Diospyros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Diospyros est un genre d'arbres de la famille des Ebenaceae. C'est le genre des ébènes et du plaqueminier. Ce genre renferme plus de 600 espèces dans le monde. En Nouvelle-Calédonie, le genre est représenté par 31 espèces dont 30 sont endémiques à l'archipel.

Étymologie et histoire[modifier | modifier le code]

Linné introduit le genre Diospyros[1] et traite deux espèces connues de lui : D. lotus et D. virginiana[2].

  • La racine grecque de Diospyros serait "διός" (génitif de Zeus)" et "πυρός" feu ou "πυρόί" = céréale[3], les noms antérieurs étaient en lien avec les "lotos" (souvent confondu avec le plaqueminier lotier D. lotus cf. "dyospyros Theophrasti pseudolotus" chez Pierandrea Mattioli ) de Théophraste, qui l'a utilisé pour décrire probablement Ziziphus lotus, buisson à petits fruits ronds qui se mangent en sur-maturité ou séchés.
  • Au Ier siècle, le médecin grec Dioscoride et l'encyclopédiste romain Pline donnent diosporon comme un des nombreux synonymes de lithospermon, le grémil pourpre bleu (Herbe aux perles, Buglossoides purpurocaerulea L.=Lithospermum purpurocaeruleum L.), par allusion à ses graines rondes et luissantes[4].

Quelques espèces[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Species Plantarum, tome 2 (1753)
  2. Gallica
  3. Harvard
  4. Dioscoride : Materia Medica 3, 141 et Pline, HN 1, 27, 74; 27, 98

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :