Saint-Juste-du-Lac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Juste-du-Lac
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Bas-Saint-Laurent
Comté ou équivalent Témiscouata
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Céline Dubé Ouellet
2013 - 2017
Constitution 23 mai 1923
Démographie
Gentilé Lacjustois, oise
Population 585 hab. (2014)
Densité 3,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 39′ 00″ N 68° 45′ 00″ O / 47.650005, -68.750005 ()47° 39′ 00″ Nord 68° 45′ 00″ Ouest / 47.650005, -68.750005 ()  
Superficie 16 369 ha = 163,69 km2
Divers
Code géographique 13040
Localisation
Localisation de Saint-Juste-du-Lac dans le Témiscouata
Localisation de Saint-Juste-du-Lac dans le Témiscouata

Géolocalisation sur la carte : Bas-Saint-Laurent

Voir sur la carte administrative du Bas-Saint-Laurent
City locator 14.svg
Saint-Juste-du-Lac

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Juste-du-Lac

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Juste-du-Lac

Saint-Juste-du-Lac est une municipalité dans la municipalité régionale de comté du Témiscouata au Québec (Canada), située dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent[1].

Situation[modifier | modifier le code]

La municipalité de Saint-Juste-du-Lac, située à 20 km au nord-ouest de Dégelis, aux abords du lac Témiscouata, a la particularité de s'être développée autour de deux villages : Saint-Juste-du-Lac et Lots-Renversés. Le relief de l'endroit est mouvementé et entrecoupé de cours d'eau et de vallées.

Le territoire de la municipalité est en partie occupé par le parc national du Lac-Témiscouata.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Les premiers colons venant pour la plupart de Notre-Dame-du-Lac à la fin du XIXe siècle, l'endroit répondait, au début, au nom de Colonie du Lac. La paroisse de Saint-Juste-du-Lac, dont le nom provisoire comme mission était Saint-Dominique-du-Lac (1921-1923), a fait l'objet d'un détachement de celle de Notre-Dame-du-Lac en 1923 parce qu'il devenait trop difficile pour les colons de traverser le lac Témiscouata en toutes saisons afin d'assister à la messe. La municipalité a été créée en 1923, sous le nom de Saint-Dominique-du-Lac, avant de recevoir, en 1962, son actuelle dénomination. Cette dénomination marque d'une part la situation géographique des lieux, sur les bords du lac Témiscouata et, d'autre part, rappelle la mémoire de l'abbé Joseph-Juste-Ernest Gagnon (1874-1957), desservant à Saint-Juste-du-Lac (1923).

Lots-Renversés[modifier | modifier le code]

Le village de Lots-Renversé, pour sa part, se trouve au sud d'Auclair, le long de la route 295. Au moment de la colonisation, en 1931, les rangs VIII et IX se forment entre la seigneurie de Madawaska et le canton d'Auclair. Une route permettant l'accès à l'établissement d'Auclair est alors tracée. Les lots de ces deux rangs-corridors prendront la curieuse appellation de Lots-Renversés parce qu'ils sont orientés dans le sens contraire des lots des autres rangs de Saint-Juste-du-Lac. En 1932, une scierie entre en activité à Lots-Renversés. L'économie de ce petit village repose encore aujourd'hui essentiellement sur l'industrie forestière.

Région du JAL[modifier | modifier le code]

La municipalité de Saint-Juste-du-Lac fait partie du JAL, région géographique dont le territoire couvre l'est du lac Témiscouata. Ce sigle est constitué des initiales de Saint-Juste-du-Lac, d'Auclair et de Lejeune, municipalités vouées à la disparition suite aux travaux du Bureau d'aménagement de l'Est du Québec (BAEQ). Grâce aux « Opérations-Dignité », ces municipalités prennent leur avenir en main sous forme d'une coopérative de développement agro-forestier établie en 1971.

Attraits[modifier | modifier le code]

Les Lacjustois offrent aux visiteurs la possibilité de pratiquer maintes activités : équitation, canot, camping, motoneige, ski de fond. On y trouve aussi de nombreuses érablières.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Michel-du-Squatec Auclair Rose des vents
Témiscouata-sur-le-Lac N
O    Saint-Juste-du-Lac    E
S
Témiscouata-sur-le-Lac Dégelis

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Saint-Juste-du-Lac », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté en 17 février 2011)

Sources[modifier | modifier le code]