Coumanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Coumanie est une région d'Europe centrale et orientale, autrefois habitée par les Coumans.

La confédération Couman-Kipchak vers 1200

Le terme désigna d'abord la confédération des Coumans, qui s'étendit aux XIe et XIIe siècles sur le Kazakhstan, le sud de la Russie, l'Ukraine, le sud de la Moldavie et l'ouest de la Valachie, bien que ces limites soient floues et ont varié en fonction de l'angle de vue. Ainsi :

  • les sources byzantines, russes, georgiennes, arméniennes et perses désignaient plutôt sous ce terme la steppe pontique ;
  • Les sources occidentales y voyaient plutôt la Valachie orientale et l'Ukraine méridionale, là où les premiers contacts eurent lieu entre les Coumans et la chrétienté, et où plus tard ils se convertirent au catholicisme.

Le terme perdit vite son sens ethnique pour prendre un sens politique, et le terme survécut à la chute de l'empire couman :

  • en Hongrie, les réfugiés coumans créèrent deux régions appelées Coumanie (kunság) dans la grande plaine hongroise : la Grande Coumanie (Nagykunság) et la Petite Coumanie (Kiskunság). Dans ces deux régions, les Coumans ont préservé leur langue et une partie de leurs traditions jusqu'à l'époque de la Réforme.
  • en Roumanie, un diocèse de Coumanie exista jusqu'en 1523. Il fut créé quand les Coumans de la région se convertirent au catholicisme en 1227. Suffragant de l'archevêché d'Esztergom, il permit au roi Béla IV de Hongrie de prendre le titre de Rex Cumaniae (« roi de Coumanie ») en 1228. Ce diocèse, dont le siège était Milcov, finit par englober tous les catholiques du Pays de la Bârsa et de la Munténie, quelle que soit leur origine ethnique, si bien que Couman finit par désigner un Valaque catholique, par opposition à un Valaque orthodoxe.
Armoiries de la Coumanie hongroise au XVIIIe.