour retrouver le poste de ministre des Affaires étrangères. Elle est ensuite affectée en qualité d'ambassadeur auprès du Royaume-Uni.

Roza Otounbaïeva est empêchée de se présenter aux élections législatives de février-mars 2005 à cause d'une loi entrée en vigueur récemment qui oblige les candidats à avoir résidé au Kirghizstan les cinq années précédant l'élection.

Roza Otounbaïeva est l'une des figures de proue de la Révolution des Tulipes. Pendant les émeutes dans le sud du pays, elle refuse toute négociation avec le gouvernement et demande la démission du président Akaïev. Elle apporte un visage féminin et un discours de diplomate occidentalisée, très rassurants pour les Occidentaux, à une révolution soutenue par les clans nationalistes islamistes du sud du pays et les barons de la drogue. Elle a été ministre des Affaires étrangères kirghize de mars à août 2005 et membre du parti Assaba pendant cette période. Ensuite elle est membre du parti social-démocrate du Kirghizistan.

Le 7 avril 2010, elle a pris la tête du gouvernement provisoire après la révolte qui a conduit à la démission de l'exécutif. Elle veut faire du pays une république parlementaire et lance un référendum sur la question le 27 juin 2010. Le 19 mai 2010, un décret lui accorde des pouvoirs présidentiels jusqu'au 31 décembre 2011[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Par intérim du 19 mai au 3 juillet 2010.
  2. Kirghizstan: Otounbaïeva investie de pouvoirs présidentiels, RIA Novosti, 19/05/2010

Article connexe[modifier | modifier le code]