Bataille de Shizugatake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Shizugatake
Le chiffre de la bataille
Le chiffre de la bataille
Informations générales
Date 11 juin 1583[1]
Lieu Shizugatake, province d'Ōmi, près du lac Biwa
Issue Victoire de Hideyoshi Toyotomi
Belligérants
Forces de Hideyoshi Toyotomi Forces loyales de Oda Nobutaka
Commandants
Hideyoshi Toyotomi
Kiyomasa Katō
Masanori Fukushima
Katsuie Shibata
Sakuma Morimasa
Forces en présence
50 000 27 000

La bataille de Shizugatake (賤ヶ岳の戦い, Shizugatake no Tatakai) est une bataille de l'époque Azuchi Momoyama entre les partisans de Hideyoshi Toyotomi et ceux d'Oda Nobutaka.

En mai 1583, un ancien général de Nobunaga Katsuie Shibata a coordonné un certain nombre d'attaques simultanées sur Shizugatake, une série de forts tenus par des généraux de Hideyoshi parmi lesquels Nakagawa Kiyohide. Sakuma Morimasa a attaqué sur les ordres de Katsuie Shibata, et Nakagawa a été tué, mais les défenses des forteresses ont tenu. Alors, Katsuie Shibata a immédiatement ordonné à Morimasa Sakuma de retirer ses troupes parce qu'elles étaient dangereusement isolées dans la force principale de Katsuie. Sakuma, toutefois, n'a pas obéi à ces ordres de son seigneur, et a préparé une autre offensive.

Il était de conscience commune que Hideyoshi était au moins à 4 jours de marche pendant l'attaque de Sakuma. Cependant, dès que Hideyoshi eut appris les actions de Sakuma, il a mené ses hommes à marche forcée toute une nuit et a atteint Shizugatake en un jour et demi. Conscient que Hideyoshi venait avec des renforts, Sakuma a lancé ses hommes sur les lignes de siège qu'il se préparait à défendre. À ce moment, c'était trop tard et les forces de Hideyoshi ont facilement brisé les défenses.

Les forces de Hideyoshi ont poursuivi l'armée de Sakuma en déroute jusqu'à la forteresse de Katsuie Shibata au château de Kitanosho (Fukui) dans la province d'Echizen. Ils se sont emparés du château mais juste avant, Shibata y avait mis le feu, tué sa famille et s'était suicidé. Les sept généraux de Hideyoshi ont gagné beaucoup de renommée et d'honneur, et sont devenus connus sous le nom des shichi-hon yari ou les « Sept lances de Shizugatake ». Parmi ces généraux se trouvaient des hommes qui deviendraient plus tard des proches serviteurs de Hideyoshi, tels que Kiyomasa Kato.

Sommet et un Lac Yogo

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tony Jaques, Dictionary of battles and sieges : a guide to 8,500 battles from antiquity through the twenty-first century, vol. 3, Greenwood Publishing Group,‎ 2007 (ISBN 9780313335396, présentation en ligne)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]