Partisan (guérilla)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soldats soviétiques combattant derrière les lignes allemandes en Biélorussie en 1943.

Le nom de Partisan peut être donné à une personne pratiquant la guérilla. La guerre de partisans a son origine en 1809 (Espagne) et 1812 (Russie) et a été théorisée dès 1821 par le général russe Denis Davidoff dans un livre qui a eu un grand retentissement, l'Essai sur la guerre de partisans.

Au XXe siècle, le mot a été notamment utilisé pour désigner les organisations paramilitaires de résistants qui s'opposèrent aux régimes fascistes et aux forces militaires de l'Allemagne nazie en Europe au cours de la Seconde Guerre mondiale. Dans ce contexte, le mot a été détourné de son sens originel par les mouvements communistes pour en revendiquer l'appellation, le nom de Partisans étant dès lors utilisé de manière récurrente pour désigner les seuls mouvements de résistance communistes.

Des mouvements similaires existèrent notamment, en :

Certains chants de partisans sont célèbres :

Dans les anciens pays communistes d'Europe centrale et orientale, plusieurs clubs sportifs avaient inséré le mot « Partisan » dans leur nom officiel : par exemple, le Partizan Belgrade.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Denis Davidoff, Essai sur la guerre de partisans, Editions Astrée, 2012, 140 p. (http://www.editions-astree.fr)