Proteus (satellite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Proteus et Protée.
Vue d'artiste Calipso

Proteus est le nom de la plate-forme multimission développée par le Centre national d'études spatiales (CNES) et la Division Satellites d'Aerospatiale - devenue ensuite Alcatel Space, puis Alcatel Alenia Space, puis Thales Alenia Space -, dans le Centre spatial de Cannes - Mandelieu.

Proteus est le sigle de Plate-forme Reconfigurable pour l'Observation, les Télécommunications Et les Usages Scientifiques.

Historique[modifier | modifier le code]

Satellite Jason-1 (vue d'artiste)

C'est à partir de 1993 que le CNES a décidé de lancer le développement de la filière de mini satellites Proteus conjointement avec le Satellite Jason-1 premier utilisateur de cette filière. Elle veut répondre aux besoins des satellites de la classe 500 kg/700 kg sur les orbites basses dans les différentes disciplines de la science et des applications.

Après une consultation industrielle auprès des maîtres d'œuvre nationaux de l'époque, Aerospatiale/Cannes a été retenue, en mai 1996, comme maître d'œuvre industriel, dans l'établissement de Cannes[1].

En 2010, Proteus cumule 20 années de succès en orbite, avec les cinq satellites déjà lancés : Jason-1, Calipso, CoRoT, Jason-2 et SMOS[2].

Architecture et évolutions[modifier | modifier le code]

Responsabilités[modifier | modifier le code]

Un partenariat a été mis en place entre le CNES et aerospatiale pour le développement de la plate-forme et du segment sol de commande et contrôle associé. C'est une équipe intégrée CNES/aerospatiale qui a réalisé la conception du produit Proteus dont la réalisation industrielle de la plate-forme et des satellites associés revient à aerospatiale/Satellites, devenue depuis Thales Alenia Space, conformément à l'accord de partenariat, le CNES restant maître d'œuvre de ses propres missions.

Applications[modifier | modifier le code]

Dans la même optique de plateforme multi-mission, la filière MYRIADE a été développée pour les microsatellites.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr)(en) Stéphane Barensky, (trad. Robert J. Amral), « PROTEUS : le CNES choisit Aerospatiale », dans Revue aerospatiale, n°129, juin 1996
  2. « La plate-forme PROTEUS cumule 20 ans de succès en orbite », communiqué de presse Thales Alenia Space, 17 septembre 2010, LA PLATE-FORME PROTEUS CUMULE 20 ANS DE SUCCÈS SUR ORBITE
  3. « Espace : conçu à Toulouse, le satellite Jason fête ses dix ans », dans ToulEco, 13 décembre 2011, Espace : conçu à Toulouse, le satellite Jason fête ses dix ans
  4. « Jason-2 qualifié chez Thales Alenia Space à Cannes », dans Air & Cosmos, N° 2117, 21 mars 2008
  5. Jean-Pierre Largillet, « Thales Alenia Space : lancement réussi de SMOS sur le changement climatique », dans WebTimeMedia, 2 novembre 2009, en ligne www.webtimemedias.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]