Boys Noize

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Boys Noize

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Boys Noize 2011

Informations générales
Surnom kiD Alex (avec D.I.M.)
909 D1sco
Einzeller
Morgentau
Puzique (avec D.I.M.)
Eastswest (avec Housemeister)
Dog Blood (avec Skrillex)
Genre musical Electro house, techno, acid house, minimal, disco, pop
Années actives Depuis 1996
Labels Boysnoize Records
Site officiel BoysNoize.com

Boys Noize, de son vrai nom Alexander Ridha[1], est un producteur et DJ allemand de musique électronique. Depuis 2004, Boys Noize a fait paraître des EP sur les labels Kitsuné Music, Turbo et sur le label DJ Hell's International DeeJay Gigolo Records. Il est également à la tête de son propre label Boysnoize Records fondé en 2005, regroupant des DJ comme D.I.M., Les Petits Pilous, Lady B ou encore Puzique (qui s'avère être un pseudonyme de Boys Noize lui-même et de son confrère D.I.M.).

Biographie[modifier | modifier le code]

Boys Noize, Berlin 2009

Alexander Ridha est né en 1982 à Hambourg et vit actuellement à Berlin. Il mixe depuis 1996 et produit depuis 1998. Il mène différents projets sous différents alias : kiD Alex (Electro Pop) (avec D.I.M.), Boys Noize (Electro House), 909 D1sco (Disco), Morgentau (Minimal), Einzeller, Puzique (avec D.I.M.) et Eastswest (avec Housemeister).

En 2005, il fonde son propre label Boysnoize Records. Son premier album, intitulé Oi Oi Oi et comprenant Don't Believe The Hype, est paru le 26 septembre 2007. Boys Noize s'est fait connaître en remixant des titres plus ou moins connus de différents genres, de l'électro au rock. Il a remixé des titres de Tiga, Para One, Feist, Depeche Mode ou bien encore Banquet de Bloc Party. Boys Noize est également reconnu de ses pairs puisqu'il est joué par de nombreux DJ de la scène électronique moderne comme Erol Alkan, Justice, Digitalism, SebastiAn, Surkin, Para One, 2 Many DJ's, Tiga, ou encore The Bloody Beetroots.

L'année 2008 il produit le premier album de Siriusmo sur son label.

Son second album, Power, est sorti le 4 octobre 2009. Deux titres de cet album sont auparavant parus sur l'EP Starter : Starter et Jeffer.

En 2012 il crée avec Mr Oizo un groupe appelé Handbraekes et sortent un EP #1 dont la sortie passera relativement inaperçu malgré un fort effet d'annonce.

À l'occasion de la sortie de son troisième album Out of the Black en 2012, il engage les réalisateurs Patrick Jean & Sebastien Loghman pour concevoir et réaliser ses deux premiers clips Ich R U[2] et What You Want.

Discographie[modifier | modifier le code]

Boys Noize aux Eurockéennes de Belfort en 2011.

Singles & Albums CD[modifier | modifier le code]

EPs, singles et albums 12"[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Remixes[modifier | modifier le code]

Artiste Morceau Label
Lützenkirchen Daily Disco Great Stuff
Monster Magnet Space Lord White-Unreleased 2004
Göpfrich & Gerlach Auf der Lauer Aua Aua Spagat
kiD Alex My Conversation Island Records
John Starlight Shadowbreaker Boysnoize Records
Foreign Islands Fine Dinning Virgin Records / Nude
The Kreeps All I Wanna Do Is Break Some Hearts Output
Living Things Bom Bom Bom Jive / Zomba
I-Robots Frau Boysnoize Records
Bloc Party Banquet Kitsuné
Kaiser Chiefs Everyday I Love You Less & Less B Unique
Para One Dudun-Dun Institubes
Shiny Toy Guns Le Disko Mercury Records
Tiga Move My Body Pias UK
Teenage Bad Girl Cocotte Citizen Records
Alloy Mental Alloy Mental Skint
Depeche Mode Personal Jesus Mute Records
Feist My Moon, My Man Universal
Marilyn Manson Putting Holes In Happiness Universal
Justice Phantom Pt. 2 Ed Banger Records
Apparat Arcadia Infiné
Gonzales Working together (2 remixes) Mercury Records
Cut Copy Lights and music Modular
Late Of The Pier Focker Zarcorp
The Chemical Brothers Swoon Virgin
Daft Punk End Of Line Walt Disney Records
Rammstein Mein Herz Brennt Universal
Kavinsky Protovision Record Makers
Pet Shop Boys Axis x2 Recordings

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :