Prix Manhae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le prix Manhae (Manhae Daesang) est une récompense attribuée tous les ans par la fondation Manhae, laquelle a pour but la dissémination de l'œuvre et de la pensée du moine, réformateur et poète bouddhiste coréen Manhae (1879-1944).

En conséquence, le prix Manhae est attribué tous les ans à plusieurs personnalités, dans plusieurs domaines liés à la pensée de Manhae : paix, étude (excellence académique), art, littérature, « propagation » (du bouddhisme) - même si ces domaines ne sont pas nécessairement tous couronnés chaque année.

Lauréats[modifier | modifier le code]

1997
  • Paix : Cho Young Sik, recteur de l'Université Kyung-hee.
  • Pratique : Catholic Farmers Association.
  • Étude : Lee Ki-young, directeur de l'Institut de culture spirituelle coréenne et professeur à l'Université de Dongguk.
  • Propagation : Vénérable Sungshan, maître au temple de Hwagye.
  • Art : Lee Ban, professeur à l'Université féminine de Duksung.
1998
  • Paix : Kim Sun Kwon, professeur à l'Université Kyungbuk.
  • Poésie : Ko Un, poète sud-coréen.
  • Activité bouddhiste : Vénérable Sung-il, fondateur du temple de Hwasung Sinhung.
1999
2000
  • Paix : Insevan Linton, de la fondation financière Yujinbell.
  • Pratique : Lee Young-hee, professeur honoraire à l'Université de Hanyang.
  • Poésie : Oh Se-young, professeur à l'Université nationale de Séoul.
  • Étude : Shin Yong-ha, professeur à l'Université nationale de Séoul.
  • Art : Shin Ung-soo, maître charpentier.
  • Activité bouddhiste : Fondation judiciaire Good friends.
2001
  • Paix : Chung Ju-yung (à titre posthume), fondateur du groupe Hyundai.
  • Pratique : Baek Nak-cheong, professeur à l'Université nationale de Séoul.
  • Poésie : Lee Hung-ki.
  • Étude : Chung Young-ho, professeur honoraire à l’Université des Professeurs de Corée.
  • Activité bouddhiste : Vénérable Jung-woo, abbé du temple de Guryong à Séoul.
2002
  • Paix : Révérend Kang Won-ryong, directeur du Forum de la paix.
  • Poésie : Shin Kyung-rim.
  • Étude : Kang Man-gil, chancelier de l'Université de Sangji.
  • Art : Park Chan-soo, artisan, responsable du musée Moka.
2003
2004
  • Paix : Nelson Mandela, ancien président de l'Afrique du Sud, prix Nobel de la Paix.
  • Littérature : Hwang Sok-yong, romancier coréen.
  • Étude : David McCann, professeur d'études coréennes à l'Université Harvard.
  • Art : Im Kwon-taek, réalisateur.
  • Pratique : Vénérable Bopta, président de l'Association bouddhiste pour l'unification pacifique de la patrie.
2005
  • Paix : Tenzin Gyatso, 14e dalaï-lama, chef spirituel et temporel des Tibétains en exil, prix Nobel de la Paix.
  • Littérature : Wole Soyinka, Prix Nobel de littérature.
  • Étude : Lee Ji-kwan, ex-chancelier de l'Université de Gongguk.
  • Pratique : Ham Se-woong, président de l'Association des prêtres incarnant la justice.
2006
  • Paix : Kim Ji-ha, poète.
  • Propagation internationale : Nambaryn Enkhbayar, président de la Mongolie.
  • Littérature : les poètes Robert Pinsky et Hwang Dong-gyu.
  • Étude : Kwon Young-min, professeur à l'Université nationale de Séoul.
  • Pratique : Park Won-soon, homme de loi.
2007
  • Paix : Omar Bongo Ondimba, président de la République Gabonaise.
  • Propagation : Lewis Lancaster, président de l'Université de l'Ouest à Rosemead, Californie.
  • Littérature : Kim Namjo, poète.
  • Étude : Yu Jongho, professeur.
  • Pratique : Bishnu Nisthuri, de la Fédération des journalistes du Népal.
  • Prix spécial : Suh Inhyuk, fondateur de l'association mondiale du Kuk Sool Won.
2008
  • Paix : Lokamitra (Jeremy Goody), membre de l'Ordre Bouddhiste Triratna (ex-Ordre Bouddhiste Occidental, FWBO / TBMSG).
  • Littérature : Lee Eo-ryeong, professeur émérite à l'université des femmes Ewha.
  • Propagation : Robert E. Buswell Jr., professeur au Centre d'études bouddhiques à l'UCLA, et Maître Hye-ja, abbé du temple bouddhiste Doseon au Mont Samgak.
  • Étude : Kim Tae-gil, directeur de l'Institut de philosophie et de culture.
2009
2010
  • Paix : Lee Dong-geon, ancien président du Rotary International.
  • Littérature : John Ralston Saul, président de PEN International, et Jeong Jin-gyu, rédacteur en chef de Contemporary Poetry.
  • Étude : John Duncan, directeur du Centre d'études coréennes de l'Institut d'Études extrêmes-orientales à l'UCLA, et Kim Hak-seong, professeur honoraire à l'Université Sungkyunkwan.
  • Pratique : Ja-an Seongwoon, prêtre bouddhiste, directeur de la Indeocwon Social Welfare Corporation.
2011
  • Paix : Anuradha Koirala, fondatrice et directrice de l'association Maiti Nepal.
  • Littérature : Mo Yan, romancier chinois (prix Nobel de littérature 2012), et Lee Keun Bae, poète coréen, professeur à l'université Shinsung à Dangjin.
  • Pratique : S.B. Hettiaratchi, archéologue et universitaire sri-lankais.
2012
  • Paix : Song Wol Joo, prêtre bouddhiste président de Good Hands, et Aki Ra, pacifiste et démineur cambodgien.
  • Pratique : René Dupont, évêque émérite du diocèse d'Andong, Otani Monshu Koshin, ministre du bouddhisme de l'État d'Uttarakhand en Inde, et ville d'Augsbourg (Allemagne), représentée par son maire, Kurt Gribl.
  • Étude : Souad Mohammed al Sabah, poétesse koweïtienne.
  • Littérature : Kim Jay Hong, critique littéraire, ancien professeur de littérature à l'Université Kyung Hee.
2013

Lien externe[modifier | modifier le code]