Poggio Renatico

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poggio.
Poggio Renatico
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Ferrare 
Code postal 44028
Code ISTAT 038018
Code cadastral G768
Préfixe tel. 0532
Démographie
Gentilé poggesi
Population 9 634 hab. (31-12-2010[1])
Densité 122 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 46′ 00″ N 11° 30′ 00″ E / 44.76667, 11.5 ()44° 46′ 00″ Nord 11° 30′ 00″ Est / 44.76667, 11.5 ()  
Altitude Min. 10 m – Max. 10 m
Superficie 7 900 ha = 79 km2
Divers
Saint patron San Michele Arcangelo
Fête patronale 29 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Poggio Renatico

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Poggio Renatico

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Poggio Renatico
Liens
Site web http://www.comune.poggiorenatico.fe.it/
Map of comune of Poggio Renatico (province of Ferrara, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Poggio Renatico (al Puz ien dialecte de Ferrare) est une commune italienne de la province de Ferrare dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Poggio Renatico est situé dans la plaine du Pô, à 10 mètres d’altitude et fait confins avec la province de Bologne, sur la rive gauche du fleuve Reno (cavo Benedettino, canal de déviation du fleuve dans l’ancien Pô de Primaro. La commune est traversée par les routes provinciales SP25 et SP8 qui la mettent à 12 km de Ferrare et de l’embranchement d’avec l’autoroute A13 Bologne-Padoue et de la super-route Ferrare-Porto Garibaldi. La ligne ferroviaire Ferrare-Bologne dessert également la cité.
Villes voisines :

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le toponyme Poggio dérive du latin podium qui se réfère à une petite colline artificielle qui émerge des eaux environnante (marais). L’origine du terme Renatico est un peu plus controversée ; généralement interprété comme reunatico dérivé de reuna qui peu être équivalent à une motte, terme par lequel en 1200 on désignait une petite colline entourée d’eau.

Origini[modifier | modifier le code]

S’il est impossible de définir avec exactitude l'origine de Poggio Renatico, les premiers documents mentionnant le pays comme Podio, Podio Rognatico ou Raunatico et infin Poggio Renatico sont d’époque médiévale, mais quelques trouvailles archéologiques comme les bornes marquant les limites territoriales, encore visibles sur la place du pays[2], font remonter les origines à l’époque romaine.

Les Lambertini[modifier | modifier le code]

Le fief à appartenu à la dynastie Lambertini jusqu’à son extinction et son passage à l’État pontifical au début du XIX siècle.

Après l’Unité italienne[modifier | modifier le code]

Après le Risorgimento, le pays entre dans la province de Ferrare et débute son développement économique à partir de l’inauguration de la ligne ferroviaire Bologne-Ferrare en 1862.

Séisme de 2012[modifier | modifier le code]

À Poggio Renatico les secousses sismiques ont provoqué l’effondrement de la tour de l’horloge du Castello Lambertini et des dommages au campanile et la coupole de la Chiesa Abbaziale di San Michele Arcangelo, avec de graves conséquences pour la patrimoine artistique local. Le 4 juin 2012, le campanile de l’église de San Michele a été démoli avec des charges explosives pour raison de sécurité.

Sites et monuments d’intérêt[modifier | modifier le code]

Château Lambertini avant le séisme de 2012
  • le Castello Lambertini: château construit au Moyen Âge par les Guastavillani avec une structure à caractère défensive, propriété des Lambertini au XV siècle. L’édifice a subi de nombreuses transformations : 1475, années 1600, 1660 puis le séisme de 2012.
  • L'antique abbaye de San Michele: de 1200 et de l’art roman, une des plus antiques du diocèse de Bologne. Complètement restaurée en 2002, elle fut rasée par le séisme de 2012[3].
Abbaye de San Michele après le séisme de 2012.
  • L'Abbaye de San Michele : de style gothico-lombard du XIV siècle, inaugurée en 1907, reconstruite après la Deuxième Guerre mondiale[4]. Le campanile de 1949 a été endommagé par le séisme de 2012[5].

Économie[modifier | modifier le code]

La ville a une importante base aérienne servant de quartier-général pour le commandement des opérations aériennes de la force aérienne italienne et pour le Combined Air Operations Center 5 de l’OTAN.
La principale activité du pays est liée à l’agriculture (28,4 %), le bâtiment (20,1 %) et le commerce (19,8 %).

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14/06/2004 en cours Paolo Pavani Centre gauche  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Chiesa Nuova, Coronella, Gallo, Madonna Boschi

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Baricella, Galliera (5 km), Malalbergo (6 km), Mirabello (7 km), Sant'Agostino (9 km), Vigarano Mainarda (8 km)

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
4 844 6 348 7 723 8 836 8 482 7 683 7 522 7 383 7 679
2011 - - - - - - - -
9 681 - - - - - - - -


Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Maroc Maroc 191
2 Roumanie Roumanie 156
3 Drapeau du Pakistan Pakistan 155
4 Drapeau de l'Albanie Albanie 98
5 Drapeau de la Moldavie Moldavie 46
6 Ukraine Ukraine 44
7 Drapeau de la Pologne Pologne 35
8 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 29
9 Drapeau du Pérou Pérou 20
10 Tunisie Tunisie 18

Personnalités liées à Poggio Renatico =[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]