Vertèbre lombaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Processus accessoire)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L1, L2, L3, L4 et L5.

Les vertèbres lombaires (ou lombales) sont cinq vertèbres de la base de la colonne vertébrale. Elles se situent sous les vertèbres thoraciques et au-dessus du sacrum. La cinquième vertèbre lombale (L5, la plus caudale) s'articule avec celui-ci pour constituer la charnière lombo-sacrée, jonction entre la partie mobile et la partie fixe de la colonne. Les vertèbres lombales sont les vertèbres les plus robustes, car elles doivent supporter plus de poids que toutes les autres. Elles permettent des mouvements importants de flexion et d'extension, des mouvements de flexion latérale limités, et des rotations discrètes. La différence de hauteur entre le mur antérieur et le mur postérieur crée la lordose lombaire (concavité postérieure physiologique du rachis lombal, alors que le rachis dorsal est convexe en arrière, formant la cyphose dorsale).

Les vertèbres lombaires sont souvent désignées de manière abrégée par L1, L2, L3, L4 et L5.

Elles présentent la structure générale des vertèbres mais avec des caractères spécifiques :

  • les processus transverses sont dirigés en dehors, ils sont appelés « costiformes » ;
  • le processus épineux est massif et trapus ;
  • le corps vertébral est réniforme ;
  • la présence de processus accessoire ;
  • le foramen vertébral est triangulaire : il contient la moelle épinière jusqu'à L2 ( en dessous les nerfs spinaux forment les "racines de la queue de cheval" )

Les pathologies les plus fréquentes sont les lombalgies et les hernies discales.

Processus accessoires[modifier | modifier le code]

Les processus accessoires sont des processus situés à la face postérieure de la base de chaque processus transverse de chaque vertèbre lombaire. Ils servent à l'insertion du muscle intertransversaire médial des lombes[1].

Iconographie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Keith Moore et Arthur Dalley, Anatomie médicale, aspects fondamentaux et applications cliniques, De boeck, 4e éd. (présentation en ligne), p. 441-442

Voir aussi[modifier | modifier le code]