Liste des œuvres de Sergueï Rachmaninov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La liste des œuvres de Sergueï Rachmaninov est présentée d'abord en classant les œuvres par catégories, puis dans l'ordre des numéros d'opus, respectant assez bien la chronologie de composition.

Catalogue thématique[modifier | modifier le code]

Musique orchestrale[modifier | modifier le code]

Musique concertante[modifier | modifier le code]

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

Pièces pour piano seul[modifier | modifier le code]

Pour toutes les compositions n'ayant pas de lien, voir l'article sur les autres compositions pour piano seul.

Autres pièces pour piano[modifier | modifier le code]

  • Deux pièces : Valse, Romance, 6 mains (1891)
  • Rhapsodie russe pour deux pianos (1891)
  • Romance pour piano à 4 mains (1893)
  • Suite no 1, op. 5, pour deux pianos (1893) (aussi appelée Fantaisie-Tableaux)
  • 6 Morceaux pour piano à 4 mains, Barcarolle, Scherzo, Thème Russe, Valse, Romance, Slava op. 11 (1894)
  • Suite no 2, op. 17, pour deux pianos (1900-1901)
  • Polka italienne pour piano à 4 mains, (1906)

Musique lyrique[modifier | modifier le code]

Musique chorale[modifier | modifier le code]

  • Deus Meus, motet à 6 voix mixtes (1890)
  • En Prière devant la Vierge qui veille, concert spirituel à 3 voix mixtes, (183)
  • Chœur des esprits pour Don Juan, texte de A0 K. Tolstoï, pour chœur mixte a cappella, (1894)
  • 6 Chœurs pour voix de femmes ou d'enfants avec piano, op. 15, (1895-1896)
  • Panteleï le Guérisseur (Panteleley the healer) pour chœur mixte a cappella, texte de A. K. Tolstoï, (1900)
  • Printemps, op. 20, cantate pour baryton, chœur et orchestre sur un poème de Nekrassov, (1902)
  • Liturgie de saint Jean Chrysostome, op. 31, pour chœur a cappella, (1910)
  • Les Cloches (Kolokola), op. 35, symphonie chorale pour soprano, ténor, baryton, chœur et orchestre, texte de Balmont d'après Edgar Poe (1912-1913)
  • Les Vêpres (la Grande Louange du soir et du matin), op. 37, pour chœur a cappella, (1915)
  • Trois Chansons Russes, op. 41, pour chœur et orchestre (1926)

Opéras[modifier | modifier le code]

Transcriptions[modifier | modifier le code]

Catalogue chronologique[modifier | modifier le code]

Rachmaninov a vécu environ 45 ans en Russie et 25 en Amérique. On peut donc diviser sa vie en deux périodes, la période russe et la période américaine.

Rachmaninov a écrit la plupart de ses oeuvres en Russie. Dans sa biographie[1], Oscar von Riesemann divise les oeuvres de cette période en trois catégories. D'abord, les oeuvres de jeunesse (opp. 1 à 16). Les moments musicaux op. 16 marquent une transition dans le langage de Rachmaninov : de l'op. 17 à l'op. 29, Rachmaninov atteint progressivement une maturité comparable à celle de Tchaïkovski, son idole suprême. Avec son Troisième Concerto op. 30, Rachmaninov développe son écriture qui devient hyperdense ; après cette nouvelle période de maturité (opp. 30 à 37) incluant deux grandes oeuvres chorales, la Liturgie de saint Jean Chrysostome et Les Vêpres, vient le moment où, selon le pianiste Alexander Melnikov, la musique de Rachmaninov est à son apogée avec les Six Poèmes op. 38 et les Neuf Études-Tableaux op. 39. À ces quatre périodes s'ajoute donc une cinquième période, celle des oeuvres "américaines" : le Quatrième Concerto op. 40, les Trois Chansons Russes op. 41, les Variations sur un thème de Corelli op. 42, la Rhapsodie sur un thème de Paganini op. 43, la Troisième symphonie op. 44 et les Danses symphoniques op. 45[2].

Œuvres de jeunesse : opp. 1 à 16[modifier | modifier le code]

Premières œuvres « matures » : opp. 17 à 29[modifier | modifier le code]

Période de la maturité : opp. 30 à 37[modifier | modifier le code]

Apogée de la musique de Rachmaninov : opp. 38 et 39[modifier | modifier le code]

Œuvres américaines : opp. 40 à 45[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Oscar von Riesemann, Rachmaninoff's Recollections told to Oscar von Riesemann, Londres,‎ 1934
  2. Alexander Melnikov plays Rachmaninov, Alexander Melnikov, 2008, p. 3-4