Principauté épiscopale de Münster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Principauté épiscopale de Münster
Hochstift Münster (de)

11801802

Drapeau Blason
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

La principauté de Münster au sein du cercle du Bas-Rhin-Westphalie en 1560.

Informations générales
Statut Principauté ecclésiastique du Saint-Empire
Capitale Münster
Histoire et événements
1180 Effondrement du premier duché de Saxe
1802 Recès d'Empire

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La principauté épiscopale de Münster (en allemand : Fürstbistum Münster) ou évêché de Münster (en latin : Episcopatus monasteriensis ; en allemand : Hochstift Münster) était une principauté ecclésiastique du Saint-Empire romain germanique, situé dans le nord de l'actuelle Rhénanie-du-Nord-Westphalie et l'ouest de la Basse-Saxe. Du XVIe au XVIIIe siècle, son histoire se confond souvent avec celle des principautés ecclésiastiques voisines : Cologne, Paderborn, Osnabrück, Hildesheim, et Liège.

Au XVIIe siècle, la principauté participa à plusieurs guerres contre les Provinces-Unies voisines : Deuxième Guerre anglo-néerlandaise, troisième guerre anglo-néerlandaise, guerre de Hollande.

Territoire[modifier | modifier le code]

L'évêché était borné :

Subdivisions[modifier | modifier le code]

L'évêché était divisé en haut-évêché (en allemand : Oberstift) et bas-évêché (Niederstift).

Le premier était subdivisé en neuf bailliages (en allemand : Amt, au singulier ; Ämter, au pluriel) dont les chefs-lieux respectifs étaient Ahaus, Bocholt, Dülmen, Horstmar, Rheine-Bervergern, Sassenberg, Stromberg (aujourd'hui, un quartier d'Oelde), Werne et Wolbeck (aujourd'hui Münster-Wolbeck, un quartier de l'arrondissement sud-est de Münster).

Le bas-évêché était, quant à lui, subdivisé en trois bailliages dont les chefs-lieux respectifs étaient Cloppenburg, Meppen et Vechta.

Voir aussi[modifier | modifier le code]