Plymouth Barracuda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plymouth Barracuda
Plymouth Barracuda

Marque Chrysler Corporation
Années de production 1964 - 1974
Classe Pony car / Muscle car

La Plymouth Barracuda est un coupé fabriqué par la division Plymouth de Chrysler. Le premier modèle sort le 1er avril 1964, soit quelques semaines avant celle qui sera sa plus sévère concurrente, la Ford Mustang. Beaucoup disent que si cette dernière avait eu moins de succès que la Barracuda, les pony cars se seraient appelées « fish cars ». Elle sera rapidement écrasée par la Mustang de Ford, la Camaro de Chevrolet et la Firebird de Pontiac. Elle ne connaîtra un réel succès d'estime qu'à partir de 1970, où elle devient un symbole de puissance.

Première Génération : 1964-1966[modifier | modifier le code]

Première Génération
Plymouth Barracuda

Marque Plymouth
Années de production 1964 - 1966
Production 121 829 exemplaires
Classe Pony car
Moteur et transmission
Moteur(s) L6 170 ci (2,8 L) de 101 ch
L6 225 ci (3,7 L) de 145 ch
V8 273 ci (4,5 L), carburateur double-corps, de 180 ch
V8 273 ci (4,5 L), carburateur 4 corps, de 235 ch
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé, Cabriolet

Cette première génération de la Barracuda était basée sur le châssis « A-Body » de la Dodge Dart ou de la familiale Plymouth Valiant. Elle était d'ailleurs vendue au départ comme une version de la Valiant, elle disposait des mêmes moteurs et en possédait même l'insigne. Le prix de base était de 2 512 dollars (1964). La voiture aurait pu s'appeler « Panda », mais l'image douce et pataude de l'animal n'auraient surement pas donné le même attrait à une voiture qui visait le public jeune et dynamique du baby-boom.

1964[modifier | modifier le code]

La Barracuda de 1964 se distingue très facilement grâce à sa gigantesque lunette arrière (le couvercle du coffre s'arrêtait avant la partie vitrée), qui était à l'époque la plus grosse pièce vitrée jamais placée sur une voiture. Cette spécificité restera jusqu'en 1966. Trois moteurs étaient disponibles, le plus puissant étant le V8 de 273 ci.

  • L6 170 ci (2,8 L), 101 ch (coupleux, économique et fiable)
  • L6 225 ci (3,7 L), carburateur double-corps, 145 ch
  • V8 273 ci (4,5 L), carburateur double-corps, 180 ch

Production

  • Toutes versions : 23 443

1965[modifier | modifier le code]

Deux nouvelles options sortent, le V8 273 ci 4,5 L, carburateur 4 corps, Commando de 235 ch est ajouté à la liste des moteurs, ainsi que la version performance « Formula S » regroupant le V8 Commando, une nouvelle suspension, des jantes différentes et des pneus assortis et pour finir un compte-tours standard.

  • L6 225 ci (3,7 L), carburateur double-corps, 145 ch
  • V8 273 ci (4,5 L), carburateur double-corps, 180 ch
  • V8 273 ci (4,5 L), carburateur 4 corps, 235 ch

Production

  • Toutes versions : 60 357

1966[modifier | modifier le code]

Cette année, la face avant et l'arrière sont remodelés. L'emblème du Barracuda remplace le « V » de Valiant sous le hayon. l'intérieur est aussi légèrement retravaillé, et la console centrale est en option.

  • L6 225 ci (3,7 L), carburateur double-corps, 145 ch
  • V8 273 ci (4,5 L), carburateur double-corps, 180 ch
  • V8 273 ci (4,5 L), carburateur 4 corps, 235 ch

Production

  • Toutes versions : 38 029

Seconde Génération : 1967-1969[modifier | modifier le code]

Seconde Génération
Plymouth Barracuda

Marque Plymouth
Années de production 1967 - 1969
Production 126 680 exemplaires
Classe Pony car
Moteur et transmission
Moteur(s) L6 225 ci (3,7 L) 145 ch
V8 273 ci (4,5 L), carburateur 4 corps, de 235 ch
V8 318 ci (5,2 L)
V8 340 ci (5,6 L)
V8 383 ci (6,3 L)
V8 440 ci (7,2 L)
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé, Cabriolet

Bien que toujours basée sur le châssis « A-Body », la Barracuda est cette année complètement redessinée. Elle est désormais disponible en cabriolet. C'est le tout début de la période glorieuse des muscle cars, Plymouth décida alors d'apporter plus de moteurs et surtout plus de puissance. Le Slant Six n'est plus au catalogue cette année. Le package « Formula S » inclut une suspension renforcée, un compte tour, des pneus plus larges et des décorations spécifiques.

1967[modifier | modifier le code]

Caractéristique de cette année, il n'y a pas de marqueurs latéraux.

  • V8 273 ci (4,5 L), carburateur double-corps, 180 ch
  • V8 273 ci (4,5 L), carburateur 4 corps, 235 ch
  • V8 383 ci (6,3 L), carburateur 4 corps, 280 ch

Production

  • Coupé : 26 760
  • Fastback : 28 028
  • Cabriolet : 4 003

1968[modifier | modifier le code]

En 1968, exit le Commando, le V8 318 ci, carburateur double-corps, le remplace comme V8 de base. À cause des nouvelles lois en vigueur aux États-Unis, les constructeurs automobiles doivent apposer des marqueurs latéraux sur les véhicules neufs, ceux de la Barracuda seront petits et ronds.

  • L6 225 ci (3,7 L), carburateur double-corps, 145 ch
  • V8 318 ci (5,2 L), carburateur double-corps, 230 ch
  • V8 340 ci (5,6 L), carburateur 4 corps, 275 ch
  • V8 383 ci (6,3 L), carburateur 4 corps, 280 ch
  • V8 426 ci (7 L), carburateur 4 corps, Hemi (environ 70 voitures construites pour performer dans les courses d'accélération.)

Production

  • Coupé : 18 557
  • Fastback : 19 345
  • Cabriolet : 2 595

1969[modifier | modifier le code]

Nouvelle option, la direction assistée. Les marqueurs latéraux sont plus grands et rectangulaires. Les moteurs sont « boostés », le 383 ci passe à 330 ch. « 'Cuda », qui n'était que le nom familier de la Barracuda devient le nouveau nom du package « Formula S ». Seuls les V8 340 ci et 383 ci étaient disponibles pour cette version. L'énorme 440 ci oblige l'utilisation de la boite automatique, le renforcement du pont et la suppression de la direction assistée.

  • L6 225 ci (3,7 L), carburateur double-corps, 145 ch
  • V8 318 ci (5,2 L), carburateur double-corps, 230 ch
  • V8 340 ci (5,6 L), carburateur 4 corps, 275 ch
  • V8 383 ci (6,3 L), carburateur 4 corps, 330 ch
  • V8 440 ci (7,2 L), trois carburateurs double-corps, 390 ch

Production

  • Coupé : 11 751
  • Fastback : 14 368
  • Cabriolet : 1 273

Troisième Génération : 1970-1974[modifier | modifier le code]

Troisième Génération
Plymouth Barracuda

Marque Plymouth
Années de production 1970 - 1974
Production 113 935 exemplaires
Classe Muscle car
Moteur et transmission
Moteur(s) L6 225 ci (3,7 L)
V8 318 ci (5,2 L), carburateur double-corps,
V8 340 ci (5,6 L), carburateur 4 corps,
V8 340 ci (5,6 L), 3 carburateurs double-corps (AAR)
V8 360 ci (5,9 L), carburateur 4 corps,
V8 383 ci (6,3 L), carburateur 4 corps,
V8 426 ci Hemi, deux carburateurs 4 corps
V8 440 ci (7,2 L), carburateur 4 corps
V8 440 ci (7,2 L), trois carburateurs double-corps, 390 ch
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé, Cabriolet

Refonte totale, la Barracuda n'est plus basée sur le vieillissant châssis A-Body, mais sur le tout nouveau châssis E-Body sportif de la Dodge Challenger. Visiblement inspirée par la ligne en bouteille de Coca-Cola de la Chevrolet Camaro, le nouveau E-Body se veut beaucoup plus attrayant. Cependant, les ventes ne seront jamais au niveau des précédentes. La marque divisa la Barracuda en trois versions :

  • Barracuda : version de base, équipée du L6 ou d'un petit V8. Peu d'options disponibles.
  • Gran Coupé : version « luxe », motorisation disponible similaire à la version de base mais beaucoup d'options de confort et d'ornementation disponibles (enjoliveurs, decals discrets, chromes).
  • 'Cuda : version « sport », le muscle car comme on l'imagine. Moteurs puissant et options sport (aileron, decals,...)

Barracuda et 'Cuda étaient dès lors deux concepts différents, 'Cuda étant la version sportive. Sept V8 étaient disponibles, dont le fameux 426 Hemi. Les voitures équipées de ce moteur et du 440 « Six Pack » étaient dotées d'une suspension haute performance. Les Barracuda de base et Gran Coupé avaient un capot plat, alors que les 'Cuda se voyaient affublées de deux entrées d'air non fonctionnelles. Le célèbre « Shaker » était une option sur toutes les 'Cuda, c'était une pièce fonctionnelle fixée sur le moteur et qui vibrait avec lui d'où son nom.

1970[modifier | modifier le code]

1970 "Chrysler Hemi 'Cuda" de l'Ecurie Chrysler France

Une grande quantité de moteurs sont disponibles, surtout pour la 'Cuda. Une version spéciale « AAR » dérivée des 'Cuda de course était disponible, avec un V8 340 ci « Six Pack » (trois carburateurs double-corps), un capot noir mat en fibre de verre, des bandes latérales spécifiques, un aileron, des suspensions spéciales et des pneus plus larges à l'arrière.

  • L6 225 ci (3,7 L) 145 ch
  • V8 318 ci (5,2 L), carburateur double-corps, 230 ch
  • V8 340 ci (5,6 L), carburateur 4 corps, 275 ch
  • V8 340 ci (5,6 L), trois carburateurs double-corps, 290 ch ('Cuda « AAR » seulement)
  • V8 383 ci (6,3 L), carburateur 4 corps, 335 ch
  • V8 426 ci Hemi, deux carburateurs 4 corps, 425 ch
  • V8 440 ci (7,2 L), carburateur 4 corps, 375 ch
  • V8 440 ci (7,2 L), trois carburateurs double-corps, 390 ch, « Six Pack »

Production

  • 'Cuda : 18 880
  • 'Cuda Convertible : 635
  • 'Cuda « AAR » : environ 1 500
  • Toutes versions : 50 617

1971[modifier | modifier le code]

La calandre est modifiée, avec ses six entrées d'air et ses quatre phares. Avec les lois antipollution de plus en plus sévères, Plymouth s'est vue obligée de réduire la puissance de plusieurs moteurs (383 ci et 440 « Six pack »)

  • L6 198 ci (3,2 L) 125 ch
  • L6 225 ci (3,7 L) 145 ch
  • V8 318 ci (5,2 L), carburateur double-corps, 230 ch
  • V8 340 ci (5,6 L), carburateur 4 corps, 275 ch
  • V8 383 ci (6,3 L), carburateur 4 corps, 300 ch
  • V8 426 ci Hemi, deux carburateurs 4 corps, 425 ch
  • V8 440 ci (7,2 L), carburateur 4 corps, 375 ch
  • V8 440 ci (7,2 L), trois carburateurs double-corps, 385 ch « Six Pack »

Production

  • 'Cuda : 6 228
  • 'Cuda Convertible : 374
  • Toutes versions : 16 161

1972[modifier | modifier le code]

1972, la perspective du premier choc pétrolier et le début de la fin pour les muscle cars. S'ensuivent la disparition des moteurs les plus puissants, plus de 426 Hemi, plus de 383 ci, plus de 440. Seuls les « petits » V8 et Slant Six subsistent. De plus, les chevaux sont exprimés différemment, ce qui laissait croire à une très grosse perte en puissance. Le modèle décapotable n'est plus disponible. Les feux arrières sont changés et sont au nombre de quatre, comparables à ceux des Corvettes ou des Ferrari de l'époque.

  • L6 198 ci (3,2 L) 125 ch
  • L6 225 ci (3,7 L) 145 ch
  • V8 318 ci (5,2 L), carburateur double-corps, 150 ch (SAE net)
  • V8 340 ci (5,6 L), carburateur 4 corps, 240 ch (SAE net)

Production

  • 'Cuda : 7 828
  • Toutes versions : 16 142

1973[modifier | modifier le code]

Le Slant Six n'était plus disponible pour cette année, et le moteur de base était le V8 318 ci. Le V8 340 ci était le moteur standard sur les 'Cuda. Ce moteur fut remplacé en milieu d'année par le V8 360 ci sans amélioration des performances. Les pare-chocs se voient affublés d'« affreux » embouts en caoutchouc en raison de la nouvelle réglementation dite « Exterior Protection » (chocs sans dégâts jusqu'à mph).

  • V8 318 ci (5,2 L), carburateur double-corps, 150 ch
  • V8 340 ci (5,6 L), carburateur 4 corps, 240 ch
  • V8 360 ci (5,9 L), carburateur 4 corps, 245 ch

Production

  • 'Cuda : 10 626
  • Total : 19 281

1974[modifier | modifier le code]

La dernière année de la Barracuda.

  • V8 318 ci (5,2 L), carburateur double-corps, 150 ch
  • V8 360 ci (5,9 L), carburateur 4 corps, 245 ch

Production

  • 'Cuda : 4 989
  • Toutes versions : 11 734

Sur les autres projets Wikimedia :