Preševo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Presheva
Прешево, Preševo
Blason de Presheva
Héraldique
Vue générale de Preševo
Vue générale de Preševo
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Vallée de Preševo
District Pčinja
Municipalité Preševo
Code postal 17 523
Démographie
Population 13 426 hab. (2002)
Géographie
Coordonnées 42° 18′ 33″ N 21° 38′ 57″ E / 42.3092, 21.649242° 18′ 33″ Nord 21° 38′ 57″ Est / 42.3092, 21.6492  
Altitude 463 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Presheva

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Presheva
Municipalité de Presheva
Administration
Maire
Mandat
Ragmi Mustafa (DPA)
2012-2016
Démographie
Population 34 904 hab. (2002)
Densité 132 hab./km2
Géographie
Superficie 26 400 ha = 264 km2
Liens
Site web Site officiel

Preševo (en serbe cyrillique : Прешево ; en albanais : Preshevë ou Presheva) est une ville et une municipalité de Serbie situées dans le district de Pčinja. En 2002, la ville comptait 13 426 habitants et la municipalité dont elle est le centre 34 904 habitants[1].

La majorité de la population de la municipalité de Preševo est d'origine albanaise ; avec près de 90 % de la population totale, elle représente la plus importante communauté albanaise de Serbie.

En septembre 2011, l'assemblée des députés albanais de Preševo, Bujanovac et Medveđa a incité les Albanais de Serbie à boycotter le recensement prévu pour le mois d'octobre de cette année-là ; de ce fait, aucun chiffre de population n'a été communiqué pour les localités de la municipalité de Preševo[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localités de la municipalité de Preševo[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Preševo en [Serbie]

La municipalité de Preševo compte 34 localités :

Preševo est officiellement classée parmi les « localités urbaines » (en serbe : градско насеље et gradsko naselje) ; toutes les autres localités sont considérées comme des « villages » (село/selo).

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la ville[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002
5 102 5 051 5 680 7 657 11 637 15 107 13 426[1]


En 2010, la population de Preševo était estimée à 13 034 habitants.

Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités dans la ville (2002)[modifier | modifier le code]

Municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002
- - 26 738 30 057 33 948 38 943 34 904[1]


Répartition de la population par nationalités dans la municipalité (1961-2002)[modifier | modifier le code]

Toutes les localités de la municipalité de Preševo possèdent une majorité de peuplement albanaise, à l'exception des villages de Ljanik, Svinjište, Slavujevac et Cakanovac, qui sont habités majoritairement par des Serbes[4].

Politique[modifier | modifier le code]

En 1992, les Albanais de la région ont organisé un référendum réclamant le rattachement de Preševo, Medveđa et Bujanovac au Kosovo. Entre 1999 et 2001, une organisation paramilitaire appelée Armée de libération de Preševo, Medveđa et Bujanovac (Ushtria Çlirimtare e Preshevës, Medvegjës dhe Bujanocit) opéra dans la région, avec le but d'interpeller les organisations internationales concernant la situation dans cette région. À partir de 2005, Ragmi Mustafa, du Parti démocrate albanais (PDSH) a dirigé la municipalité de Preševo.

La Coalition albanaise de la vallée de Preševo a obtenu 16 973 voix (0,42 %) et un député aux élections législatives serbes du 21 janvier 2007.

En novembre 2012, l'érection devant la mairie d'un monument à la gloire des combattants albanais a suscité l'indignation et de fortes protestations du gouvernement serbe[5].

Économie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  2. (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  3. (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  4. a, b, c et d (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  5. Un monument menace les efforts de dialogue entre la Serbie et le Kosovo, Piotr Smolar, Le Monde.fr, 16 janvier 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]