Toronto Transit Commission

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir TTC.

Toronto Transit Commission

Description de cette image, également commentée ci-après

La station Museum (desservant le Musée royal de l'Ontario).

Siège social Drapeau du Canada Toronto (Canada)
Direction Karen Stintz
Activité Transport de voyageurs, exploitation, gestion d'infrastructure et ingénierie
Produits Métro, Tramway, Autobus
Site web www.ttc.ca

La Toronto Transit Commission, ou TTC, que l'on pourrait traduire en français par Société des transports de Toronto, connue sous le nom de la « Toronto Transportation Commission » avant 1954, est une société de service public canadienne responsable de la gestion des transports en commun dans la ville de Toronto, en Ontario. Elle assure la gestion de quatre lignes de métro, de onze lignes de tramways et de lignes d'autobus dans toute la ville.

Un seul billet ou jeton par voyage suffit pour effectuer gratuitement la correspondance entre plusieurs lignes ou modes de transport dans un délai prescrit.

Trams, omnibus, autobus et trolleybus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway de Toronto.

Le premier mode de transport en commun à Toronto était le service omnibus de Williams, établie en 1849, qui circulait dans la rue Yonge, la rue centrale faisant l'axe nord-sud de la ville. En 1861 la concession est passée au Toronto Street Railway («Chemin de fer de la rue de Toronto») qui a remplacé les omnibus par des tramways hippomobiles. En 1891 la Toronto Railway Company («Compagnie de chemin de fer de Toronto») succède au TSR et introduit rapidement les tramways électriques. Ceux-ci resteront le mode principal de transport en commun dans la ville jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

En 1921 le gouvernement municipal a créé la TTC pour remplacer la TRC et d'autres opérateurs privés, qui n’offraient pas un bon service. La TTC a modernisé le réseau de tramway en installant une nouvelle voie et des nouveaux véhicules, tout en expérimentant des autobus et des trolleybus.

La TTC exploite actuellement onze lignes de tramways :

501 Queen 502 Downtowner 503 Kingston Road 504 King
505 Dundas 506 Carlton 508 Lake Shore 509 Harbourfront
510 Spadina 511 Bathurst 512 St. Clair

Les lignes de trolleybus créées après-guerre ont été supprimées dans les années 1990, au profit de lignes d'autobus. De même, des lignes d'autobus ont été créées dans le cadre de suppressions de lignes de tramways.

Le réseau d’autobus comprend aujourd’hui plus de 150 lignes de jour et environ une vingtaine de nuit. Presque tous les services de jour font une correspondance avec le métro, desquelles beaucoup entrent dans la zone tarifée des stations.

Métro[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Métro de Toronto.
Plan du métro de Toronto depuis 2002.

En 1954, la TTC a ouvert sa première ligne du métro, en remplacement de la ligne de tramway la plus chargée de la ville : encore celle de la rue Yonge. Cette ligne relie Union Station au sud (la gare centrale de Toronto utilisée aujourd'hui surtout par les trains de GO Transit et de Via Rail Canada) avec un terminus suburbain à l’avenue Eglinton. La ligne comprenait alors 12 stations, et le voyage en métro ne durait plus que 14 minutes, en comparaison de la demi-heure par l'ancien tram.

La croissance du réseau a été rapide jusqu'aux années 1970, après quoi le développement du réseau s'est fait plus lentement. En 2014, le métro de Toronto est composé de quatre lignes et de 69 stations, chacune (sauf la station Chester) avec correspondance aux lignes d’autobus ou de trams. Les lignes de métro sont :

Ligne Route Ouverte Prolongée Distance Stations
1 Yonge-University-Spadina DownsviewUnionFinch 1954 1963, 1973, 1974, 1978, 1996 30,2 km 32
2 Bloor-Danforth KiplingKennedy 1966 1968, 1980 26,2 km 31
3 Scarborough RT KennedyMcCowan 1985 6,4 km 6
4 Sheppard Sheppard-YongeDon Mills 2002 5,5 km 5

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :