Ishamael

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ishamael
Personnage de fiction apparaissant dans
La Roue du Temps.

Origine inconnue
Sexe Masculin
Caractéristique(s) Brun, le regard pénétrant, grand charisme.

Créé par Robert Jordan
Roman(s) La Roue du temps

Ishamael est un des personnages du cycle de fantasy La Roue du temps de Robert Jordan. Il est l'un des treize Réprouvés.


Avant les Ténèbres[modifier | modifier le code]

Elan Morin Tedronai était un philosophe et un théologien de l'Ère des Légendes. Il est décrit comme un homme brun, au regard pénétrant et possédant un charisme de meneur. Lorsque le trou dans la prison du Ténébreux fut foré, il fut le seul à ne pas se laisser envahir par le désespoir et à considérer les événements de manière froide et calculatrice. En effet, il montra que la lutte entre le Créateur et le Ténébreux avait lieu depuis le commencement des temps de manière cyclique, et que les humains étaient utilisés comme des pions dans cette lutte. Il parvint à la conclusion qu'il était possible que le Ténébreux gagne cette lutte et défasse La Roue du temps. C'est ainsi qu'il devint le premier des Élus.

Le premier Élu[modifier | modifier le code]

Il devint le champion du Ténébreux, ses pouvoirs étant égaux à ceux de Lews Therin Telamon. Il déclara son allégeance aux Ténèbres lors d'une assemblée d'Aes Sedai, se basant sur le fait que la Lumière était en train de perdre le combat. Cette trahison provoqua des émeutes, et le peuple lui donna alors le nom d'Ishamael, littéralement « Traître à l'espoir » dans l'Ancienne Langue. Pendant la Guerre de Pouvoir, il n'avait pas le commandement des troupes, mais fut pourtant vaincu par Lews Therin Telamon lors de la bataille des Portes de Paaren Disen.

Emprisonné ?[modifier | modifier le code]

Il semblerait qu'Ishamael, lorsqu'il fut emprisonné avec les autres Réprouvés dans la prison du Ténébreux, ne fut que partiellement captif (à la différence d'Aginor et Balthamel qui furent emprisonnés près de la surface du trou et donc subissaient le passage du temps) : en effet, son âme était alors capable de s'échapper de la prison du Ténébreux de manière ponctuelle. Une autre hypothèse serait qu'Ishamael n'ait pas du tout été emprisonné, comme on peut le déduire du prologue du premier tome où Ishamael, incarné dans son propre corps, s'adresse à Lews Therin après que ce dernier ait scellé la prison du Ténébreux. De plus, lors d'un souvenir remontant à la Destruction qu'a Rand al'Thor à Rhuidean, une Aes Sedai suspecte qu'Ishamael n'a pas été complètement emprisonné, voire pas du tout.

Un historien Ogier du nom de Aran, fils de Malan, énonça la théorie selon laquelle Ishamael serait libéré de la prison du Ténébreux tous les multiples de quarante années. Il est communément admis qu'Ishamael est le responsable des crises majeures après la Destruction, telles que les Guerres Trollocs, la Guerre de Cent Ans et la fondation de l'Ajah Noire. Il semble également avoir pris les traits de Jalwin Moerad, conseiller du roi Arthur Aile-de-Faucon et responsable de la chute de l'empire de ce dernier, en l'ayant convaincu d'envoyer une partie de son armée de l'autre côté de l'océan d'Aryth, de faire le siège de Tar Valon et de l'avoir poussé à refuser l'assistance d'Aes Sedai sur son lit de mort. Jalwin Moerad disparut après environ 40 ans, ce qui tend à confirmer la théorie de Aran.

Ba'alzamon[modifier | modifier le code]

De longues années de captivité et le fait d'être partagé entre le monde réel et un possible sommeil éternel semblent avoir rendu Ishamael fou. De plus, il est l'un des rares privilégiés à qui le Ténébreux permettait de canaliser le Vrai Pouvoir[1], une source similaire au Pouvoir Unique, mais puisée dans le Ténébreux lui-même (s'il le permet) au lieu de la Vraie Source. Bien que cette source semble être plus puissante dans certains domaines que le Pouvoir Unique (on peut par exemple détruire la cuendillar avec le Vrai Pouvoir, les écrans qui bloquent la Vraie Source ne bloquent pas le Vrai Pouvoir), son utilisation est plus addictive que la saidar ou le saidin et conduit son utilisateur à la folie avant de causer sa mort. Ishamael en arriva à croire qu'il faisait partie intégrante du combat entre le Dragon et les Ténèbres, et cela bien avant l'Ère des Légendes. Il semblerait en tout cas qu'il en vint à croire qu'il était le Ténébreux lui-même, et à se faire connaître des Trollocs et autres engeances de l'Ombre sous le nom de Ba'alzamon (« Cœur des Ténèbres » en langage Trolloc). Son apparence, et sa capacité à les mener, alors que tous les autres Réprouvés étaient emprisonnés, les ont convaincus, et de ce fait, le monde vint à croire que Ba'alzamon était le nom Trolloc désignant le Ténébreux.

C'est sous cette identité qu'il pourchasse sans relâche Rand al'Thor dans ses rêves, ainsi que Mat et Perrin, essayant de trouver le Dragon Réincarné et de les convertir à l'Ombre. Apparaissant dans le monde de la Pierre-Porte, il grave un premier héron dans la paume de la main de Rand, en faisant chauffer son épée. Il apparaît ensuite dans le ciel de Falme, se battant contre Rand et le blessant au flanc, dès sa libération définitive de la prison du Ténébreux. Il fut finalement vaincu dans le Cœur de la Pierre de Tear par Rand utilisant Callandor, l'épée sa'angreal. C'est lors de ce combat que Rand apprit que Ba'alzamon, celui qui le persécutait depuis le début du cycle, était en fait Ishamael et que son combat contre les Ténèbres ne faisait que commencer.

Moridin[modifier | modifier le code]

Ishamael est ressuscité sous le nom de Moridin, terme qui signifie « mort » dans l'Ancienne Langue, et également proche de son véritable nom « Elan Morin ». Suite à cette résurrection, le Ténébreux le nomma son Nae'blis, autrement dit son régent du Jour du Retour, grade très convoité le plaçant au-dessus des autres Réprouvés. Il acquiert le contrôle de Moghedien et de Cyndane par le biais de pièges à esprit. Les autres Élus disent de lui qu'il est encore plus fou qu'auparavant, bien qu'il possède plus de contrôle sur lui-même qu'avant sa résurrection. Lorsque Moridin a été nommé Nae'blis, le Ténébreux lui a donné le droit exclusif de pouvoir canaliser le Vrai Pouvoir émanant du Ténébreux. Un lien unit le Dragon Réincarné Rand Al'Thor à Moridin après la mort de Semirhage. Ils se rencontrent à nouveau durant leur sommeil et tous deux sont capables de recourir au Vrai Pouvoir, dont la puissance surpasse de loin tous les autres.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce terme ne doit pas être confondu avec d'autres termes similaires. L'auteur parle du Pouvoir (de l') Unique pour One Power, de la Vraie Source pour True Source, et du Vrai Pouvoir pour True Power.