Para One

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Para One

Nom Jean-Baptiste de Laubier
Naissance 1979
à Orléans
Genre musical musique électronique, hip-hop
Labels Marble
Institubes
Site officiel ParaOne.fr

Para One, de son vrai nom Jean-Baptiste de Laubier[1], né en 1979 à Orléans, est un producteur d'electro / hip-hop / pop et un réalisateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Para One passe sa jeunesse à Paris. En 1997, il crée avec un camarade de classe le groupe de rap « La horde des assassins solidaires contre la haine » où il se fait surnommer « Paradoxal H »[2]. Il produit ensuite deux mixtapes Quality Streetz et des titres pour Tout simplement noir ou encore Antilop Sa.

En 2001, il sort le EP Blue Rain puis collabore avec TTC sur l'album Ceci n'est pas un disque. En 2002, il rejoint le projet L'Atelier et signe avec lui l'album Buffet des anciens élèves.

L'année suivante, paraît le EP Beat Down ainsi qu'un EP aux côtés d'Iris, Sept, Lyricson et Flynt. Para One enchaîne ensuite les collaborations, notamment avec TTC sur l'album Bâtards sensibles où il produit le titre : Dans Le Club. Il forme avec Tacteel (ex-ATK) le duo FuckALoop. Il sort son premier album solo Epiphanie le sur le label Institubes. Fin 2006, il participe à l'album de TTC, 3615 TTC, comme membre à part entière en tant que producteur aux côtés de Tacteel.

Son maxi, Dudun-dun, est remixé par l'Allemand Boys Noize, le groupe MSTRKRFT, et un groupe de rock bordelais nommé Adam Kesher.

Diplômé de la Fémis, il termine également l'écriture de son premier long métrage[3]. Il a également réalisé la bande originale du film de Céline Sciamma, Naissance des pieuvres et apparaît dans le film Lady Chatterley de Pascale Ferran.

En 2009, il réalise le court métrage It Was On Earth That I Knew Joy pour le label français Sixpack France.

Le film est présenté à la galerie SCION de Los Angeles.

En 2010, il compose pour Alizée le titre Une fille difficile présent sur l'album Une enfant du siècle. Après avoir réalisé un remix pour Bart B. More du label Sound Pellegrino, il renoue avec la production avec l'EP Kiwi/Toadstool. Considéré par la blogosphère comme la meilleure sortie du label[réf. nécessaire], Para One amorce un changement de style musical plus tourné vers la house.

En mars 2011, consécutivement à la fermeture d'Institubes, il crée son propre label, Marble, avec Bobmo et Surkin.

En avril 2011, la chanson Always, composée avec Tacteel, apparaît dans le film Tomboy de Céline Sciamma.

Always paraît en juillet 2011 sur le maxi Fair Enough contenant 5 morceaux des deux artistes.

En 2011 encore, la marque française Sixpack France publie sur son label le disque Slice & Soda, projet alliant Para One et le chanteur américain San Serac.

Il produit le troisième album du groupe Birdy Nam Nam The Defiant Order sorti en septembre 2011.

Discographie[modifier | modifier le code]

EP & singles[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Remixes[modifier | modifier le code]

Autres morceaux[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Any Second Now (Reprise de Depeche Mode)
  • 2006 : Les Abeilles (inclus dans la version japonaise de l'album Epiphanie)
  • 2010 : Shot! (Live tool)
  • 2011 : Gum
  • 2011 : Panama (morceau "demo" enregistré en 2005 et diffusé sur internet)

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant qu'acteur[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]