Comté de La Marck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Marck.
Carte du comté de La Marck, 1791, par Friedrich Christoph Müller.

Le comté de La Marck (Grafschaft Mark) est un ancien comté du Saint-Empire romain germanique, incorporé au début du XVe siècle dans le Cercle du Bas-Rhin-Westphalie ; possession des Hohenzollern à partir de 1614, il devient au siècle suivant un territoire prussien dans l'Ouest de l'Allemagne.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Carte des duchés de Clèves, Berg, Juliers et la Mark, 1477.

Les villes principales actuelles sont Hamm, Soest et Iserlohn.

Le comté encerclait plus ou moins Dortmund, mais cette ville n'en faisait pas partie.

Il était bordé au nord par la principauté de Munster, à l'est par le duché de Westphalie, au sud et à l'ouest par le duché de Berg. Il était divisé en deux par la Roer.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

Le comté de la Marck est issu du comté d'Altena, donné en 1160 en apanage par Adolphe II, comte de Berg, à son fils Eberhard ; les descendants d'Eberhard étendent leurs possession vers le nord et, vers 1200, Adolphe Ier s'intitule comte de la Mark.

En 1368, ses descendants héritent du comté de Clèves (duché en 1417) ; le comté de La Marck devient une dépendance de Clèves.

En 1614, il échoit à la maison de Brandebourg. En 1701, l'électeur de Brandebourg devint roi de Prusse et le comté fait partie des provinces prussiennes d'Allemagne rhénane.

En 1807, après la défaite prussienne à Iéna, il est incorporé au grand-duché de Berg ; mais il est rendu à la Prusse en 1815.

Liste des comtes[modifier | modifier le code]

  • 1160-1180 : Eberhard Ier († 1180), comte d'Altena, fils d'Adolphe II de Berg
  • 1180-1199 : Frédéric Ier († 1199), comte d'Altena, fils du précédent
  • 1199-1249 : Adolphe Ier († 1249), comte d'Altena, puis de La Marck, fils du précédent
  • 1249-1277 : Engelbert Ier († 1277), comte de La Marck, fils du précédent
    marié à Cunégonde de Bliescastel, puis à Elisabeth de Falkenbourg
  • 1277-1308 : Eberhard II († 1308), comte de La Marck, fils du précédent et de Cunégonde de Bliescastel
    marié en 1273 à Ermengarde de Berg († 1294)
  • 1308-1328 : Engelbert II († 1328), comte de La Marck, fils du précédent et d'Ermengarde de Berg
    marié en 1299 à Mathilde d'Arenberg
  • 1328-1347 : Adolphe II († 1347), comte de La Marck, fils du précédent
    marié en 1332 à Marguerite de Clèves
  • 1347-1391 : Engelbert III († 1391), comte de La Marck, fils du précédent
    marié en 1354 à Richardis de Juliers († 1360), puis à Elisabeth de Sponheim (1365 † 1417)
  • 1391-1394 : Adolphe III († 1394), comte de La Marck, comte de Clèves (Adolphe Ier) depuis 1368, frère du précédent

Voir ensuite : Liste des comtes et ducs de Clèves

Armoiries[modifier | modifier le code]

Les comtes de La Marck portaient initialement : d'or, à la fasce échiquetée d'argent et de gueules de trois tires.

Lorsqu'ils héritèrent du comté de Clèves, ils ajoutèrent les armes de ce comté : écartelé, en 1 et 4 de gueules, à l'écusson d'argent, aux rais d'escarboucle d'or, brochantes sur le tout, et en 2 et 3 d'or, à la fasce échiquetée d'argent et de gueules de trois tires.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Julius Menadier, Die Münzen der Grafschaft Mark., Dortmund, 1909.
  • Aloys Meister, Die Grafschaft Mark, Festschrift zum Gedächtnis der 300-jährigen Vereinigung mit Brandenburg-Preußen. Volume 2, Dortmund, 1909.
  • Margarete Frisch, Die Grafschaft Mark. Der Aufbau und die innere Gliederung des Gebietes besonders nördlich der Ruhr, Aschendorff, Münster, 1937.
  • Margret Westerburg-Frisch (Hrsg.), Die ältesten Lehnbücher der Grafen von der Mark (1392 und 1393)., Veröffentlichungen der Historischen Kommission Westfalens, volume 28 ; Westfälische Lehnbücher, Volume 1, Münster, 1967.
  • Uta Vahrenhold-Huland, Grundlagen und Entstehung des Territoriums der Grafschaft Mark., Dortmund ,1968.
  • Norbert Reimann, Die Grafen von der Mark und die geistlichen Territorien der Kölner Kirchenprovinz (1313–1368)., Historischer Verein, Dortmund, 1973.
  • Ernst Dossmann, Auf den Spuren der Grafen von der Mark., Mönnig, Iserlohn, 1983 [ISBN 3-922885-14-4].
  • Oliver Becher, Herrschaft und autonome Konfessionalisierung. Politik, Religion und Modernisierung in der frühneuzeitlichen Grafschaft Mark., Klartext-Verlag, Essen, 2006 [ISBN 3-89861-512-X].
  • Stephanie Marra, Grafen von der Mark, Herzöge von Kleve-Mark und Jülich-Kleve (Hof)., dans Werner Paravicini (Hrsg.): Fürstliche Höfe und Residenzen im spätmittelalterlichen Reich, Bd. 3, Thorbecke, Ostfildern 2007, ISBN 3-7995-4522-0. online Text

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]