Lagosanto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lagosanto
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Ferrare 
Code postal 44023
Code ISTAT 038011
Code cadastral E410
Préfixe tel. 0533
Démographie
Gentilé laghesi
Population 4 921 hab. (31-12-2010[1])
Densité 145 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 46′ 00″ N 12° 08′ 00″ E / 44.76667, 12.1333344° 46′ 00″ Nord 12° 08′ 00″ Est / 44.76667, 12.13333  
Altitude Min. 2 m – Max. 2 m
Superficie 3 400 ha = 34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Lagosanto

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Lagosanto

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Lagosanto
Liens
Site web http://www.comune.lagosanto.fe.it/
Map of comune of Lagosanto (province of Ferrara, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Lagosanto (Laghsant en dialecte de Ferrare) est une commune italienne de la province de Ferrare dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé à une altitude moyenne de 0 mètre, dans une plaine drainée d’une multitude de canaux d’assainissement des terres agricoles qui caractérisent la physionomie du delta du Pô. La commune est traversée :

  • du nord au sud par la route qui, de Codigoro (11 km) mène à Comacchio (10 km ) et la route nationale SS309 Romea qui de Ravenne (40 km) rejoint Venise (74 km),
  • à l’ouest, la route provinciale SP34a mène à Ferrare (43 km),
  • à l’est, une route mène à la Riviera romagnole (9 km) et la station balnéaire du Lido delle Nationi baignée par la mer Adriatique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom dérive de lacus sanctus c’est-à-dire lagune du saint en référence au bénédiction Sant'Appiano qui s’établit dans la zone pour ramasser le sel des salines présentes dans la région[2].

Le pays de Lagosanto, comme celui de Codigoro, a subi pendant des siècles les différends et les luttes entre la Maison d'Este, Abbaye de Pomposa et l’État pontifical. Après l’an 1000, l’abandon de l’entretien des travaux hydrauliques entrepris par les Étrusques et les Romains, provoqua la submersion des terres et la transformation de celles-ci en lagune. Lagunes qui, au fil des années, furent dédiées à une pêche rationnelle et la chasse ; nouvelles ressources économiques qui dura jusqu’au début du XX siècle et le début des travaux d’assainissement des marais.

  • 1225-1260, Lagosanto, sous la domination de Pomposa, devient une commune.
  • 1415, sous l’autorité des ducs d’Este, la commune devient autonome.
  • 1872, début de la bonification des terres par des fonds privés et l’établissement de la station de pompage de Marozzo qui draine les eaux vers le Pô de Volano.

Monuments d’intérêt[modifier | modifier le code]

  • Église de Santa Maria delle Neve, de 1632
  • La tour de l’horloge, monument néo-Renaissance construit en 1932 sur les ruines d’une église du XIV siècle, siège des archives communales.
  • L’église de Vaccolino (hameau de Lagosanto).

Fêtes et évènements[modifier | modifier le code]

  • La Sagra della fragola, en mai le sacre de la fraise issue de la culture locale.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
08/06/2009 en cours Paola Ricci Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Marozzo, Vaccolino

Certains membres de la famille Lagosanto d'origine sicilienne ont fui au nord de l'Italie pendant la guerre. Après la fin de la guerre les membres de la famille sont retournés en Sicile et sont rentrés dans les clans de la Cosa Nostra de 1970 à aujourd'hui.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Codigoro, Comacchio, Massa Fiscaglia, Ostellato

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
1 820 2 633 3 432 5 989 5 001 4 121 4 530 4 387 4 398
2011 - - - - - - - -
4 921 - - - - - - - -


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. [1]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]