Prong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Prong est un groupe de thrash metal américain, formé en 1986. Le son du groupe incorpore également des éléments de metal industriel à partir du milieu des années 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

Respectivement sonorisateur et portier du club new-yorkais le CBGB, Tommy Victor et Mike Kirkland forment Prong au printemps 1986. Fans de Killing Joke et Led Zeppelin, ils s'attachent les services de Ted Parsons, alors batteur des Swans. Le trio donne son premier concert au CBGB en septembre et sort Primitive Origins, un premier mini album autoproduit, fin 1987. Courant 1988, Prong signe chez Epic Records et sort son premier album, Force Fed, sur lequel les influences hardcore du groupe sont mixées avec des éléments thrash et indus.

C'est en 1990 que le groupe sort un des albums majeurs de sa discographie. Doté d'une pochette dessinée par Pushead et enregistré par Mark Dodson, Beg to Differ leur permet de tourner avec Faith No More, Soundgarden ou Pantera. Mike Kirkland quitte cependant le groupe et est remplacé par l'ancien Flotsam and Jetsam Troy Gregory. Le groupe retourne en studio avec Dodson pour enregistrer leur troisième album, Prove You Wrong.

À l'occasion de la sortie d'un maxi, Prong confie une série de remix à Jim Thirwell (Fœtus) et Paul Raven (Killing Joke). Lorsque Troy Gregory quitte le groupe en 1992, c'est à ce dernier qu'il font appel. Le trio souhaitant développer l'utilisation de sonorité indus et techno dans sa musique, il s'adjoint de plus les services de John Bechdel, collègue de Raven au sein de Murder, Inc.. En 1994 le quatuor sort Cleansing, enregistré avec Terry Date et considéré par beaucoup comme leur album phare. Durant l'été ils tournent aux États-Unis en ouverture de l'affiche Pantera/Sepultura.

Le groupe se sépare après un nouvel album intitulé Rude Awakening, Epic Records les libère de leur contrat en invoquant des ventes insuffisantes et la formation finit par exploser peu après.

Tommy Victor rejoint la formation de Glenn Danzig tandis que Paul Raven se consacre au travail de producteur avant de retrouver Ted Parsons au sein de Godflesh puis Killing Joke.

Tommy Victor relance la carrière du groupe en 2001 avec un nouveau line-up qui subit de nombreux changements et sort un album live et, à ce jour, trois album studio dont un Carved into Stone (2012) très bien reçu par la critique.

Parallèlement à son groupe principal, Tommy Victor continue de s'investir dans Danzig et enregistre plusieurs albums avec Ministry aux côtés de Paul Raven.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Live[modifier | modifier le code]

Album Remixé[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]