Prix Manhae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dr Monshu Koshin Otani recevant le prix Manhae de M. Kim, ministre de la culture et du sport de la Corée du Sud

Le prix Manhae (Manhae Daesang) est une récompense attribuée tous les ans par la fondation Manhae, laquelle a pour but la dissémination de l'œuvre et de la pensée du moine, réformateur et poète bouddhiste coréen Manhae (1879-1944).

En conséquence, le prix Manhae est attribué tous les ans à plusieurs personnalités, dans plusieurs domaines liés à la pensée de Manhae : paix, étude (excellence académique), art, littérature, « propagation » (du bouddhisme) - même si ces domaines ne sont pas nécessairement tous couronnés chaque année.

Lauréats[modifier | modifier le code]

1996
1997
  • Paix : Cho Young Sik, recteur de l'Université Kyung-hee.
  • Pratique : Catholic Farmers Association.
  • Étude : Lee Ki-young, directeur de l'Institut de culture spirituelle coréenne et professeur à l'Université de Dongguk.
  • Propagation : Vénérable Sungshan, maître au temple de Hwagye.
  • Art : Lee Ban, professeur à l'Université féminine de Duksung.
1998
  • Paix : Kim Sun Kwon, professeur à l'Université Kyungbuk.
  • Poésie : Ko Un, poète sud-coréen.
  • Activité bouddhiste : Vénérable Sung-il, fondateur du temple de Hwasung Sinhung.
1999
2000
  • Paix : Insevan Linton, de la fondation financière Yujinbell.
  • Pratique : Lee Young-hee, professeur honoraire à l'Université de Hanyang.
  • Poésie : Oh Sae-young, professeur à l'Université nationale de Séoul.
  • Étude : Shin Yong-ha, professeur d'histoire sociale à l'Université nationale de Séoul.
  • Art : Shin Ung-soo, maître charpentier.
  • Activité bouddhiste : Fondation judiciaire Good friends.
2001
  • Paix : Chung Ju-yung (à titre posthume), fondateur du groupe Hyundai.
  • Pratique : Baek Nak-cheong, professeur à l'Université nationale de Séoul.
  • Poésie : Lee Hung-ki.
  • Étude : Chung Young-ho, professeur honoraire à l’Université des Professeurs de Corée.
  • Activité bouddhiste : Vénérable Jung-woo, abbé du temple de Guryong à Séoul.
2002
  • Paix : Révérend Kang Won-ryong, directeur du Forum de la paix.
  • Poésie : Shin Kyung-rim.
  • Étude : Kang Man-gil, chancelier de l'Université de Sangji.
  • Art : Park Chan-soo, artisan, responsable du musée Moka.
2003
2004
  • Paix : Nelson Mandela, ancien président de l'Afrique du Sud, prix Nobel de la Paix.
  • Littérature : Hwang Sok-yong, romancier coréen.
  • Étude : David McCann, professeur d'études coréennes à l'Université Harvard.
  • Art : Im Kwon-taek, réalisateur.
  • Pratique : Vénérable Bopta, président de l'Association bouddhiste pour l'unification pacifique de la patrie.
2005
  • Paix : Tenzin Gyatso, 14e dalaï-lama, chef spirituel et temporel des Tibétains en exil, prix Nobel de la Paix.
  • Littérature : Wole Soyinka, Prix Nobel de littérature.
  • Étude : Lee Ji-kwan, ex-chancelier de l'Université de Gongguk.
  • Pratique : Ham Se-woong, président de l'Association des prêtres incarnant la justice.
2006
  • Paix : Kim Ji-ha, poète.
  • Propagation internationale : Nambaryn Enkhbayar, président de la Mongolie.
  • Littérature : les poètes Robert Pinsky et Hwang Dong-gyu.
  • Étude : Kwon Young-min, professeur à l'Université nationale de Séoul.
  • Pratique : Park Won-soon, homme de loi.
2007
  • Paix : Omar Bongo Ondimba, président de la République Gabonaise.
  • Propagation : Lewis Lancaster, président de l'Université de l'Ouest à Rosemead, Californie.
  • Littérature : Kim Namjo, poète.
  • Étude : Yu Jongho, professeur.
  • Pratique : Bishnu Nisthuri, de la Fédération des journalistes du Népal.
  • Prix spécial : Suh Inhyuk, fondateur de l'association mondiale du Kuk Sool Won.
2008
  • Paix : Lokamitra (Jeremy Goody), membre de l'Ordre Bouddhiste Triratna.
  • Littérature : Lee Eo-ryeong, professeur émérite à l'université des femmes Ewha.
  • Propagation : Robert Buswell Jr. (en), professeur au Centre d'études bouddhiques à l'UCLA, et Maître Hye-ja, abbé du temple bouddhiste Doseon au Mont Samgak.
  • Étude : Kim Tae-gil, directeur de l'Institut de philosophie et de culture.
2009
2010
  • Paix : Lee Dong-geon, ancien président du Rotary International.
  • Littérature : John Ralston Saul, président de PEN International, et Jeong Jin-gyu, rédacteur en chef de Contemporary Poetry.
  • Étude : John Duncan, directeur du Centre d'études coréennes de l'Institut d'Études extrêmes-orientales à l'UCLA, et Kim Hak-seong, professeur honoraire à l'Université Sungkyunkwan.
  • Pratique : Ja-an Seongwoon, prêtre bouddhiste, directeur de la Indeocwon Social Welfare Corporation.
2011
  • Paix : Anuradha Koirala, fondatrice et directrice de l'association Maiti Nepal.
  • Littérature : Mo Yan, romancier chinois (prix Nobel de littérature 2012), et Lee Keun Bae, poète coréen, professeur à l'université Shinsung à Dangjin.
  • Pratique : S.B. Hettiaratchi, archéologue et universitaire sri-lankais.
2012
  • Paix : Song Wol Joo, prêtre bouddhiste président de Good Hands, et Aki Ra, pacifiste et démineur cambodgien.
  • Pratique : René Dupont, évêque émérite du diocèse d'Andong, Monshu Koshin Otani, ministre du bouddhisme de l'État d'Uttarakhand en Inde, et ville d'Augsbourg (Allemagne), représentée par son maire, Kurt Gribl.
  • Étude : Souad Mohammed al Sabah, poétesse koweïtienne.
  • Littérature : Kim Jay Hong, critique littéraire, ancien professeur de littérature à l'Université Kyung Hee.
2013
2014

Lien externe[modifier | modifier le code]