Lac-des-Aigles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lac-des-Aigles
Vue aérienne du village en 2003
Vue aérienne du village en 2003
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Bas-Saint-Laurent
Comté ou équivalent Témiscouata
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Claude Breault
2013 - 2017
Constitution 1er janvier 1948
Démographie
Population 559 hab. (2014)
Densité 6,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 59′ 15″ N 68° 40′ 36″ O / 47.987595, -68.676567 ()47° 59′ 15″ Nord 68° 40′ 36″ Ouest / 47.987595, -68.676567 ()  
Superficie 8 671 ha = 86,71 km2
Divers
Code géographique 13060
Localisation
Localisation de Lac-des-Aigles dans le Témiscouata
Localisation de Lac-des-Aigles dans le Témiscouata

Géolocalisation sur la carte : Bas-Saint-Laurent

Voir sur la carte administrative du Bas-Saint-Laurent
City locator 14.svg
Lac-des-Aigles

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Lac-des-Aigles

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Lac-des-Aigles

Lac-des-Aigles est une municipalité canadienne située dans l'Est du Québec dans la municipalité régionale de comté (MRC) du Témiscouata au Bas-Saint-Laurent. Occupée depuis 1931, elle a été constituée officiellement en 1948. Elle forme l'extrémité orientale de la MRC à environ 70 km de Rimouski et 100 km de Rivière-du-Loup. Les axes routiers 232 et 296 s'y côtoient et entraînent un flux important de circulation. Le territoire occupe une superficie de 86,71 km2 dont plus de la moitié est zonée agricole.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La municipalité de Lac-des-Aigles emprunte son nom au lac des Aigles[1]. Lui-même doit son nom à la présence d'aigle à tête blanche dans le territoire environnant[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La colonisation de l'endroit débuta en 1931 avec l'arrivée de défricheurs de Saint-Clément, de Saint-Hubert, de Saint-Jean-de-Dieu et de Saint-Cyprien qui manquaient d'espace[1]. La municipalité de Lac-des-Aigles fut créée officiellement en 1948[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Article connexe : Géographie du Québec.

Lac-des-Aigles est situé sur le versant sud du fleuve Saint-Laurent à 300 km au nord-est de Québec et à 430 km au sud-ouest de Gaspé. Les villes importantes près de Lac-des-Aigles sont Rivière-du-Loup à 100 km et La Pocatière à 165 km au sud-ouest, Trois-Pistoles à 60 km à l'ouest, Rimouski à 70 km au nord ainsi qu'Edmundston au Nouveau-Brunswick à 100 km au sud. Le territoire de Lac-des-Aigles couvre une superficie de 85,10 km2[3]. La majorité de ce territoire est zoné agricole.

La municipalité de Lac-des-Aigles est située dans la municipalité régionale de comté du Témiscouata dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent. La paroisse catholique de Lac-des-Aigles fait partie de l'Archidiocèse de Rimouski.

Transports[modifier | modifier le code]

Les routes provinciales 232 et 296 traversent Lac-des-Aigles.

Démographie[modifier | modifier le code]

Distribution de l'âge en 2006
Population d'Esprit-Saint
Année Nombre d'habitants[4],[5]
1996 644
2001 657
2006 609

Selon Statistiques Canada, la population de Lac-des-Aigles était de 609 habitants en 2006. La tendance démographique des dernières années suit celle de l'Est du Québec, c'est-à-dire une décroissance. En effet, en 2001, la population était de 657 habitants. Cela correspond à un taux de décroissance de 7,3 % en cinq ans[4]. L'âge médian de la population de Lac-des-Aigles est de 43 ans[4].

Le nombre total de logements privés dans la municipalité est de 295. Cependant, seulement 251 de ces logements sont occupés par des résidents permanents[4]. La majorité des logements de Lac-des-Aigles sont des maisons individuelles[4].

Statistiques Canada ne recense aucun immigrant à Lac-des-Aigles[4]. 97,5 % de la population de Lac-des-Aigles a le français comme langue maternelle ; le reste étant partagé à part égale entre l'anglais et une autre langue[4]. 14,7 % de la population maitrise les deux langues officielles du Canada et tous les habitants de Lac-des-Aigles maitrisent le français[4]. 1,6 % de la population de Lac-des-Aigles est autochtone[4].

Le taux de chômage dans la municipalité était de 28,3 % en 2006[4]. Le revenu médian des habitants de Lac-des-Aigles est de 15 503 $ en 2005[4].

44,2 % de la population âgée de 15 ans et plus de Lac-des-Aigles n'a aucun diplôme d'éducation. 33,6 % de cette population n'a que le diplôme d'études secondaires ou professionnelles. 5,8 % de cette population possède un diplôme de niveau universitaire[4]. Tous les diplômés de Lac-des-Aigles ont effectué leurs études à l'intérieur du Canada[4]. Le principal domaine d'études des habitants de Lac-des-Aigles est le « génie, l'architecture et les services connexes »[4].

Faune[modifier | modifier le code]

On retrouve une flore et une faune abondantes à Lac-des-Aigles grâce à la rencontre de la forêt boréale et celle des feuillus. Ce qui permet d'offrir une diversité d'habitats naturels à plusieurs espèces de mammifères et d'oiseaux. Avec la sablière située à la sortie est du village, nous pouvons observer les hirondelles de sable. C'est un magnifique spectacle à voir étant donné que cette espèce est rare à cause de son habitat. Par la suite, les observateurs patients pourront voir l'aigle à tête blanche. En voie d'extinction, l'habitat de cet oiseau se situe à l'extrémité ouest du lac. Vivant dans le haut des grands arbres, le seul moment pour l'apercevoir en pleine action est pendant sa quête de nourriture. Depuis quelques années, sa présence se fait remarquer plus souvent. La vue de ce magnifique oiseau est un événement en soi.

De plus, la beauté des lieux est rehaussée par la vue superbe qu'offre le lac. D'une longueur de 7 kilomètres et de 10 mètres de profondeur, il est situé en plein cœur de la municipalité. Lac-des-Aigles se trouvant à proximité de la Réserve Duchénier, soit par l'entrée de Saint-Guy ou de Saint-Narcisse-de-Rimouski, la chasse et la pêche sont favorisées comme activités récréatives. Dans ce village, il y a le Parc Natur'Ailes.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de Lac-des-Aigles tourne principalement autour de l'agriculture et de l'industrie forestière[1].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Les élections municipales ont lieu tous les quatre ans et s'effectuent en bloc sans division territoriale[3]. Le conseil municipal est composé d'un maire et de six conseillers.

Mandat Fonction Nom[3]
2013 - 2017 Maire Claude Breault
Conseillers
#1 Michel Dubé
#2 Jean-Guy Beaulieu
#3 Nicole Beaulieu
#4 Roger Dubé
#5 Nadia Sheink
#6 Elzéar Lepage

De plus, Francine Beaulieu est la directrice-générale, la secrétaire-trésorière et la coordonnatrice en mesures d'urgence de la municipalité[3].

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Guy Saint-Eugène-de-Ladrière Esprit-Saint Rose des vents
N
O    Lac-des-Aigles    E
S
Saint-Michel-du-Squatec Biencourt

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Lac-des-Aigles sur Commission de toponymie du Québec, page consultée le 19 septembre 2010
  2. Lac des Aigles sur Commission de toponymie du Québec, page consultée le 19 septembre 2010
  3. a, b, c et d Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Lac-des-Aigles », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté en 1er février 2011)
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n Profils des communautés de 2006 - Lac-des-Aigles sur Statistiques Canada, page consultée le 19 septembre 2010
  5. Profils des communautés de 2001 - Lac-des-Aigles sur Statistiques Canada, page consultée le 19 septembre 2010

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources en ligne[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]