Oeyo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oeyo

Oeyo (於江与) ou Satoko (達子) (1573 - 15 septembre 1626) est un personnage important de la fin de la période Sengoku. Elle était l'épouse de Hidetada Tokugawa, qui deviendrait le deuxième shogun Tokugawa. Elle était également la mère de son successeur Iemitsu Tokugawa, le troisième shogun.

Les fortunes changeantes de son mari ont affecté la vie d'Oeyo. Les registres des marchands de produits de luxe donnent un aperçu du mécénat et des goûts des dames de la classe privilégiée comme Oeyo.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Oeyo, également connu sous le nom d'Ogō, était la troisième et plus jeune fille du daimyo Nagamasa Asai de la période Sengoku. Sa mère, Oichi, était la sœur la plus jeune de Nobunaga Oda. Hideyoshi Toyotomi est devenu son père adoptif et son protecteur d'Oeyo avant son mariage.

Sa première grande sœur, Yodo-Dono, également appelé Cha-Cha enfant, était la deuxième épouse de Hideyoshi et mère de Hideyori Toyotomi.

Sa deuxième grande sœur, Ohatsu, était l'épouse de Takatsugu Kyogoku et la mère de Tadataka Kyogoku.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1573 : Naissance.
  • 1595 : Mariage avec Hidetada Tokugawa.
  • 26 mai 1597 : Donne naissance à Senhime.
  • 1er août 1599 : Donne naissance à Tama-Hime (morte : 9 août 1622 ; mariage : 1601 avec Maeda Toshitsune.
  • 12 juin 1601 : Donne naissance à Katsu-hime (morte : 20 mars 1672 ; mariage : Matsudaira Tadanao.
  • 25 août 1602 : Donne naissance à Hatsu-hime (morte : 16 avril 1630 ; mariage : Tadataka Kyôgoku.
  • 12 août 1604 : Donne naissance à Iemitsu Tokugawa.
  • 1605 : Hidetada devient shogun.
  • 12 juin 1606 : Donne naissance à Tadanaga Tokugawa.
  • 23 novembre 1607 : Donne naissance à Matsu-hime Tokugawa Masako, qui s'est mariée en 1620 avec l'empereur Go-Mizunoo (en 1629, la fille de Kazuko devient l'impératrice Meishō.
  • 1623 : Iemitsu devient shogun.
  • 1626 : Mort alors que Hidetada et Iemitsu sont à Kyoto.
  • 1626 : Reçoit le rang posthume de Juichii.

Inhumation[modifier | modifier le code]

Après que Hidetada a démissionné du gouvernement en faveur de son fils ainé en 1623, Oeyo prend le nom bouddhiste de Sūgen'in (崇源院) ou Sogenin. Son mausolée est au temple Zōjō-ji à Shiba, Tokyo.

Taiga drama[modifier | modifier le code]

NHK a annoncé qu'un taiga drama prévu pour 2011 sera appelé Gō : Himetachi no Sengoku et sera fondé sur la vie d'Oeyo.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]