Ladislas Ier de Naples

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ladislas Ier de Naples
Ladislas Ier de Naples.
Ladislas Ier de Naples.
Titre
Roi de Naples
24 février 13866 août 1414
(28 ans, 5 mois et 13 jours)
Prédécesseur Charles III
Successeur Jeanne II
Comte consort de Lecce
23 avril 14076 août 1414
(7 ans, 3 mois et 14 jours)
Prédécesseur Raimondo Orsini Del Balzo
Successeur Anna Colonna
Roi de Hongrie et de Croatie (titulaire)
Roi de Jérusalem (titulaire)
Biographie
Date de naissance 15 février 1377
Lieu de naissance Naples (Naples)
Date de décès 6 août 1414 (à 37 ans)
Lieu de décès Naples (Naples)
Père Charles III de Naples
Mère Marguerite de Durazzo
Conjoint Constance de Clermont
Marie de Lusignan
Marie d'Enghien

Ladislas d'Anjou-Durazzo dit le Magnanime et le Victorieux, né à Naples le 15 février 1377, mort à Naples le 6 août 1414, roi de Naples de 1386 à 1414, roi titulaire de Jérusalem, de Dalmatie, de Croatie, de Ramie, de Serbie, de Galicie, de Lodomérie, de Cumanie et de Bulgarie et roi de Hongrie en 1403, fils de Charles III de Naples, roi de Naples et de Hongrie, et de Marguerite de Durazzo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ladislas est parfois appelé Lancelot, suite à la déformation française du hongrois László (Ladislas). Il a dix ans quand son père est assassiné en Hongrie à Visegrád le 24 février 1386 et sa mère, de Naples, se réfugie à Gaète. Ladislas grandit au milieu des factions italiennes alors en pleine guerre. Il a son « baptême de feu » en 1392 quand Louis II d'Anjou, qui prétend au trône de Naples, l'attaque dans ses États. Louis d'Anjou commence par remporter des succès, mais Ladislas reprend l'avantage et force Louis d'Anjou à retourner en France (1399).

En 1402 les nobles hongrois, las des violences de leur roi Sigismond de Luxembourg, se révoltent, l'emprisonnent et donnent le trône à Ladislas qui est couronné à Zara le 5 août 1403, mais Sigismond s'évade, reprend la couronne. Ladislas, occupé par d'autres projets, se désintéresse de la Hongrie et regagne Naples avant la fin de l'année. Venise en profite pour rétablir ses droits sur Zara et la Dalmatie qu'elle achète en 1409 à Ladislas pour 100 000 ducats.

En effet, le Grand Schisme d'Occident entraîne l'anarchie à Rome, et il envisage de rattacher les États pontificaux à son royaume. Appelé par les Colonna, il se présenta à Rome pour en demander la seigneurie, mais le peuple romain les chasse, lui et son escorte. Il revient avec une armée de douze mille hommes et conquiert Rome et sa région, puis il s'attaque à Florence, voulant constituer un royaume d'Italie. Mais Florence, par surenchère, achète une partie de ses mercenaires et obtient le concours de Louis II d'Anjou. Ladislas est battu à Roccasecca, mais Louis d'Anjou ne sait pas exploiter ses succès. Ladislas, après quelque temps de paix, reprend la guerre contre Rome, s'empare de la ville et envisage une nouvelle fois d'attaquer Florence lorsqu'il tombe malade et meurt au château de l'Oeuf à Naples.

Mariages et enfants[modifier | modifier le code]

Il n'eut aucun enfant de ses trois mariages :

  1. en 1390 avec Constance de Clermont, fille de Manfred de Clermont, comte de Modica. Il s'en séparera en 1392.
  2. le 12 février 1403 avec Marie de Lusignan (1381 † 1404), fille de Jacques Ier de Lusignan, roi de Chypre et d'Héloïse de Brunswick
  3. en 1406 avec Marie d'Enghien, comtesse de Lecce (1370 † 1446), fille de Jean d'Enghien, comte de Castro

Par contre, il eut deux enfants illégitimes :

  • Rinaldo de Durazzo, prince de Capoue qui eût quatre enfants Catherine, Camille, Hyppolite et François, prince de Capoue, sous les règnes des rois Ferdinand et Alphonse d'Aragon
  • Marie de Durazzo, morte jeune