Charles de Durazzo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Charles de Duras.
Armoiries de Charles d'Anjou, duc de Durazzo.

Charles d'Anjou, né en 1323, exécuté à Aversa le 23 janvier 1348, duc de Durazzo de 1336 à 1348, fils de Jean d'Anjou, duc de Durazzo, et d'Agnès de Périgord.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se trouva pris dans les haines opposant les différentes branches de la maison d'Anjou. À l'origine, en 1309, Robert le sage second fils de Charles II d'Anjou avait écarté du trône son neveu Charles Robert, fils du fils aîné de Charles II. André de Hongrie, fils de Charles Robert, épousa Jeanne Ire, la petite-fille de Robert le Sage. Mais une fois sur le trône, les époux se déchirèrent, rallumant cette querelle de succession. En septembre 1345, Jeanne, avec la complicité de son amant, Louis de Tarente, fils du troisième fils de Charles II, fit assassiner son mari, épousa Louis de Tarente et le plaça sur le trône. Charles de Durazzo prit les armes et se révolta dès l'annonce du meurtre.

Louis Ier de Hongrie, le frère aîné d'André, résolut de venger son frère et attaqua le royaume de Naples en 1347. Charles le rejoignit, mais Louis de Hongrie, le croyant complice du meurtre d'André, le fit juger ; condamné à mort, il fut décapité.

Mariages et enfants[modifier | modifier le code]

Il se maria le 30 avril 1343 avec Marie de Calabre (1328 † 1366), fille de Charles d'Anjou-Sicile, duc de Calabre, et de Marie de Valois et sœur de la reine de Naples Jeanne Ire. Ils eurent :