Saint-Michel-du-Squatec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Michel-du-Squatec
Vue aérienne du village
Vue aérienne du village
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Bas-Saint-Laurent
Comté ou équivalent Témiscouata
Statut municipal Municipalité de paroisse
Maire
Mandat
Jacqueline Caron
2013 - 2017
Constitution 16 avril 1928
Démographie
Gentilé Squatécois, oise
Population 1 214 hab. (2014)
Densité 3,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 53′ 00″ N 68° 43′ 00″ O / 47.883338, -68.71667247° 53′ 00″ Nord 68° 43′ 00″ Ouest / 47.883338, -68.716672  
Superficie 36 583 ha = 365,83 km2
Divers
Code géographique 13065
Localisation
Localisation de Saint-Michel-du-Squatec dans le Témiscouata
Localisation de Saint-Michel-du-Squatec dans le Témiscouata

Géolocalisation sur la carte : Bas-Saint-Laurent

Voir sur la carte administrative du Bas-Saint-Laurent
City locator 14.svg
Saint-Michel-du-Squatec

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Michel-du-Squatec

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Michel-du-Squatec

Saint-Michel-du-Squatec est une paroisse dans la municipalité régionale de comté du Témiscouata au Québec (Canada), située dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent[1].

Situation[modifier | modifier le code]

Située à 26 km au nord-est de Cabano et à une quarantaine de kilomètres au nord de Dégelis, Squatec est une petite localité agro-forestière qui présente les caractéristiques inhérentes aux municipalités de l'arrière-pays du Témiscouata. Son territoire compte de nombreux lacs (Aubert, Étroit, Sauvage, Croche) et cours d'eau (rivières Horton, des Aigles, Touladi).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers défrichements remontent aux environs de 1893, avec la fondation de la paroisse de Saint-Michel-du-Squatec, aussi identifiée, à l'époque, comme la mission de Viel, du nom de l'un des pionniers. Toutefois les débuts se révèlent particulièrement lents puisqu'en 1910 on ne compte que sept familles à cet endroit. L'érection canonique de la paroisse en 1926 et la création de la municipalité de paroisse en 1928 marqueront le coup d'envoi du développement de la localité. Saint-Michel-du-Squatec est l'une des localités organisatrices du Ve Congrès mondial acadien en 2014[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le patronage de saint Michel serait redevable à l'un des pionniers ainsi prénommé. En ce qui concerne le mot Squatec, certaines sources avancent qu'il s'agit d'une modification de la forme esqoateg, d'origine micmaque ou malécite, au sens de la source d'une rivière. L'hypothèse voulant que ce mot puisse être d'origine montagnaise (eckwatek) et signifier le brûlé apparaît douteuse, compte tenu du fait que le toponyme se situe sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent alors que les Montagnais vivent sur la rive nord de celui-ci.

Projet de parc national[modifier | modifier le code]

Vue sur le grand lac Touladi, sur le territoire du parc national du Lac-Témiscouata

Le vaste territoire public situé entre le village de Squatec et le lac Témiscouata et bordé au sud-est par les municipalités de Saint-Juste-du-Lac et d'Auclair est devenu, le 19 mars 2009, le parc national du Lac-Témiscouata. L'annonce en a été faite le 9 avril 2009 par le premier ministre du Québec, Jean Charest, à Cabano.

Ce nouveau parc national a une superficie de 175,3 km2. Il est divisé en deux secteurs, l’un au nord-est (157,2 km2) et l’autre au sud-est (18,1 km2) du lac Témiscouata.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sainte-Rita Saint-Guy, Lac-des-Aigles Biencourt Rose des vents
Saint-Cyprien N
O    Saint-Michel-du-Squatec    E
S
Témiscouata-sur-le-Lac Saint-Juste-du-Lac, Auclair Lejeune

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Saint-Michel-du-Squatec », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 18 février 2011)
  2. « Programme officiel » [PDF], sur Congrès mondial acadien 2014 (consulté le 11 août 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]