Ordre de Saint-Joseph

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec l'Ordre de Saint-Joseph (Autriche) (de).
Ordre de Saint-Joseph
(de) Orden des heiligen Josephs
(it) Ordine di San Giuseppe
Image illustrative de l'article Ordre de Saint-Joseph
Croix de l'Ordre de Saint Joseph

Type Ordre honorifique
Statut Aboli comme « ordre d'État »
(Perpétué comme ordre dynastique)
Chiffres
Date de création 9 mars 1807, Florence
Dernière attribution 1859, Florence
Importance
Précédent Ordre du Mérite civil et militaire (it) Ordre de Saint-Étienne, pape et martyr Suivant

Image illustrative de l'article Ordre de Saint-Joseph
Ruban de l'ordre.
Collier de l'Ordre de Saint Joseph

L'Ordre de Saint-Joseph est un ordre honorifique du Grand-duché de Wurtzbourg puis du Grand-duché de Toscane.

Description[modifier | modifier le code]

L'Ordre de Saint-Joseph a été institué en 1807 par Ferdinand III (1769-1824), grand-duc de Wurtzbourg (1806—1814) et grand-duc de Toscane (1790-1801 et 1814-1824). L'ordre a été transformé en un ordre dynastique toscan en 1817. La constitution de l'Ordre a été promulguée en mars 1817, avec des amendements en août 1817.

L'ordre était divisé en catégories civile et militaire, mais celles-ci ont aujourd'hui disparu. Il est donné en récompense de services envers la culture toscane et à la maison grand-ducale dans son ensemble. L'Ordre est divisé en trois grades :

  • Chevaliers grand-croix, au nombre de trente
  • Commandeurs, au nombre de soixante
  • Chevaliers, au nombre de cent cinquante

Le prince régnant est le grand maitre de l'Ordre.

Ces nombres excluent les souverains, les chefs d'État, les princes de la maison grand-ducale et d'autres maisons royales, les Cardinaux de la Sainte Église romaine et les archevêques métropolitains de Toscane. Le nombre de femmes membres ne peut excéder cinquante, à l'exclusion des princesses de la famille grand-ducale et des autres maisons royales, des épouses de chefs d'État et des Dames de l'Ordre de Saint-Étienne. Il est autorisé pour les non-nobles d'être admis dans l'Ordre du niveau de Grand-croix dans les cas de mérite exceptionnel. Les Dames portent la même croix que les Chevaliers, mais avec un arc sur la poitrine gauche. Les Dames grand-croix portent la croix sur ruban comme les Chevaliers, mais sans l'étoile.

Récipiendaires[modifier | modifier le code]

Ordre wurtzbourgeois[modifier | modifier le code]

Grand-croix[modifier | modifier le code]

Commandeurs[modifier | modifier le code]

Chevaliers[modifier | modifier le code]

Ordre toscan[modifier | modifier le code]

Chevaliers grand-croix[modifier | modifier le code]

Commandeurs[modifier | modifier le code]

Chevaliers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Gregor Gatscher-Riedl, Mario Strigl, Die roten Ritter. Zwischen Medici, Habsburgern und Osmanen. Die Orden und Auszeichnungen des Großherzogtums Toskana. Vienne, Neue Welt Verlag, 2014. ISBN 978-3-9503061-5-6.