Lycoming Engines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lycoming.

Lycoming

Création 1845
Siège social Drapeau des États-Unis Williamsport (Pennsylvanie) (États-Unis)
Produits moteur d'avion
Société mère Textron

Lycoming Engines est une société américaine fabriquant des moteurs d'avions, filiale du groupe Textron.

Historique[modifier | modifier le code]

Créée en 1911, la firme Lycoming construisit d'abord des machines à coudre et des bicyclettes. Après la Première Guerre mondiale elle s'intéressa à la fabrication de moteurs pour automobiles. Elle fabriqua ainsi des moteurs pour les marques Auburn, Cord et Duesenberg.

En 1929, installée dans l'Indiana, elle est rachetée par sa cliente Cord et construit son premier moteur d'avion : c'est le R-680, un moteur en étoile qui a du succès. La firme se spécialise alors dans les moteurs destinés à l'aviation légère tout en développant des projets de gros moteurs capables de concurrencer les Wright ou les Pratt & Whitney.

En 1939, Cord réorganise l'ensemble de ses actifs aéronautiques dans le groupe AVCO et l'entreprise dédiée à la construction de moteurs d'avions devient « Avco Lycoming », qui loue au gouvernement fédéral l'usine de Stratford (Connecticut) et produit des moteurs Wright sous licence. Après la guerre, cette usine est transformée pour produire le turbomoteur T53, le programme qui connaît le plus de succès. Les lignes de fabrication de moteurs à turbine sont implantées à Stratford et celles pour les moteurs à pistons se trouvent dans le site original de l'entreprise, à Williamsport (Pennsylvanie).

En 1987 Textron achète la compagnie, et vend la partie turbine à Garrett Engine division de Allied-Signal en 1994.

Lycoming fait aujourd'hui partie du groupe Textron et ses moteurs à 4 ou 6 cylindres à plat équipent la majeure partie des avions légers dans la gamme de puissance de 120 ch (O-235) à 200 ch (O-360). Le motoriste a présenté en 2006 un nouveau moteur 6 cylindres pour compléter sa série O-540, le O-580 (580 pouces cubes).

Liste des moteurs[modifier | modifier le code]

Moteur à pistons[modifier | modifier le code]

Lycoming R-680
Lycoming-IO390
Couvercle de soupape des moteurs Lycoming

Signification des préfixes des moteurs à pistons:

Le numéro indique la cylindrée en pouce-cube.

Moteurs notables :

  • Lycoming R-680, 9-cylindres en étoile de 1929, 220 à 295 ch (164–220 kW), premier moteur Lycoming
  • Lycoming O-145, 4-cylindres, 1938
  • Lycoming O-290, 4-cylindres, 125 ch (93 kW)
  • Lycoming O-340, 4-cylindres
  • Lycoming O-435, 6-cylindres, 185–260 ch (137–194 kW)
  • Lycoming O-480, 6-cylindres
  • Lycoming TIO-541, 6-cylindres, amélioration du 540 avec turbocompresseur
  • Lycoming GSO-580, 8-cylindres, "580" original, produit de 1948 à 1961
  • Lycoming O-1230
  • Lycoming H-2470
  • Lycoming XR-7755, 36-cylindres, moteur expérimental de 5 000 ch, il s'agit du plus gros moteur d'avion à piston construit[1]

Produits en 2014[2]:

  • Lycoming IO-233-LSA, 4-cylindres, 100–116 ch (75–87 kW), non certifié, pour avion léger
  • Lycoming O-235, 4-cylindres, 108–118 ch (81–88 kW), produit depuis 1940, largement utilisé sur les Cessna 152
  • Lycoming O-320, 4-cylindres, 150–160 ch (112–119 kW), utilisé notamment sur les Cessna 172
  • Lycoming O-360, 4-cylindres, produit depuis 1955 et largement utilisé, base du 540 et 720
  • Lycoming IO-390, 4-cylindres, 210 ch (157 kW)
  • Lycoming O-540, 6-cylindres, 230–350 ch (172–261 kW), largement utilisé, notamment sur les Piper PA-31, Piper PA-24.
  • Lycoming IO-580, 6-cylindres, 300 ch (223 kW), sorti en 1997, utilisé sur de nombreux avions de voltige
  • Lycoming IO-720, 8-cylindres, 400 ch sorti en 1961

Turbines[modifier | modifier le code]

  • Lycoming T53, turbomoteur de 600 ch (447 kW), utilisé sur les Bell UH-1
  • Lycoming T53-L 13 845 kW, utilisé sur les locomotives DB Class 210
  • Lycoming T55, turbomoteur de 3 750 ch 2 796 kW, utilisé sur les CH-47 Chinook
  • Lycoming LTS101 et LPT101, turbomoteur et turbopropulseur
  • Lycoming ALF 502, turboréacteur, basé sur les T55, utilisé sur les BAe 146 et Bombardier Challenger 600
  • Lycoming AGT1500, turbomoteur, 1 500 ch (1 119 kW), utilisé sur les M1 Abrams
  • Lycoming TF-40 turbine marine pour les LCAC hovercraft de l'US Navy.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lycoming XR-7755 », sur aviation-history.com (consulté le 24/11/2014)
  2. (en) « Lycoming-Products », sur lycoming.com (consulté le 24/11/2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :