Messerschmitt (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Messerschmitt AG

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ancien logo (1938)

Création 1926
Fondateurs Willy Messerschmitt
Personnages clés Willy Messerschmitt,
Forme juridique société par actions
Siège social Drapeau d'Allemagne Bamberg puis Augsburg (Allemagne)
Activité aéronautique
Société mère Messerschmitt Flugzeugbau (MTT GmbH)

L'entreprise allemande Messerschmitt AG fabrique des avions; elle fut fondée par Willy Messerschmitt. Elle a construit de nombreux chasseurs pour la Luftwaffe durant la Seconde Guerre mondiale, et a produit le premier avion de chasse à réaction opérationnel à la fin de la guerre. Son avancée dans ces technologies étonna les alliés lors de leur entrée en Allemagne (voir Opération Paperclip).

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant guerre[modifier | modifier le code]

En 1926, Willy Messerschmitt fonde à 28 ans la Flugzeugbau Messerschmitt, Bamberg. Les avions se dénomment S-xx (planeurs et planeurs à moteur auxiliaire, Segelflugzeug en allemand), puis M-xx (M pour Motorflugzeug). Le M-19 de 1927 est le premier avion à aile basse de Messerschmitt. En 1927, il devient directeur technique de la Bayerische Flugzeugwerke (BFW) créée par Ernst Udet. Les avions reçoivent la dénomination BFW M-xx. En 1930, la BFW fait faillite mais cela ne touche pas la Messerschmitt Flugzugbau (MTT GmbH), propriétaire des droits d'exploitation et des brevets. La BFW repart en 1933, soutenue par les dirigeants militaristes de l'Allemagne nationale-socialiste. Le ministère de l'Air passe des commandes et impose la dénomination "Bf" à la place de M; les premiers Bf seront le Bf 108 en 1934 et le Bf 109 en 1935. Avec le succès du Bf 109, l'entreprise BFW devient la Messerschmitt AG en 1938; les avions reçoivent la dénomination "Me".

Messerschmitt et la Luftwaffe[modifier | modifier le code]

La compagnie Messerschmitt est particulièrement associée aux avions utilisés par la Luftwaffe durant la Seconde Guerre mondiale, en particulier le célèbre Messerschmitt Bf 109. Le Reichsluftfahrtministerium (ministère de l'Aviation du Reich) conduit le développement de deux filières : pour le concurrent Heinkel les bombardiers, et pour Messerschmitt les chasseurs.

Messerschmitt fut comme Heinkel un pionnier des avions à réaction. Le Messerschmitt Me 262, étudié dès 1940, est mis en production en 1944, trop tardivement pour influencer le cours de la guerre. En 1945, la rapidité de cet avion fut une très mauvaise surprise sur le plan tactique pour les bombardiers américains en mission en Allemagne, mais les coups portés à l'industrie allemande, et la décision obtuse de Hitler de le transformer en chasseur de chars, notamment pour soutenir la dernière offensive du front de l'Ouest, dans les Ardennes, ne transforma pas l'essai sur le plan stratégique.

Après guerre[modifier | modifier le code]

Dans l'immédiat après guerre, toute production aéronautique est interdite. Emprisonné depuis avril 45, Messerschmitt retrouve la liberté en juin 47. À partir de novembre 49, l'entreprise repart : projets d'éoliennes, maisons préfabriquées, machines à coudre, voiturettes (KR 175 et KR 200) qui seront fabriquées à 75 000 unités au total.

En 1951, retour à l'aviation : études aéronautiques pour l'étranger (Hispano Aviacion en Espagne), HA-100, HA-200 et HA-300.

1956, Reprise de fabrications aéronautiques sous licence avec Heinkel (Fouga Magister, Fiat G91, F-104, ailes de Transall). En 1958, Messerschmitt, Bolkow et Heinkel se regroupent pour étudier et construire un avion expérimental à décollage vertical, le EWR VJ 101.

En 1968-69, la compagnie intègre le groupe Messerschmitt-Bölkow-Blohm, qui absorbe son ancien concurrent Heinkel en 1980. Elle fait aujourd'hui partie du groupe Airbus (Airbus Group).

Avions construits par Messerschmitt[modifier | modifier le code]

Avant guerre[modifier | modifier le code]

  • Messerschmitt S-14-15-16 planeurs, 1923
  • Messerschmitt M-17 biplace léger, 1925
  • Messerschmitt M-18 quadriplace en aluminium, 1925
  • Messerschmitt M-20 huit places, 1928
  • Messerschmitt M-23 biplace, 1928-1931 (70 modèles construits)
  • Messerschmitt M-29 et 35 biplaces de sport, 1932
  • Messerschmitt M-36, 6 places, 1934

Pour la Luftwaffe[modifier | modifier le code]


Après la guerre[modifier | modifier le code]

Conception Messerschmitt :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]