Luigi d'Este

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luigi d'Este
Image illustrative de l'article Luigi d'Este
Biographie
Naissance 1538 à Ferrare (Italie)
Décès 1586 à Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
26 février 1561 par Pie IV
Titre cardinalice Cardinal-diacre de Ss. Nereo e Achilleo
Cardinal-diacre de S. Lucia in Silice
Cardinal-diacre de S. Angelo in Pescheria
Cardinal-diacre de S. Maria in Via Lata
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Évêque de Ferrare (Italie)
Archevêque d'Auch (France)

Blason
« In motu immotum »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Luigi d'Este (parfois francisé en Louis d'Este) est né à Ferrare en 1538 et mort à Rome le 30 décembre 1586[1] ; il fut cardinal, évêque de Ferrare et archevêque d'Auch [2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Luigi d'Este appartient à une illustre famille princière d'Italie : la Maison d'Este. Cette famille fait remonter son origine au commencement du onzième siècle. La famille d'Este s'implanta à Modène après avoir été chassée de Ferrare. Son oncle, le cardinal Hippolyte d'Este lui lègue à sa mort en 1572 la villa d'Este de Tivoli qu'il maintiendra et ouvrira à de nombreux invités prestigieux.

Luigi d'Este est le fils de Hercule II d'Este, duc de Modène, de Ferrare et de Reggio, et de la princesse Renée de France, duchesse de Chartres et de Montargis,

Il est le frère benjamin de :

  • Anne d'Este, duchesse de Guise et de Nemours ( 1531 - 1607 )
  • Alfonso II d'Este, duc de Modène et de Ferrare ( 1533 - 1597 )
  • Lucrezia Maria d'Este ( 1535 - 1598 )
  • Leonora d'Este ( 1537 - 1581 ) qui eut une liaison avec le poète Le Tasse

Il succède à son oncle Hippolyte, en 1562, comme abbé commendataire du monastère de Pontigny. En 1567, il est consacré cardinal au titre cardinalice Santi Nereo e Achilleo.

L'emblème du cardinal Luigi d'Este, tirée du livre Le imprese illustri del S. Ieronimo Ruscelli...., Venezia, 1584, p. 279.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincenzo Pacifici,Luigi d'Este, Atti e Memorie della Società Tiburtina di Storia e d'Arte,vol. IX-X, 1929-1930, p. 3-4-5.
  2. Deuotissime orationi ch’ogni notte, Oltre il diuino Offitio, soleua dire la fe. me. Dell'illustriss. et reuerrndiss Sig. Cardinal d'Este, 1588, avec sa biographie en italien, deuxième édition, 2013 [1]

Sources externes[modifier | modifier le code]

André Decloitre - généalogie royales et princières, « Généalogie des Ducs de Modène et Ferrare : Maison d'Este » (consulté le 30 mars 2008)