Koulango (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Koulango
Parlée en Côte d’Ivoire, Ghana
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 kzc, nku
IETF kzc, nku
Échantillon
Déclaration universelle des droits de l'homme, premier article[1]

Nʋʋnŋɔ 1

Igooyoo pɛɛ hʋn taa. Bɔ pɛɛ jabaga bɔrɔ. Hɔ ya gʋʋnʼn bɔɔ hɛ pɛɛ, hɔ hɛ gusɛgɛʼn.

Le koulango, aussi écrit kulango, est une langue gour de Côte d'Ivoire et du Ghana.

Ses variantes principales sont le koulango de Bondoukou et le koulango de Bouna.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karel Arnaut, Jo Verhoeven, Jan Blommaert, Historical, socio-cultural and phonetic notes on Bondoukou Kulango (Côte d'Ivoire), Gent, RECALL, 1998.
  • collectif, Léon Kacou (illustrateur), Syllabaire Koulango, Je lis ma langue ; Edilis (Les Éditions Livre Sud), 2002.
  • Diocèse de Bondoukou, Syllabaire koulango : réservé aux élèves des cours bibliques en Koulango, Nassian, éd. Diocèse de Bondouko, 1992.
  • Stefan Elders ; Gudrun Miehe et Pascal Boyeldieu (éd.), Grammaire kulango (parler de Bouna, Côte d'Ivoire), Köln/Cologne, éd. Rüdiger Köppe, 2008, ISBN 978-3-89645-610-6.
  • Kouakou Appoh Enoc Kra, Parlons koulango : Côte d'Ivoire, éd. L'Harmattan, 2005, ISBN 2-7475-9671-0.
  • Yao Kra, Yao Kossonou, Koffi Fofié Jonas, Syllabaire Koulango : mi kara togo min kpelegoni, a waa? : je lis ma langue et toi?, 2002

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Déclaration universelle des droits de l'homme en koulango de Bondoukou, OCHR