Partizánske

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Partizánske
Blason de Partizánske
Héraldique
Drapeau de Partizánske
Drapeau
Image illustrative de l'article Partizánske
Administration
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Région Trenčín
District Partizánske
Statut Chef-lieu de district
Primator (maire) Jozef Božik (ĽS-HZDS,S.O.S.,SDĽ)
mandat : 2010-2013
Code postal 95801
Code LAU 2 505315
Démographie
Population 24 006 hab. (31 déc. 2011)
(11 625 hommes – 12 381 femmes)
Densité 1 073 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 33″ N 18° 22′ 22″ E / 48.62583, 18.37278 ()48° 37′ 33″ Nord 18° 22′ 22″ Est / 48.62583, 18.37278 ()  
Altitude 190 m
Superficie 2 237,5 ha = 22,375 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région de Trenčín

Voir sur la carte administrative de la Région de Trenčín
City locator 13.svg
Partizánske

Géolocalisation sur la carte : Région de Trenčín

Voir sur la carte topographique de la Région de Trenčín
City locator 13.svg
Partizánske

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte administrative de Slovaquie
City locator 13.svg
Partizánske

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte topographique de Slovaquie
City locator 13.svg
Partizánske
Liens
Site web http://www.partizanske.sk
Sources
« Résultat des élections »
« Statistique de population »

Partizánske (prononciation slovaque : [ˈpartɪzaːnskɛ]Prononciation du titre dans sa version originale Écouter, en hongrois : Simony[1] [ˈʃimoɲ]) est une ville de la région de Trenčín dans l’ouest de Slovaquie. Sa population était de 23 709 habitants au 31 décembre 2013[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La confluent de la Nitra et de la Nitrica

Partizánske est située dans l’ouest de la Slovaquie, à environ 110 km à l’est de Bratislava (140 km par la route). La ville se trouve dans la région traditionnelle Horná Nitra, au confluent des rivières Nitra et Nitrica. Elle est délimitée au sud par les monts Tribeč[3].

Les villes importantes les plus proches sont Topoľčany (16 km au sud-ouest), Nitra (42 km au sud-ouest), Prievidza (25 km au nord-est) et Trenčín (38 km au nord-ouest).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Partizánske est limitrophe de huit communes, qui sont toutes des communes rurales (Partizánske est d’ailleurs la seule ville de son district).

Communes limitrophes de Partizánske
Nedašovce, Ostratice Skačany Veľké Kršteňany
Žabokreky nad Nitrou Partizánske Malé Kršteňany
Brodzany Malé Uherce

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Partizánske est de type continental tempéré avec quatre saisons bien distinctes. Les températures moyennes varient de −3 °C en janvier à 18 °C en juillet avec une moyenne annuelle qui se situe à 8,5 °C. Le total annuel des précipitations est d’environ 640 mm.

Relevé à Prievidza (25 km au nord-est) sur 30 ans
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −6,7 −5,6 −0,6 2,2 7,2 10 11,7 11,1 8,3 3,9 −3,9 3,1
Température moyenne (°C) −2,8 −1,1 4,4 8,3 13,9 16,7 18,3 18,3 14,4 9,4 3,3 −1,1 8,5
Température maximale moyenne (°C) 0,6 3,3 9,4 14,4 20,6 22,8 25 25 21,1 15 6,7 1,7 13,8
Précipitations (mm) 41 38 38 46 69 79 50 64 55 47 64 50 641
Source : Weatherbase[4]


Quartiers[modifier | modifier le code]

La ville est divisée en quatre quartiers[5] :

  • Partizánske, lui-même composé de :
    • Centre,
    • Luhy I,
    • Luhy II,
    • Štrkovec,
    • Šimonovany,
    • Šípok, un quartier résidentiel situé sur la rive gauche de la Nitra ;
  • Veľké Bielice, un ancien village intégré à la ville, situé le long de la Nitrica ;
  • Malé Bielice, un ancien village intégré à la ville ;
  • Návojovce, un hameau à l’écart, au nord de la ville.

Toponymie[modifier | modifier le code]

À sa fondation en 1938, la ville reçut le nom de Baťovany, d’après son fondateur Ján Antonín Baťa. Le nom Partizánske fut donné en 1949[6],[7].

Le mot Partizánske est la forme neutre de l’adjectif partizánsky, dérivé de partizán, « partisan » : Partizánske est donc « la ville partisane ». L’adjectif dérivé, partizánsky, est identique à l’adjectif signifiant « partisan ». Le gentilé correspondant est Partizánčan (Partizánčanka au féminin)[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Statue de Tomáš Baťa à Partizánske

La première mention écrite du village date de 1260.

La ville actuelle a été fondée en 1938, lorsque l’entreprise Baťa décida d’implanter une usine de chaussures près du village de Šimonovany. La nouvelle localité, appelée Baťovany, fusionna avec la commune de Šimonovany en 1948 et reçut le statut de ville. Le 9 février 1949, la ville fut renommée Partizánske en l’honneur des habitants qui ont participé au soulèvement national slovaque[7].

Transports[modifier | modifier le code]

La gare routière de Partizánske

Partizánske dispose d’une gare de chemin de fer (ainsi que de deux arrêts : Veľké Bielice et Partizánske-zastávka) avec des trains quotidiens vers Bratislava, Nitra, Nové Zámky et Prievidza. La ville a également une gare routière et un aérodrome.

Partizánske est traversée par la route de première catégorie 64 (I/64) qui relie Komárno à Žilina via Nové Zámky, Nitra, Topoľčany, Partizánske, et Prievidza.

Éducation[modifier | modifier le code]

Partizánske dispose de :

  • cinq écoles maternelles,
  • sept écoles primaires (dont une qui fait aussi école maternelle et une école artistique),
  • un lycée,
  • une école réunissant lycée professionnel, école industrielle et académie de commerce,
  • une école supérieure médico-sociale[9].

Médias[modifier | modifier le code]

Partizánske a un hebdomadaire, Tempo, qui paraît tous les lundis et publie des informations à propos du district de Partizánske. Il existe aussi une chaîne de télévision locale, MTP (Mestská Televízia Partizánske), réalisée par la même société que Tempo[10].

Symboles[modifier | modifier le code]

La chaussure, symbole de Partizánske
Détail de la mairie de Partizánske sur laquelle on peut voir le blason de la ville et celui de la Slovaquie, ainsi que les drapeaux de Partizánske, de la Slovaquie et de l’Europe

En raison de son histoire liée à l’industrie de la chaussure, le principal symbole de Partizánske est la chaussure. Une chaussure emblématique de la ville (réalisée en fleurs en été et illuminée en hiver) est située en centre-ville, entre la gare et la Place du Soulèvement national slovaque.

Le blason de la ville, adopté en 1996, est divisé en deux parties : en haut, une chaussure entourée de deux roses symbolisant la colline Šípok, qui domine le quartier du même nom, et en bas, des éléments issus de l’ancien sceau de Šimonovany : trois étoiles qui représentent le Vierge Marie, à laquelle est dédiée l’église du quartier, et deux socs et une gerbe de blé symbolisant l’agriculture. Le fond rouge de la partie supérieure du blason représente le courage des habitants et leur participation au Soulèvement national slovaque, et le fond bleu de la partie inférieure fait ressortir la couleur dorée du blé et des étoiles.

Le drapeau de Partizánske, adopté la même année que le blason, reprend ses couleurs : il est constitué de six bandes horizontales jaune, rouge, blanche, bleue, blanche et bleue. Ses proportions sont de 2:3 et a une encoche à droite jusqu’au tiers de la longueur[11],[12].

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sk) « Slovenské slovníky » (consulté le 7 décembre 2013)
  2. (sk) « Počet obyvateľov SR », Office statistique de la République slovaque (consulté le 10 juin 2014)
  3. (sk) « Geografia », Mairie de Partizánske (consulté le 7 décembre 2013)
  4. (en) « Prievidza, Slovakia », sur Weatherbase (consulté le 10 juin 2014)
  5. (sk) « Mestské časti », Mairie de Partizánske (consulté le 7 décembre 2013)
  6. (sk) Oľga Kvasnicová, « Od medzivojnových Šimonovian k súčasnému mestu », dans Partizánske: staré a nové epochy,‎ 2000
  7. a et b (sk) « História », Mairie de Partizánske (consulté le 7 décembre 2013)
  8. (sk) « Pravidlá slovenského pravopisu », sur slovník.sk (consulté le 16 juin 2014).
  9. (sk) « Školy », Mairie de Partizánske (consulté le 10 juin 2014)
  10. (sk) « O novinách », Tempo (consulté le 10 juin 2014)
  11. (sk) « Symboly », Mairie de Partizánske (consulté le 10 juin 2014)
  12. (sk) Miroslav Kollár, « Symboly mesta Partizánske a jeho miestnych častí. Šľachtické rody », dans Partizánske: staré a nové epochy,‎ 2000

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (sk) Partizánske : Staré a nové epochy, Bratislava, Ville de Partizánske,‎ 2000 (ISBN 80-968468-4-1)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]