Nové Zámky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nové Zámky
(hu) Érsekújvár [1]
Blason de Nové Zámky
Héraldique
Place principale
Place principale
Administration
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Région Nitra
District Nové Zámky
Statut Chef-lieu de district
Primator (maire) Gejza Pischinger (Indépendant)
mandat : 2010-2013
Code postal 940 01
Plaque
minéralogique
NZ
Code LAU 2 503011
Démographie
Population 39 585 hab. (31 déc. 2011)
(18 823 hommes – 20 762 femmes)
Densité 546 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 59′ 08″ N 18° 09′ 28″ E / 47.9856, 18.1578 ()47° 59′ 08″ Nord 18° 09′ 28″ Est / 47.9856, 18.1578 ()  
Altitude 114 m
Superficie 7 256,5 ha = 72,565 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région de Nitra

Voir sur la carte administrative de la Région de Nitra
City locator 13.svg
Nové Zámky

Géolocalisation sur la carte : Région de Nitra

Voir sur la carte topographique de la Région de Nitra
City locator 13.svg
Nové Zámky

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte administrative de Slovaquie
City locator 13.svg
Nové Zámky

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte topographique de Slovaquie
City locator 13.svg
Nové Zámky
Liens
Site web http://www.novezamky.sk
Sources
« Résultat des élections »
« Statistique de population »
http://www.e-obce.sk [2]
http://www.statistics.sk [3]

http://www.slovakregion.sk/ [4]

Nové Zámky (en allemand : Neuhäusl/Neuhaeusl ou Neuhäusel/ Neuhaeusel , hongrois: Érsekújvár, turc: Uyvar)[5] est une ville du sud de la Slovaquie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est particulièrement connue pour son rôle dans l'Histoire. Elle a été établie en 1545-1546 lorsque l'archevêque Pál Várday d'Esztergom a commencé de bâtir une forteresse en bois pour la protection de ses terres ecclésiastiques contre les conquêtes ottomanes. La deuxième forteresse a été construite en 1573-81 par le Conseil de Guerre de Vienne. La ville était construite autour de la forteresse. C'était à l'époque de sa construction, la plus moderne d'Europe. Les Turcs échouèrent six fois devant ses murs, mais en 1663, ils réussirent et elle devint le centre de la province Uyvar eyalet turque, l'actuelle Slovaquie du Sud. En 1685, elle fut reprise par les troupes de Charles V de Lorraine.

Elle joua aussi un rôle dans les soulèvements anti-Habsbourg, dans le nord de la Hongrie au XVIIe siècle. L'empereur Charles VI la fit raser en 1724-25 pour empêcher toute nouvelle insurrection de l'utiliser comme place forte.

c.1680 forteresse Neuhäusel

Enfin au cours de Seconde Guerre mondiale, en 1944, la ville fut fortement endommagée par un bombardement des alliés.

Il n'existe plus aujourd'hui que quelques éléments de la forteresse.

Environ de Nové Zámky vers 1580
Nové Zámky
1re forteresse
Oláhújvár
2e forteresse
'Gúg'
'Lék'
'Nyárhíd'
'Györök'

<div style="position: absolute; font-size:80- -UJRAT →

Chrenovka


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les toponymes des communes slovaques dont la population se déclare à plus de 20% d'une minorité nationale sont officiellement traduits dans cette langue. (sk) NARIADENIE VLÁDY Slovenskej republiky ktorým sa mení a dopĺňa nariadenie vlády Slovenskej republiky č. 221/1999 Z. z., ktorým sa vydáva zoznam obcí, v ktorých občania Slovenskej republiky patriaci k národnostnej menšine tvoria najmenej 20 % obyvateľstva
  2. e-obce.sk
  3. Mestská a obecná štatistika SR
  4. region
  5. http://slovnik.juls.savba.sk/?d=obce

Source de la traduction[modifier | modifier le code]