Oichi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oichi

Oichi (お市) ou Oichi-no-kata (お市の方) (1547-1583) est un personnage historique de la fin de la période Sengoku. Elle est connue principalement pour être la mère de trois filles - Yodo-Dono, Ohatsu et Oeyo - qui ont épousé des grands de l'histoire du Japon.

Oichi est la plus jeune sœur de Nobunaga Oda; et donc la belle-sœur de Nohime, la fille de Saitō Dōsan. Oichi était réputée pour sa beauté et sa détermination. Elle descendait des clans Taira et Fujiwara.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la conquête de Mino par Nobunaga en 1567, pour cimenter une alliance entre Nobunaga et le seigneur de la guerre rival Nagamasa Asai, Nobunaga a donné Oichi, âgée de vingt années, en mariage à Nagamasa. Leur mariage était politique, assurant l'alliance entre Oda et le clan d'Asai. Elle donna à Nagamasa un fils (Manjumaru) et trois filles - Yodo-Dono, Ohatsu et Oeyo.

Pendant l'été de 1570, Nagamasa a cassé son alliance avec Nobunaga et l'a affronté au nom de la famille Asakura. Une histoire rapporte qu'Oichi a envoyé à son frère un sac de haricots fermé aux deux extrémités, en apparence comme porte-bonheur mais en réalité elle l'avertissait qu'il était sur le point d'être attaqué par l'avant et par l'arrière par les clans Asakura et Asai. Selon l'histoire, Nobunaga a compris le message et s'est soustrait à l'attaque de son beau-frère à temps.

La guerre a continué pendant trois ans jusqu'à ce qu'Asakura et les autres forces anti-Oda soient détruites. Oichi est restée avec son mari au château d'Odani durant tout le conflit, même après que Hideyoshi Toyotomi, un vassal de confiance de Nobunaga, eut commencé le siège du château. Quand Odani est tombé, Nobunaga a demandé que sa sœur lui soit retournée avant l'attaque finale. Nagamasa a accepté, envoyant Oichi et ses trois filles. Celui-ci n'avait plus aucune chance de gagner, et a choisi de se suicider.

Oichi et ses filles sont restées sous la protection de la famille d'Oda pendant la décennie suivante. Après l'assassinat de Nobunaga en 1582, ses fils et vassaux se divisèrent en deux factions importantes, menées par deux généraux d'Oda, Katsuie et Hideyoshi. Le troisième fils de Nobunaga, Nobutaka, appartenait à l'ancien groupe, et assuré le mariage de sa tante Oichi avec Katsuie afin ds s'assurer de sa fidélité au clan Oda. Mais en 1583, Katsuie a été défait par Hideyoshi à la bataille de Shizugatake, le forçant à se réfugier au château de Kitanosho. Quand l'armée de Hideyoshi à assiégé le château, Katsuie a demandé à Oichi de se sauver avec ses filles et d'aller chercher la protection de Hideyoshi. Oichi a refusé, voulant mourir avec son mari après que leurs filles eurent été envoyées à l'extérieur. Le couple est mort dans le château en flamme.

Les filles d'Oichi[modifier | modifier le code]

Les trois filles d'Oichi ont chacune réussi à devenir des personnes importantes. La plus vieille et la plus célèbre, Yodo-Dono est devenue une concubine de Hideyoshi, qui avait tué non seulement ses parents biologiques mais également son père adoptif. Elle est devenue connue sous le nom de Yodo-Dono ou Yodogimi (du château de Yodo, offert par Hideyoshi), où elle lui donna ses deux fils, y compris son héritier Hideyori. Yodo-dono et Hideyori sont plus tard morts dans au Siège d'Ōsaka, la bataille finale de l'ère des royaumes combattants.

La deuxième, Ohatsu, a épousé Takatsugu Kyogoku, un homme d'une famille noble qui avait servi le clan Azai. Le clan Kyōgoku a affronter Ieyasu après la mort de Hideyoshi, lui donnant l'oportunité de servir d'intermédiaire entre Ieyasu et Yodo-Dono.Elle a échoué à mettre fin aux hostilités, et après la mort de Yodo-Dono et de Hideyori, elle est parvenue pour sauver leur fille en la mettant dans un couvent.

La plus jeune, Oeyo (également appelé Ogō), mariée à Hidetada Tokugawa, héritier d'Ieyasu et second shogun Tokugawa. Ils eurent beaucoup d'enfants, dont le troisième shogun Iemitsu Tokugawa et Tokugawa Kazuko, épouse de l'empereur Go-Mizunoo. La fille de Kazuko, Okiko, est devenue l'impératrice Meishō, faisant à titre posthume d'Oichi, la grand-mère d'un shogun et l'arrière-grand-mère d'une impératrice.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Oichi est appelée Oyu dans Onimusha 2: Samurai's Destiny (Onimusha 2 : Le destin du samouraï), où elle collabore avec Saika Magoichi, Yagyu Jubei, Ankokuji Ekei, et Fuma Kotaro en défaisant son frère démoniaque, Nobunaga Oda. Oyu apparait également dans Onimusha: Blade Warriors ("Onimusha : Guerriers de lame").
  • Elle est un personnage jouable dans Sengoku Basara 2. Elle est obligée de servir son frère cruel et malveillant après qu'il a assassiné son mari Nagamasa Asai. Seulement, plus tard, pendant qu'elle commence à regretter ses actions dans la campagne de conquête de Nobunaga, elle est hantée par la voix de son mari mort ce qui fait qu'elle se révolte et décime tout le clan Oda. Elle périt alors à côté du cadavre de son frère, pleurant pendant que tout brûle autour d'eux. Dans Sengoku Basara 3, elle est dépeinte en femme possédée par les démons laissés par son frère, et semble également être inconsciente du monde autour d'elle, ne se rappelant pas de ses amis. Par certains côtés, elle est dépeinte de mode semblable à un onryō (un fantôme vengeur) du fait que ses mains soient des armes démoniaques noires qui ressemblent à ses longs cheveux, et son cou est toujours incliné de côté vers le bas, comme s'il était cassé. Tandis qu'on croit qu'elle est manipulée par Tenkai pour promouvoir ses ambitions, Oichi travaille en fait pour elle-même. Oichi peut s'allier avec Ieyasu Tokugawa ou Mitsunari Ishida.
  • Ses filles Yodo-Dono et Ohatsu sont des personnages d'Onimusha: Dawn of Dreams ("Onimusha : Aube des rêves"). Ohatsu doit trahir sa sœur, Yodo-Dono, et son mari, Hideyoshi Toyotomi, qui sont devenus le mal. Elle est en couple avec un vieil ami appelé Soki, le héros principal de Onimusha 4, mais à la fin du jeu, elle ne sait pas ce qui est arrivé à Soki après la défaite de Hideyoshi.
  • Oichi est un personnage jouable dans la série des Samurai Warriors. Elle est dépeinte comme une jeune de quinze ans énergique et joyeuse. Dans Samurai Warriors 2, son aspect a été ajusté pour en faire un adulte avec une personnalité plus mûre. Oichi fait également une apparition dans Samurai Warriors 3.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]