Ordre impérial de Léopold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ordre de Léopold (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Ordre de Léopold.
Ordre de Léopold
Image illustrative de l'article Ordre impérial de Léopold
Croix de chevalier de l'ordre impérial de Léopold

Type Distinction civile et militaire comportant 4 grades en 3 classes
Décerné pour Bravoure face à l'ennemi
Statut Plus décerné
Chiffres
Date de création 1808 (civils)
1860 (militaires)
Dernière attribution 1918
Total de récompensés Grand-croix
Commandeur de première classe
Commandeur
Chevalier
Importance
Précédent Ordre de la Couronne de fer Ordre de Saint-Étienne de Hongrie Suivant

Ornat Leopoldsorden.jpg
Habit de cérémonial de l'ordre impérial de Léopold (début du XIXe siècle)

L’ordre impérial autrichien de Léopold (en allemand, Der Österreichisch-Kaiserliche Leopold-Orden, ou plus communément Leopoldsorden), créé le 8 janvier 1808 par l'empereur d'Autriche François Ier d'Autriche, est un ordre militaire et civil autrichien.

Un temps envisagé sous le nom de Rudolfsorden (en référence à Rodolphe Ier du Saint-Empire), puis sous celui de Franzensorden (d'après son créateur), l'ordre a finalement été nommé ordre de Léopold en référence à Léopold II d'Autriche, le père de François Ier.

Insignes et grades[modifier | modifier le code]

Ord.Leopold.PNG L'ordre de Léopold est divisé en trois grades :

  • grand-croix ;
  • commandeur (lui-même divisé en commandeur de première classe et commandeur) ;
  • chevalier.

L'insigne de l'ordre est une croix pattée à huit pointes au centre de laquelle figure un médaillon portant les lettres dorée F.I.A. (Franciscus Imperator Austriae) entourées de la devise de l'ordre, Integritati et Merito (Honnêteté et Raison). Sur le revers, figure la devise de Léopold II Opes regum corda subditorum (Les actes du roi gagnent le cœur de ses sujets) entourée d'une couronne de feuilles de chêne. Sur les premières croix, entre 1808 et 1818, les branches de la croix étaient reliées par trois feuillages de chêne. La croix est suspendue à une couronne d'empereur d'Autriche. La croix est émaillée de rouge bordé de blanc, couleurs reprises par le ruban. L'insigne des grands-croix est intégré au milieu d'une étoile argentée à huit pointes.

En 1860, une modification est créée pour les militaires : deux branches de lauriers sont ajoutées sous la couronne impériale. Plus tard, des épées d'or (pour les trois grades) ou d'argent (commandeurs et grand-croix) ont été croisées sous la croix (grands-croix et commandeurs) ou sur le ruban (chevalier). Des diamants pouvaient être rajoutés sur la grand-croix. Seules quatre personnes ont reçu cette distinction.

L'ordre de Léopold n'a pas été décerné depuis 1918.

Le dernier récipiendaire, le comte Ernst von Silva-Tarouca, a reçu la décoration le 11 novembre 1918 des mains de Charles Ier d'Autriche, quelques heures avant son retrait des affaires publiques.

Personnalités distinguées par l'Ordre[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Václav Měřička, Orden und Ehrenzeichen der Österreichisch-Ungarischen Monarchie, Vienne et Munich, 1974
  • (de) Roman Freiherr von Procházka, Österreichisches Ordenshandbuch, I-IV., Munich, 1974

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France : des grands dignitaires de la couronne, des principales familles nobles du royaume et des maisons princières de l'Europe, précédée de la généalogie de la maison de France, vol. 8,‎ 1827 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]