Perrin Aybara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Perrin Aybara est un des personnages principaux de La Roue du temps, cycle de Fantasy écrit par Robert Jordan.


Perrin Aybara
Personnage de fiction apparaissant dans
La Roue du Temps

Origine Champ d'Emond, Andor
Sexe Masculin
Caractéristique(s) Les yeux bruns, une barbe, une carrure très imposante avec des bras de forgeron. Ami des loups, il dispose de la faculté de communiquer avec eux.

Créé par Robert Jordan
Roman(s) La Roue du temps

Perrin le Forgeron[modifier | modifier le code]

Jeune homme du Champ d’Emond, dans les Deux-Rivières, région perdue d'Andor, où il était apprenti forgeron, c'est un ami d’enfance de Rand et Mat. Il est tout comme eux un Ta'Veren. Sa grande force physique (acquise pendant son apprentissage comme forgeron) l'a depuis son plus jeune âge rendu prudent et réfléchi, mais il a une forte tendance à se déprécier.

Lors du premier tome du cycle, il est l'un deux ceux qui sont traqués par les Trollocs et qui doit alors fuir et se rendre à Tar Valon en compagnie de Moiraine Sedai, de Lan, Rand, Mat, Egwene et Nynaeve.

Fuite des Deux-Rivières[modifier | modifier le code]

Ils affrontent de nombreux dangers au cours du voyage, et passent notamment par Baerlon, puis par la terrible Shadar Logoth, où ils sont séparés les uns des autres en voulant échapper aux Trollocs toujours à leurs trousses. N'ayant plus qu'Egwene comme compagnon de route, il prend la direction de leur petit groupe, et décide de prendre directement le chemin de Tar Valon, coupant à travers la plaine et évitant Caemlyn qui serait une escale trop prévisible.

Son plan est bon, mais sans carte ni indication de direction, ils s'éloignent de leur destination sans le savoir. Ils rencontrent alors Elyas, un ancien Lige, qui a la faculté de communiquer avec les loups. Perrin révèle alors la qualité rare d'être lui aussi un Frère Loup. Elyas leur apporte son aide comme guide, et leur fournit de la nourriture et sa protection. Les yeux de Perrin jaunissent progressivement au cours des jours suivants, et sa vue, son ouïe et son odorat deviennent progressivement extrêmement développés. Il apprend aussi à communiquer avec les loups, que ce soit en rêve à travers une forme du Tel'aran'rhiod, ou éveillé. Ceux-ci le nomment Jeune Taureau du fait de sa hache à double lame qui fait penser aux cornes d'un taureau. Grâce à Elyas, ils voyagent désormais dans la bonne direction et peuvent espérer arriver à bon port. Pendant un moment, ils voyagent avec les Rétameurs qui ont croisé leur route, ce qui est l'occasion d'une route plus joyeuse et apaisante pour l'esprit comme le corps, mais ils s'en séparent finalement pour poursuivre leur chemin.

C'est alors qu'ils rencontrent des Enfants de la Lumière, plus communément appelés Blancs Manteaux. Avant que ceux-ci les capturent, Perrin en tue deux avec sa hache. Egwene et lui sont pris pour des Amis du Ténébreux, car les Loups ont eux aussi tué plusieurs Blancs Manteaux afin de l'aider.

Perrin est alors battu plusieurs fois dans les jours qui suivent, lors de séances destinées à lui faire avouer sa prétendue condition de traître à la Lumière. Il est interrogé par Geofram Bornhald, chef des Blancs Manteaux, et l'Enfant Byar, qui le frappe régulièrement. Mais Moiraine, Lan et Nynaeve les retrouvent et les libèrent, et ils peuvent reprendre leur chemin.

Héros malgré lui[modifier | modifier le code]

Ils vont alors à Caemlyn où ils retrouvent Mat et Rand, ainsi que Loial, un Ogier. Ils apprennent alors que le Ténébreux menace de s'emparer de l'Oeil du Monde, une immense réserve de Saidin, le Pouvoir unique masculin. Après un passage par les terribles Voies, ils combattent deux des Réprouvés et trouvent le Cor de Valère. De retour à Fal Dara dans le Shienar, ils se reposent un moment, mais le Cor leur est volé par des Trollocs et des amis du Ténébreux. Perrin part alors avec d'autres à sa recherche, en utilisant de mauvais gré ses capacités de Frère Loup pour suivre leur piste. Après une poursuite qui les mènera jusqu'à Falme, ils finissent par atteindre leur but, et reprendre le Cor de Valère.

Rand est le Dragon Réincarné, et se rend à Tear, seul. Moiraine ne veut pas le laisser faire et tente de le rejoindre avec Lan et Perrin à ses côtés. En chemin, ils rencontrent Faile Bashere, une jeune femme Chasseur du Cor (dont beaucoup ignorent encore qu'il a déjà été découvert) qui se lie progressivement à Perrin, à leur corps défendant. Ils atteignent Tear, et, après que Perrin ait sauvé Faile d'un piège tendu avec le Pouvoir Unique, ils s'aperçoivent qu'ils s'aiment (La Roue du temps, Tome 6). Moins de deux semaines plus tard, Perrin est attaqué par des bulles de mal évadées du Shayol Ghul, qui retourneront leur hache contre lui, manquant de peu de les tuer, lui et Faile.

Retour au pays[modifier | modifier le code]

Apprenant que les Blancs Manteaux veulent se venger de lui, Perrin retourne dans son pays où les siens sont menacés. Faile et trois Aiels l'accompagnent. Cette aide ne sera pas superflue, car les Blancs Manteaux tentent de faire régner leur loi, les Trollocs ont envahi massivement le pays, et la quasi-totalité des gens de sa famille ont été assassinés.

En raison de la teinte de ses iris et de son courage inattendu face aux Trollocs qui dévastent cette région, en l'honneur de la responsabilité dont il fait preuve en lançant l'appel à la résistance, il est appelé « Perrin Les Yeux d'Or ». Pour protéger au mieux Faile, il lui demande de l'épouser, même s'il s'estime indigne d'elle, d'autant qu'il sait maintenant qu'elle est cousine d'une reine et fille d'un des plus grands généraux des Marches. Les Trollocs sont finalement exterminés, après une dernière bataille qui les a opposés à la totalité du Champ d'Emond mobilisé dans une tentative désespérée pour les repousser, et ce, grâce à Faile, revenue avec des renforts des villages alentour pour prendre les Trollocs par surprise. La résistance que Perrin a organisée tout au long des batailles lui vaudra le titre de « Seigneur des Deux Rivières » malgré ses protestations agacées.

Meneur et Seigneur[modifier | modifier le code]

Perrin installé contre son gré dans le rôle de Seigneur des Deux-Rivières fait face à ses responsabilités. Il sait que Rand, le plus puissant Ta'Veren qui soit, l'attire inexorablement pour se battre à ses côtés contre l'Ombre. Il le rejoint donc dans ses voyages à Caemlyn et à Tear où, bien qu'il soit marié à Faile (alias Zarine t'Bashere), la Première de Mayenne Berelain le poursuit de ses assiduités. Il doit d'ailleurs plaider son amour pour Faile auprès de Davram Bashere et de la mère de Faile, ce qui n'est pas la moindre des tâches qu'il eut à accomplir.

Quand Rand sera capturé par les Aes Sedai de Tar Valon sur ordre d'Elaida, il va à son secours en menant au combat un ensemble des forces Aielles, de Tear, de Mayenne et de son pays, les Deux-Rivières. Rand réussira à se libérer et, avec l'aide des sanglantes armes de pouvoir des Asha'man, ils repoussent les Aes Sedai et les Shaidos qui les encerclent.