Berra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berra (homonymie).
Berra
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Ferrare 
Code postal 44033
Code ISTAT 038002
Code cadastral A806
Préfixe tel. 0532
Démographie
Population 5 308 hab. (31-12-2010[1])
Densité 78 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 59′ 00″ N 11° 58′ 00″ E / 44.98333, 11.96667 ()44° 59′ 00″ Nord 11° 58′ 00″ Est / 44.98333, 11.96667 ()  
Altitude Min. 2 m – Max. 2 m
Superficie 6 800 ha = 68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Berra

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Berra

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Berra
Liens
Site web http://www.comune.berra.fe.it/
Map of comune of Berra (province of Ferrara, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Berra (Bèra en dialecte) est une commune italienne d'environ 5 300 habitants située dans la province de Ferrare dans la région Émilie-Romagne dans le nord de l'Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Berra est une commune du delta du Pô située à 2 mètres d’altitude sur la rive droite du bras principal du fleuve , au nord sur la limite avec la province de Rovigo. Le bourg est traversé par la route provinciale SP12 qui mène à Mesola à l’est, à Copparo à 17 km et Ferrare à 46 km au sud-ouest.

Elle fait partie du parc régional du delta du Pô d'Émilie-Romagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La rupture de Ficarolo de 1152, avant et après

Le pays de Berra a été fondé en 1908 suite au fractionnement de la commune de Copparo et, de par sa localisation aux confins de la Vénétie sur les rives du , dont le lit de ce dernier fut, au cours des siècles, le théâtre de nombreux bouleversements, rend le déroulement historique du territoire difficile à décrire même si quelques repères découverts dans la localité de Cologna permettent d’y révéler la présence d’une activité humaine vers la fin de l’aire romaine.

Alors que, pendant la majeure partie du Moyen Âge le pays se trouvait en territoire vénitien, en 1152, une importante crue du Pô provoqua le rupture de Ficarolo. Cette rupture des remblais du fleuve et le changement de son lit principal, isolèrent le pays Berra du territoire de la Vénétie en le faisant passer sur la commune de Ferrare (sur la rive droite d’un des bras devenu le bras principal et frontière entre les deux provinces). Le passage d’une province à l’autre fut consigné en 1194 par Henri VI du Saint-Empire à la Maison d'Este pour leur neutralité dans ce transfert géographique.

Le 27 octobre 1597, à la mort d’Alphonse II d'Este, sans héritier légitime, le pape Clément VIII annexa le Duché de Ferrare à l’état pontifical en n’acceptant pas cette succession à César d'Este (cousin d’Alphonse II), bien qu’elle fut reconnue par l’ Empereur Rodolphe II.

Après la parenthèse napoléonienne, le pays retourne à l’État pontifical en 1836 suite à la restauration décidée au Congrès de Vienne de 1815.

Le diocèse d’Adria-Rovigo maintiendra le contrôle juridique sur le pays jusqu’au début du XIX siècle pour passer ensuite sous celui de Ravenne jusqu’en 1966, date de son passage sous l’archidiocèse de Ferrare-Comacchio.

Personnalités liées à Berra[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
08/06/2009 en cours Eric Zaghini Liste civique centre gauche
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Cologna, Serravalle

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Ariano nel Polesine, Codigoro, Copparo, Crespino, Jolanda di Savoia, Mesola, Papozze, Ro (Italie), Villanova Marchesana

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
4 198 7 208 10 086 12 909 9 308 7 410 7 214 6 611 5 832
2011 - - - - - - - -
5 161 - - - - - - - -


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gustavo Cristi. Storia del Comune di Ariano PolesinePadova, 1934; ristampa Ariano nel Polesine 2008, contiene riferimenti ai Comuni del Basso Ferrarese.
  • Giovanni Raminelli. Serravalle, profilo storico di un paese della Bassa Ferrarese – Rovigo, 1980.
  • Giovanni Raminelli. Il Comune di Berra – Tipografia Artigiana Stampa – Ariano nel Polesine, 1990.
  • M. Zunica. Civiltà del lavoro industriale in Polesine 1870-1940 – Associazione Culturale Minelliana – Rovigo, 1991.
  • Aldo Tumiatti. La questione del passo nell'ex frontiera austro-pontificia di Goro-Gorino (1854-1862) - Taglio di Po, 1992.
  • Giovanni Raminelli. Storia della reliquia della Santa Croce[2] - Ariano nel Polesine, 1996.
  • Giovanni P. Raminelli. Dialetto e società. Studio della parlata a Serravalle, paese della Bassa ferrarese – Serravalle, 2003.
  • autori vari. Enciclopedia del Polesine. Il Basso Polesine: Atlante polesano del Delta del Po – Rovigo, 2007.

Note[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Venerata nella Chiesa di Serravalle.

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]