Mind the gap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photographie du Mind The Gap dans la station Charing Cross (métro de Londres).
Photographie du Mind The Gap dans le métro de Londres.

Mind the gap est une expression anglaise utilisée dans le métro de Londres.

Cette phrase, utilisée pour la première fois en 1969, est devenu un symbole du métro de la capitale britannique. Elle peut se traduire par « Attention à l'intervalle » (entre le train et le quai) et fait donc référence à l'écart, parfois relativement grand, entre le métro et le bord du quai dans certaines stations courbes du métro. À Paris, l'expression "Attention au pas en montant dans les voitures dans les stations en courbe" a été utilisée (affichage) dans les mêmes circonstances. Les voitures du métro étant droites, l'espace entre le quai et les bords du train peut varier et devenir parfois important. Dans certaines stations, l'expression MIND THE GAP est peinte sur le sol en lettres capitales jaunes pour prévenir les voyageurs. Une voix enregistrée répète également ce message lorsque le train arrive. Lorsque le train est sur le point de repartir, le message est alors Stand clear of the closing doors (« Ecartez-vous de la fermeture des portes »).

Origine de l'expression[modifier | modifier le code]

Mind the gap, Paddington Station

L'expression Mind the gap a été créée en 1968 pour être prononcée automatiquement car il était devenu très peu pratique pour les conducteurs de métro et les agents de station de prévenir régulièrement les passagers du danger du fossé entre le quai et le métro. Les gestionnaires du métro avaient choisi une nouvelle technologie pour l'époque, l'enregistrement numérique, afin d'enregistrer le message sur un support ne nécessitant pas de pièces mécaniques. Les capacités de stockage étant limitées à l'époque, il était nécessaire d'avoir une phrase relativement courte. Un message d'avertissement court prenait également moins de place sur le quai.

Le matériel nécessaire à l'enregistrement a été fourni par AEG Telefunken. D'après l'Independent on Sunday, l'ingénieur du son Peter Lodge, en collaboration avec un ingénieur écossais de Telefunken, avait à l'origine fait enregistrer les messages Mind the gap et Stand clear of the doors, please par un acteur professionnel. Mais celui-ci souhaitant des droits d'auteur sur l'enregistrement, ce dernier a dû être refait. C'est finalement Peter Lodge qui enregistra lui-même les messages[1].

Alors que la voix de Lodge était toujours utilisée en 2006, certaines lignes du métro utilisent d'autres enregistrements, dont ceux d'Emma Clarke[2] ou de l'acteur britannique Tim Bentinck sur la Piccadilly Line.

Reprise de la phrase[modifier | modifier le code]

Dans d'autres réseaux de transport en commun[modifier | modifier le code]

Mind the gap à Toronto.

Dans le métro bruxellois, il y a un dessin sur les bords du quai de la station Eddy Merckx(ligne 5), derrière la ligne de sécurité représentant un homme, le nouveau matériel roulant et l'écart avec un panneau  : " Attention!".

Dans le métro parisien, l'avertissement est repris dans les stations en courbe sous la forme d'une annonce multilingue de la forme « Saint-Lazare - Saint-Lazare. Attention à la marche en descendant du train. Please mind the gap between the train and the platform. Attenzione al gradino scendendo dal treno » (ligne 3). Cet avertissement est également présent dans les stations de la ligne 1 sur les métros automatiques aux stations Porte de Vincennes, Nation, Bastille et Charles de Gaulle Étoile.

À Toronto le Toronto Transit Commission dispose des affiches Mind the Gap[3] dans toutes les stations. Cet avertissement est également repris pour les messages automatiques à bords des trains de la ligne nord-est du métro de Singapour.

Aujourd'hui, les architectes des nouvelles lignes de métro évitent de construire des stations en courbe.

Conséquences culturelles[modifier | modifier le code]

T-shirt "Mind The Gap".
  • Ce thème est exploité par Neil Gaiman dans son roman de fantasy urbaine Neverwhere qui relate les péripéties de laissés pour compte et de personnages fantastiques dans le Londres d'« en-bas » (dont le métro). « Attention à la bordure du quai » fait l'objet d'une transposition assez surprenante.
  • Mind the gap est le titre d'un album du groupe Other Lives, paru en octobre 2012.
  • La phrase Mind the gap a également été reprise sur de nombreux T-shirts et gadgets vendus à Londres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) NOTES FROM THE UNDERGROUND: Filling in the gap Article de l'Independent on Sunday du 28 décembre 2003
  2. Emma Clarke a été renvoyée fin novembre 2007 par son employeur après avoir diffusé dans le métro puis sur son site internet (www.emmaclarke.com) une série d'annonces humoristiques assorties de critiques (AFP).
  3. (en) TTC - Easier Access - In The Subway

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]