Michel Carré (librettiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michel Carré et Carré (homonymie).

Michel Carré

alt=Description de l'image Michel Carré - 'L'Art français' - Gallica (cropped).jpg.
Nom de naissance Michel-Antoine-Florentin Carré
Naissance 21 octobre 1822
Besançon
Décès 27 juin 1872
Argenteuil
Lieux de résidence Paris
Activité principale Auteur dramatique
Librettiste
Lieux d'activité Paris
Années d'activité 1842-1872
Collaborations Jules Barbier
Jules Verne
Descendants Michel Carré (son fils)

Œuvres principales

Les Contes d'Hoffmann (1851)
Faust (1859)
Mignon (opéra) (1866)

Michel-Antoine-Florentin Carré est un auteur dramatique et librettiste français né à Besançon le 20 octobre 1821 et mort à Argenteuil le 27 juin 1872[1].

Il collabora la plupart du temps avec Jules Barbier. Il travailla aussi avec Jules Verne pour trois opéras-comiques : Le Colin-maillard, Les Compagnons de la Marjolaine et L'Auberge des Ardennes, musique d'Aristide Hignard.

Il est le père du cinéaste Michel Carré (1865-1945) et l'oncle du directeur de théâtre et auteur Albert Carré.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Avec Jules Barbier

Opéras, opéras-comiques, opérettes[modifier | modifier le code]

Seul
Avec Jules Barbier
Autres collaborateurs

Hommages[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Bilodeau, « Michel Carré » in Joël-Marie Fauquet (dir.), Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, Fayard, Paris, 2003 (ISBN 2-213-59316-7) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le 28 juin selon Louis Bilodeau dans le Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle.