Overkill (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Overkill (homonymie).

Overkill

alt=Description de l'image Metalmania 2008 Overkill 06.jpg.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Thrash metal, heavy metal, speed metal
Années actives 1980 – Aujourd'hui
Labels nuclear blast
Composition du groupe
Membres Bobby "Blitz" Ellsworth
(chant)
Dave Linsk
(guitare)
Derek Tailer
(guitare)
Carlos D.D. Verni
(basse)
Ron Lipnicki
(batterie)
Logo

Overkill est un groupe de speed metal et de thrash metal (variable suivant les chansons et les albums) fondé à New York au début des années 1980.

Histoire[modifier | modifier le code]

Premières années (1980-1983)[modifier | modifier le code]

Overkill a été formé en 1980 sur les cendres du groupe punk "The Lubricunts", mettant en vedette Rat Skates et DD Verni. Verni et Skates fait paraître une annonce à la recherche d'un guitariste et chanteur qui a été répondu par le chanteur Bobby Ellsworth et la première incarnation de Overkill a été formé.

Après avoir rejeté plusieurs noms, y compris les "Virgin Killer", la bande s'est finalement porté sur Overkill.

Les premières reprises, en particulier ceux fait dans le cadre du nom de "Virgin Killers", étaient des chansons punk de The Ramones, des Dead Boys et d'autres. En fin des années 1980, le groupe avait recruté deux guitaristes, et la setlist était composée de chansons par des groupes comme Motörhead ("Overkill", "Ace of Spade" ), Judas Priest ('Tyrant'), et Riot. Malgrès le nouvel afflux de couvertures de Heavy Metal, le groupe joue encore une poignée de reprises punk, mais avec une distorsion supplémentaire, de l'intensité et la vitesse en plus.

En 1981, les guitaristes Rich Conte et Bobby Gustafson a rejoint le groupe.

À ce stade, le groupe a commencé à écrire des chansons originales, y compris Grave Robbers (rebaptisé plus tard Raise The Dead), Overkill, et Unleash The Beast (Within). Plus de chansons suivront, notamment Death Rider (1981) et Rotten To The Core (1982). En 1983, Conte quitte le groupe et Bobby Gustafson reste en tant que guitariste unique.

Feel the Fire (1983–1986)[modifier | modifier le code]

En 1983, le line up de Rat Skates, D.D. Verni, Bobby Gustafson et Bobby Blitz, publient la demo The Power In Black, un enregistrement qui fait autant d'impact dans le circuit commercial que des démos de groupes de la Bay area comme Exodus et Testament.

L'EP Power In Black a gagné deux apparences de la bande de compilation . «Feel The Fire» a été inclus sur "New York '84 Metal" et "Death Rider" est apparu sur le volume 5 de la série the legendary Metal Massacre series.

Le groupe a également été en mesure d'obtenir un petit contrat d'enregistrement avec Azra /Metal Storm Records qui a entraîné en 1984, quatre Overkill EP piste, qui ont rapidement fait sold out, ce qui a instantanément pousser le groupe au premier rang du mouvement thrash metal naissant.

Bien qu'il soit dit que le groupe n'a jamais vu l'argent de la libération, l'EP Overkill a remporté un intérêt massive pour le mouvement underground ainsi que l'attention de Jon Zazula, le propriétaire des Megaforce Records, l'un des plus éminents indépendants label de Heavy Metal

Megaforce Records a signé a Overkill un contrat d'enregistrement pour plusieurs album, le groupe sort son premier album complet Feel The Fire en 1985. Salué par de nombreuses critiques et les fans comme un chef-d'œuvre du thrash metal, l'album cimente la position du groupe comme l'une des forces motrices du mouvement thrash metal

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]


Anciens membres[modifier | modifier le code]

Line-up[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Autres albums[modifier | modifier le code]

  • 1984 - Power In Black (demo)
  • 1984 - Overkill (EP)
  • 1987 - Fuck You (EP)
  • 1995 - Wrecking Your Neck (live)
  • 1997 - Fuck You and Then Some (rééditions)
  • 1999 - Coverkill (reprises)
  • 2002 - Wrecking Everything (live)

Video[modifier | modifier le code]

  • US Speed Metal Attack (1986)
  • Videoscope (1991)
  • Wrecking Everything (2002)
  • Live At Wacken Open Air 2007 (2008)
  • Wrecking Everything (Live) / Killbox 13 (2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :