Kings Dominion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kings Dominion
Kings-Dominion.jpg
Ancien nom Paramount's Kings Dominion (1993 à 2006)
Kings Dominion (1975 à 1992)
Ouverture 1975
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Virginie
Ville Richmond
Propriétaire Cedar Fair
Type de parc Parc à thèmes
Site Web (en) Kings Dominion
Coordonnées
géographiques
37° 50′ 30″ N 77° 26′ 43″ O / 37.841736111111, -77.44519166666737° 50′ 30″ Nord 77° 26′ 43″ Ouest / 37.841736111111, -77.445191666667
  Géolocalisation sur la carte : Virginie
USA Virginia location map.svg
Kings Dominion

Le Kings Dominion est un parc d'attractions de 160 hectares situé à Doswell, 37 km au nord de Richmond en Virginie, aux États-Unis, et 134 km au sud de Washington DC, la route inter-états 95. Le parc est actuellement la propriété de Cedar Fair Entertainment, et faisait partie de l'ancienne chaîne Paramount Parks que Cedar Fair racheta à CBS Corporation le 30 juin 2006.

Histoire du parc[modifier | modifier le code]

Les débuts du parcs[modifier | modifier le code]

L'entrée du parc.

Le Kings Dominion ouvrit officiellement en 1975 avec 15 attractions. Il avait cependant connu en 1974 une première préouverture restreinte aux seuls Lion Country Safari, aujourd'hui disparu, et des montagnes russes pour enfants appelées de nos jours Scooby-Doo's Rooler Coaster. En 1975, le parc était complété du Rebel Yell - des montagnes russes à deux pistes parallèles conçues par John C. Allen-, d'une attraction de bûches, de voitures de collection, d'un petit train à vapeur, et d'un ensemble de manèges. D'autres montagnes russes, le Galaxie, étaient situées près du bosquet qui jouxte le Lac Charles, lac artificiel qui couvrait près de 4 hectares de la surface du parc. De plus fut ouverte, dès la première saison complète du parc, une réplique à l'échelle 1/3 de la Tour Eiffel, qui fournissait aux gens un point d'observation d'où ils pouvaient voir l'ensemble du parc. En plus du Lion Country Safari, les zones à thème du park étaient nommées Le pays joyeux de Hanna-Barbera, Ancienne Virginie, et Coney Island (renommée Candy Apple Grove juste avant la saison suivante).

Kings Dominion ajouta en 1977 un cinquième parcours de montagnes russes cette fois de type navette (montagnes russes à circuit non fermé) de Anton Schwarzkopf, appelé le King Kobra. Le King Kobra fonctionnait avec un lanceur à volant d'inertie, et représenta les premières montagnes russes lancées. Il fut présent dans le parc pendant neuf années, et fut ensuite déplacé au parc d'attraciton Jolly Roger, à Ocean City dans le Maryland. Après plusieurs autres déménagements, il continue à fonctionner de nos jours sous le nom de Katapul à Hopi Hari au Brésil[1]. En 1977, le Kings Dominion fut l'un des parcs d'attractions retenus pour le tournage du film Rollercoaster.

En plus du King Kobra, le Kings Dominion inaugura avant la fin des années 1970 un camping, ainsi que le très connu Lost World mountain. Au départ, le Lost World proposait trois parcours : un Flume (bûches) appelé Journey to Atlantis (Voyage vers Atlantis), une attraction pour enfants dénommée Land of the Dooz, et un manège appelé Time Shaft. Le Journey to Atlantis fut remplacé en 1980 par le Haunted River (La Rivière Hantée), un autre flume à thème. Le Kings Dominion ouvrit ses deuxièmes montagnes russes en bois, le Grizzly, dans les forêts de la zone Old Virginia en 1982. Puis ce fut l'inauguration de son parcours de rapides, le White Water Canyon, toujours dans Old Virginia en 1983. Cette même année, un homme fut tué, décapité sur le Galaxie, qui dut être démonté l'année suivante. Un bateau pirate basculant nommé le Berseker vit le jour sur International Street l'année suivante. En 1984, un petit train des Schtroumpfs, le Smurf Montain (littéralement La Montagne des Schtroumpfs) remplaça le petit train de la mine Lost World. Depuis cette date, le Lost World est dénommé Smurf Mountain. La colline fut rebâtie den 1997 pour être occupée uniquement par le Volcano : The Black Coaster depuis 1998.

Après trois saisons sans nouvelles montagnes russes, le Kings Dominion dévoila en 1986 ses nouvelles montagnes russes en position verticale de Togo, baptisées Shockwave. La même année, fut démonté le King Kobra. Le Shockwave, tout comme le King Kobra, comportait un looping, mais aussi une spirale. (Les montagnes russes en position verticale homonymes King Cobra, similaires au Shockwave et situées dans le parc de Kings Island, fermèrent en 2002). La troisième et dernière attraction de type montagnes russes que le Kings Dominion ajouta dans les années 1980 fut l' Avalanche, qui demeure les seules montagnes russes bobsleigh des Etats-Unis[2]. Les trains de l' Avalanche reprennent la thématique des bobsleigh des États-Unis, de l'Allemagne, de la France, du Canada et de la Suisse, donnant ainsi l'impression aux passagers des différents trains qu'ils participent à une épreuve de bobsleigh aux Jeux olympiques d'hiver[3].

Bien que le Lion Country Safari eût été la première portion du parc à ouvrir ses portes, elle fut démantelée après le rachat du parc par Paramount. La plupart de l'espace qu'occupait le Lion Country Safari se trouvait derrière les montagnes russes Anaconda; le Kings Dominion possède toujours le terrain mais en utilise la majeure partie comme zone de stockage plutôt que d'y construire de nouvelles attractions. Le Diamond Falls, un autre flume, fut inauguré en 1985 et ferma en 2002. Trois ensembles d'attractions sur rivières artificielles ouvrirent en 1987 et restèrent opérationnelles jusqu'au début des années 1990.

Début des années 1990 : Transition vers la Paramount[modifier | modifier le code]

Le Kings Dominion continua à ajouter de nouvelles zones au parc, dans le début des années 1990. En 1990 ils agrandirent Hanna-Barbera Land pour y ajouter de nouvelles attractions pour les enfants. La saison 1991 vit arriver leurs nouvelles grandes montagnes russes, l' Anaconda de Arrow Dynamics, qui furent également les premières montagnes russes à comporter un tunnel sous l'eau (le tunnel passait sous une partie du Lake Charles). L'Anaconda fut au départ commandé avec six retournements, et continue à être facturé ainsi[4]. Cependant, à l'inverse du Drachen Fire, une attraction à six retournements de Arrows qui ouvrit ses portes l'année suivante au parc de Busch Gardens Europe l' Anaconda comporte seulement quatre inversions : un looping vertical, un sidewinder (boucle irrégulière) et deux vrilles consécutives[5].

Le Kings Dominion ouvrit son parc aquatique sous le nom de Hurricane Reef en 1992. A son ouverture, celui-ci comprenait le Monsoon Chutes (deux paires de toboggans chute libre de 20 et 15 m respectivement), le Torrential Twist (deux toboggans fermés qui s'enroulent l'un sur l'autre), le Pipeline (quatre toboggans à l'air libre), le Cyclone (trois toboggans fermés, avec une chute libre au milieu), le Tidal Wave (deux toboggans dans lesquels on chevauche une chambre à air), le Splash Island (aire de jeux pour enfants avec quatre toboggans aquatiques), et une rivière artificielle[6]. Pour construire le parc aquatique, le Kings Dominion dut combler les deux tiers du lac Lake Charles, au plus près de la zone du Candy Apple Grove; l' Anaconda continua à passer au-dessus du reste du lac.

The Paramount Theatre at Kings Dominion.

Les années Paramount (1993-2006)[modifier | modifier le code]

Le Kings Dominion continua son expansion lorsqu'il devint un éléments des Parcs Paramount en 1993 et changea son nom pour devenir le Paramount's Kings Dominion. De nouvelles attractions et zones du parc dont la thématique s'inspirait des émissions et films de la Paramount firent leur apparition dans le Paramount's Kings Dominion pratiquement chaque année pendant toute la durée où la Paramount posséda le parc. En 1993, ils ajoutèrent un simulateur de mouvement, mettant en scène à l'origine le film Jours de tonnerre, et le Lion County Safari fut démonté à la fin de la saison. La saison 1994 vit l'arrivée d'une nouvelle zone du parc dont le thème était le film de la Paramount de 1992 Wayne's World, et qui mettait en scène leurs troisièmes montagnes russes complètement en bois, le Hurler, un magasin appelé le Rock Shop, et un resaurant Stan Mikita similaire à celui du film Wayne's World. Depuis lors, le Wayne's World Mikita fut converti en un café Happy Days, et le Hurler perdit sa thématique Wayne's World, à part quelques jets d'eau qui gardèrent des logos paints aux couleurs de Waynes World près de la sortie de l'attraction. L'année suivante, une nouvelle zone pour enfants nommée Nickelodeon Splat City fit son apparition près des montagnes russes Shockwave. Elle fut ensuite renommée Nick Central. Smurf Mountain fut démontée en 1995, laissant une montagne de polystyrène à l'arrière du parc.

En 1996, le Paramount's Kings Dominion inaugura ses secondes montagnes russes lancées, premières du genre à être propulsées par un moteur à induction linéaire, The Outer Limits : Flight of Fear (littéralement Hors-limites : Le Vol de la Peur). Le Outer Limits est lancé à 90 km/h, comporte quatre retournements, et une disposition en "bol de spaghettis" similaire à celle de l'attraction du même nom, le Spaghetti Bowl au Paramount's Kings Island. L'autre caractère notable du Outer Limits en dehors de son lanceur est qu'il le parcours se déroule dans une semi-obscurité; les passagers ne voient pas où ils vont. (Le Six Flags America, un parc voisin dans le Maryland, comporte également des montagnes russes similaires aux Flight of Fear, appelées Joker's Jinx. Toutefois, le Joker's Jinx est à l'air libre). Cinq ans après l'ouverture du Outer Limits, l'autorisation pour les parcs Paramount d'utiliser la thématique de Au-delà du réel, l'émission de télévision éponyme, vint à expiration. Toutes les références à Au-delà du réel dans l'attraction et sa file d'attente furent donc supprimées, et l'attraction renommée Flight of Fear.

En 1997 eut lieu le relooking de la zone Hanna-Barbera, sous le nom de Kidzville. Y furent adjointes les nouvelles montagnes russes Taxi Jam, et l'aire de jeu Scooby's Playpark devint un parc pour bébés sur le thème de la construction, appelé Kidz Construction Co.. Le Yogi Bear fut enlevé de son excavation, et cette attraction fut renommée Treasure Cave (la Grotte au Trésor) et remplie de tous les rogatons des autres attractions. Le Paramount's Kings Dominion continua en 1998 dans la voie de ce qui devint une mode : ajouter des montagnes russes lancées. Ils ouvrirent le Volcano, The Blast Coaster à l'ancien emplacement du Lost World mountain. Les attractions précédentes avaient toutes été démontées plusieurs années auparavant, et le Volcano fit subir à la colline des transformations majeures. Le Volcano, fabriqué par Intamin AG, fut les premières montagnes russes lancées, inversées, à moteur linéaire à induction (LIM-launched). L'attraction est composée de deux lanceurs séparés, un looping vertical en sortant de la montagne (accompagné d'un jet de feu qui jaillit de la montagne derrière les gens), et de trois vrilles zéro-G[7] sur le tracé descendant. Le Volcano s'inspire du thème du film Volcano de la Paramount, sorti en 1997. Les autres parcs d'attraction de la Paramount ajoutèrent pour leur part des montagnes russes inversées ou suspendues, s'inspirant du thème de Top Gun à peu près à la même époque. Pendant les deux saisons suivantes, le Paramount's Kings Dominion étendit la zone Hurricane Reef au-delà du Rebel Yell et la renomma Waterworks. (La plus grande partie de l' Hurricane Reef originelle resta ouverte jusqu'en 2006; les deux zones sont connectées par un passage sous le Rebel Tell). La nouvelle partie de Waterworks' comprend le Pipeline Peak, un ensemble de quatre toboggans à eau fermés, dont l'un d'entre eux (le Night Slider) est le plus grand toboggan à eau chute libre en obscurité du monde. En 2000 ouvrit le Nick Central, sur l'emplacement précédemment occupé par Nick Splat City et une partie de Kidzville[8].

Le parc s'enrichit de ses troisièmes montagnes russes lancées, le Hypersonic XLC en 2001. Le Hypersonic XLC, lancé par air comprimé et fabriqué par S&S Worldwide, propulse les passagers de 0 à 130 km/h en 1,9 seconds, les faisant grimper une pente à 90 degrés et les lâchant d'en haut sur une pente à 90 degrés[9]. Le parcours complet dure environ 25 secondes. Le Hypersonic XLC tomba souvent en panne, et fut fermé pendant les trois premiers mois de sa deuxième saison; aucun autre part de la Paramount n'installa une attraction similaire[10]. Le Hypersonic XLC aida néanmoins le Paramount's Kings Dominion à se construire la réputation de "capitale mondiales des montagnes russes lancées"[11]

Au début des années 2000, le Paramount's Kings Dominion ouvrit de nouvelles attractions similaires à celles existant dans les autres parcs de la Paramount. En 2002, ce fut le Ricochet, une Wild Mouse. Un autre Ricochet fut installé à Carowinds en 2002. Le Diamond Falls, l'attraction de bûches géante du Paramount's Kings Dominion, ferma également cette saison, ce qui conduisit plusieurs saisons de visiteurs du parcs à spéculer sur l'attraction qui le remplacerait. La saison 2003 fut celle où le Kings Dominion devint le dernier de plusieurs parcs de la Paramount à ouvrir une Drop Zone Stunt Tower. La Drop Zone du Paramount's Kings Dominion, culminant à 93m de hauteur, était l'attraction de chute libre la plus haute du monde au moment de son inauguration. EN 2004, le Paramount's Kings Dominion s'enrichit du Scooby-Doo! et du Haunted Mansion (la Maison hantée); des attractions similaires sur le thème de Scooby-Doo avaient ouvert dans trois autres parcs de la Paramount lors des trois saisons précédentes. La saison suivante, le Paramount's Kings Dominion s'adjoignit un top spin[12] inversé, nommé Tomb Raider : Firefall, version extérieure d'une attraction similaire nommée Tomb Raider : The Ride au Paramount's Kings Island. La différence entre les deux attractions réside dans le fait que dans la version du Kings Dominion, les pieds des passagers se balancent librement dans le vide alors qu'au Kings Island, il y a un plancher. Lors de la saison 2006, le Paramount's Kings Dominion ouvrit le Italian Job Turbo Coaster, quatrièmes montagnes russes lancées. À l'inverse des montagnes russes lancées construites précédemment au Paramount's Kings Dominion, chacun d'eux étant plus rapide que le précédent, l' Italian Job Turbo Coaster est semblable à l'attraction Italian Job : Stunt Track du Kings Island, et à l' Italian Job : Stunt Track du Canada's Wonderland, qui ouvrirent toutes les deux en 2005.

Transition vers Cedar Fair (2006 à nos jours)[modifier | modifier le code]

Le contrôle des parcs Paramount fut transféré de Viacom à CBS Corporation au début de la saison 2006; les parcs avaient eux-mêmes été mis en vente depuis la saison de fermeture précédente. CBS réalisa plusieurs opérations controversées avec le Paramount's Kings Dominion pendant la saison 2006. Tout d'abord, l' Italian Job Turbo Coaster dont l'ouverture avait été annoncée à la télévision au début de la saison 2006, n'ouvrit finalement ses portes que fin mai, la saison étant déjà entamée de près de deux mois. Le placement de l'attraction fut plutôt douteux : certains enthousiastes ridiculisèrent le management du parc pour avoir placé l'entrée de l' Italian Job, dont le thème est celui d'une poursuite en ville, au milieu de la zone Congo du parc, dont la thématique est celle de l'Afrique, près de l' Anaconda[13]. Deuxièmement, les visiteurs découvrirent pendant la saison 2006 que les arbres de la file d'attente du Grizzly avaient été coupés pour faire place à une nouvelle attraction de Karting appelée Thunder Raceway[14]. Troisièmement, le Paramount's Kings Dominion ferma le Flight of Fear, alors qu'il n'avait donné aucune indication concernant sa fermeture prochaine au cours de la saison précédente[15]. Des rumeurs avaient suggéré qu'il serait relocalisé dans un autre ancien parc de la Paramount; depuis la reprise du Paramount's Kings Dominion par Cedar Fair, le parc finit par rendre l'attraction à nouveau opérable. Le Flight of Fear rouvrit le 18 août, mettant fin aux spéculations concernant sa délocalisation ou sa vente[16].

Le 22 mai 2006, Cedar Fair Entertainment annonça qu'il achetait l'ensemble des cinq parcs de la Paramount[17] La vente fut finalisée le 30 juin 2006.

Le 4 décembre 2006, le Kings Dominion annonça dans la presse les détails de l'agrandissement de Waterworks en 2007, et les changements de tarification du parc. Le parc baisse le prix d'une entrée d'une journée de 5$, l'amenant à 44,95$. Cedar Point fit les mêmes changements de prix en 2006. C'est la première fois que le Kings Dominion a baissé ses prix d'entrée pour une saison complète. De plus, ils remettent en vigueur le Starlight discount qui permet une entrée à partir de 16 heures à seulement 29,99$. Le Kings Dominion ajouta également une deuxième piscine à vagues, appelée Tidal Wave Bay, une attraction de rafting par groupes de quatre personnes appelée Zoom Flume, et un Tornado de Proslide[18].

En décembre 2006, le Kings Dominion mit également le Hypersonic XLC en vente. Le parc annonça son intention de le laisser en service jusqu'à ce qu'il trouve un acheteur; il resta ouvert pendant la saison 2007[19]. Le 23 octobre 2007, le Kings Dominion annonça l'arrivée des montagnes russes sans plancher Dominator, en provenance du Geauga Lake's Wildwater Kingdom après sa fermeture. Celles-ci seraient situées dans International Street[20]. Pendant l'inter-saison, Cedar Fair renomma les deux dernières attractions ouvertes sous un thème Paramount. Le Italian Job : Turbo Coaster devint le Backlot Stunt Coaster, et le Tomb Raider : Firefall fut nommé The Crypt. De même, le Paramount Theater s'appelle maintenant le Kings Dominion Theater[21].

Propriétaires[modifier | modifier le code]

Le parc d'attraction fut initialement construit et possédé par Family Leisure Centers, une coentreprise entre Top Value Enterprises et Taft Broadcasting Company, toutes deux implantées à Cincinnati(Ohio).

En 1993, Paramount Parks racheta le Kings Dominion et le rebaptisa Paramount's Kings Dominion.

Le 27 janvier 2006, CBS Corporation annonça son intention de vendre le Kings Dominion et les autres parcs de sa division Paramount Parks à la fin de l'année[22].

Le 30 juin 2006, Cedar Fair Entertainment se porta acquéreur du Kings Dominion ainsi que de l'ensemble des parcs détenus par la Paramount pour un prix de 1,24 milliard de dollars US[23].

Attractions actuelles[modifier | modifier le code]

International Street[modifier | modifier le code]

International Street est la rue principale du parc, celle qui accueille les visiteurs à leur entrée dans le parc. Les deux côtés de la rue sont bordés de magasins, dont deux boutiques de souvenirs du parc situées juste à la grille principale du parc. International Street comporte également une attraction, le Berseker. Au début, seuls la rue et ses magasins étaient considérés comme faisant partie d' International Street[24]; pendant les années Paramount du parc, les limites d' International Street furent repoussées pour y inclure le Action FX Theater[25].

À l'instar du Kings Island, la pièce centrale du Kings Dominion est sa réplique à l'échelle 1/3 de la Tour Eiffel, située juste de l'autre côté de la fontaine d' International Street par rapport à la porte d'entrée du parc. Cette tour a été construite par l'ancienne société Bristol Steel, qui était située à Richmond, Virginie. Un ascenseur y transporte régulièrement les gens vers la tour d'observation, qui permet d'avoir une vue sur l'ensemble du parc. Le pont d'observation offrait la meilleure place pour voir le feu d'artifice de nuit (qui n'est plus en service), et les feux d'artifice d'Independence Day (fête nationale américaine) qui sont tirés depuis derrière les montagnes russes Anaconda.

  • Le Grande Bandstande présente des concerts live.
  • La Eiffel Tower (ouverte en 1975) est une réplique à l'échelle 1/3 de la Tour Eiffel; les visiteurs peuvent emprunter l'ascenseur jusqu'au pont d'observation à 84m de hauteur.
  • Le Berserker (ouvert en 1984) est un bateau pirate (Viking) basculant, semblable au Looping Starship.
  • Le Paramount Action F/X Theater, simulateur de mouvement, a ouvert en 1993. Sur cet emplacement, le parc avait préalablement installé depuis 1975 un show sur le thème du western country, nommé Hoedown, mais cette attraction était considérée comme faisant partie de la section Old Virginia[26]. Au début des années 1990, cette attraction devint l'amphithéatre Country Crossroads[27]. Le Country Crossriads Amphitheater ferma après la saison 1992, et fut remplacé par le Days of Thunder, un simulateur de mouvement; à cette époque, les limites d' International Street furent repoussées pour inclure le Days of Thunder. Après cinq saisons du film Days of Thunder, le Paramount Action FX Theater reçut son nom actuel, et présente un ensemble de films variés dans ses deux simulateurs de mouvement. En 2007, il présentait un film 3D nommé "SpongeBob SquarePants" sur le thème de Bob l'éponge.
  • Le Dominator roller coaster (ouvert en 2008) est une attraction de montagnes russes sans plancher, construite par Bolliger & Mabillard. Il comprend cinq inversions, et détient le record du plus grand looping vertical sur des montagnes russes (41 mètres de haut), et des plus longues montagnes russes du monde (1,3 km). Initialement, cette attraction était installée au Geauga Lake.

Old Virginia[modifier | modifier le code]

Old Virginia est un quartier situé à l'est du parc, basé sur le thème de la Virginie. Ce quartier représente donc l'état américain où se trouve le parc. Le quartier est composé aussi de plusieurs attractions aquatiques :

The Grove[modifier | modifier le code]

Montagnes Russes à Kings Dominion.

Nickelodeon Central[modifier | modifier le code]

Kidzville[modifier | modifier le code]

Congo[modifier | modifier le code]

WaterWorks[modifier | modifier le code]

Chronologie des attractions[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Ouverture du parc. Rebel Yell (Montagnes russes).
  • 1976 : Apple Turnover.
  • 1977 : King Kobra (Montagnes russes)
  • 1978 : Ouverture du campement.
  • 1979 : Zone Lost World, avec Journey to Atlantis, Land of the Dooz, et Timeshaft.
  • 1980 : Haunted River remplace Journey to Atlantis.
  • 1981 : Widescreen.
  • 1982 : Grizzly (Montagnes russes); Showplace Amphitheatre.
  • 1983 : White Water Canyon.
  • 1984 : Smurf Mountain replaced Land of the Dooz; Berserker.
  • 1985 : Diamond Falls; Scooby's Play Park.
  • 1986 : Shockwave (Montagnes russes); King Kobra coaster removed.
  • 1987 : Racing Rivers.
  • 1988 : Avalanche (Montagnes russes).
  • 1989 : Sky Pilot.
  • 1990 : ExpansionHanna Barbera
  • 1991 : Anaconda (Montagnes russes).
  • 1992 : Parc aquatique Hurricane Reef.
  • 1993 : Days of Thunder.
  • 1994 : Hurler (Montagnes russes); Old Dominion Line steam train removed.
  • 1995 : Nickelodeon Splat City. Showplace Amphitheatre reopened as Kingswood Amphitheatre. Smurf Mountain is removed.
  • 1996 : Outer Limits; Extreme SkyFlyer.
  • 1997 : Taxi Jam (Montagnes russes); Hanna-Barbera Land renamed KidZville.
  • 1998 : Volcano, The Blast Coaster (Montagnes russes); Paramount Action FX Theater replaces Days of Thunder.
  • 1999 : Expansion of Hurricane Reef water park to Waterworks.
  • 2000 : Nickelodeon Central; Pipeline Peak added to Waterworks.
  • 2001 : HyperSonic XLC (Montagnes russes); 7th Portal. Outer Limits renommé Flight of Fear.
  • 2002 : Ricochet (Montagnes russes); Triple Spin; fermeture de Diamond Falls.
  • 2003 : Drop Zone Stunt Tower (tour de chute); SpongeBob SquarePants 3D.
  • 2004 : Scooby Doo et Haunted Mansion.
  • 2005 : Tomb Raider Firefall (Top spin). Disparition de la zone enfant et de Waterworks.
  • 2006 : Italian Job Turbo Coaster.
  • 2007 : Tidal Wave Bay, Tornado, et Zoom Flume ajoutés à Waterworks.
  • 2008 : Dominator
  • 2009 : EL Dorado
  • 2010 : Intimidator 305

Montagnes russes[modifier | modifier le code]

Montagnes russes actuelles[modifier | modifier le code]

Nom Type Constructeur Année
d'ouverture
Photo
Anaconda Montagnes russes assises Arrow Dynamics 1991 le 23 mars Anaconda roller Coaster.jpg
Avalanche Montagnes russes Bobsleigh en métal Mack Rides 1988
Backlot Stunt Coaster Montagnes russes lancées Premier Rides 2006 le 27 mai KD StuntCoaster.jpg
Dominator Montagnes russes sans sol Bolliger & Mabillard 2008 le 24 mai Dominator (Kings Dominion) 02 Full Layout.jpg
Flight of Fear Montagnes russes lancées en intérieur Premier Rides 1996 le 18 juin PKD-Flight of Fear.jpg
Grizzly Montagnes russes en bois King's Entertainment Company 1982 le 27 mars Grizzly Lift and Switch.jpg
Hurler Montagnes russes en bois International Coasters 1994 le 27 avril PKD-Hurler.jpg
Rebel Yell Montagnes russes en bois racing Philadelphia Toboggan Coasters 1975 le 3 mai PKD-Rebel Yell.jpg
Ricochet Wild Mouse Mack Rides 2002 le 23 mars Ricochet Kings Dominion.jpg
Scooby-Doo's Ghoster Coaster Montagnes russes en bois junior Philadelphia Toboggan Coasters 1974 PKD-Scooby Doo's Ghoster Coaster.jpg
Shockwave Montagnes russes debout Togo 1986 Shockwave Helix.jpg
Taxi Jam Montagnes russes assises junior Miler Coaster 1997 le 29 mars
Volcano, The Blast Coaster Montagnes russes inversées lancées Intamin AG 1998 le 3 août Volcano, The Blast Coaster (Kings Dominion) 03.jpg
Intimidator 305 Giga montagnes russes Intamin AG 2010 le 2 avril Intimidator 305 ride as seen from Eiffel Tower.jpg

Anciennes montagnes russes[modifier | modifier le code]

Nom Type Constructeur Année
d'ouverture
Année
de fermeture
Relocalisation et
autres informations
Photo
Galaxie Montagnes russes assises S.D.C. 1975 1983 Relocalisé à Myrtle Beach Pavilion sous le nom Galaxi
où il fonctionnera de 1985 à 1997.
HyperSonic XLC Montagnes russes lancées S&S Worldwide 2001 le 24 mars 2007 Les pièces sont stockées dans l' attente d'un acquéreur. PKDHypersonicDrop.jpg
King Kobra Montagnes russes navette lancées Anton Schwarzkopf 1977 1986 Relocalisé à : Jolly Roger Amusement Park sous le nom King Kobra de 1987 à 1989. Alton Towers sous le nom Thunderlooper de 1990 à 1996 et Hopi Hari sous le nom Katapul depuis 1999.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Roller Coaster Database », King Kobra (Jolly Roger Amusement Park),‎ 2006 (consulté en juillet 28)
  2. « Roller Coaster Database », Search Results (Mack Bobsleds),‎ 2006 (consulté en juillet 28)
  3. « PkdPlace » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Avalanche. Consulté le juillet 28
  4. « Traveling Today », Calling All Thrill-Seekers! Welcome to Paramount's King's Dominion,‎ 2006 (consulté en décembre 14)
  5. « Roller Coaster Database », Anaconda (Paramount's Kings Dominion,‎ 2006 (consulté en juillet 28)
  6. « Richmond.com », Don’t let the heat and humidity of a Richmond summer keep you stuck to your vinyl car seats.,‎ 2006 (consulté en juillet 28)
  7. L'axe de rotation de la vrille se situe à hauteur du coeur
  8. « Paramount's Kings Dominion », WaterWorks,‎ 2006 (consulté en décembre 14)
  9. « Coaster-Net.com », Ride Gallery: Hypersonic XLC,‎ 2006 (consulté en décembre 14)
  10. « Roller Coaster Database », Search Results (Hypersonic XLC),‎ 2006 (consulté en juillet 28)
  11. « Coaster-Net.com », Hypersonic XLC,‎ 2006 (consulté en juillet 28)
  12. Attraction dans laquelle quelques rangées de sièges sont suspendues entre deux bras rotatifs lestés de contre-poids
  13. « Coaster-Net.com », Ride Gallery > The Italian Job: Turbo Coaster,‎ 2006 (consulté en décembre 14)
  14. « Theme Park Critic », Grizzly,‎ 2006 (consulté en juillet 28)
  15. « Screamscape » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Paramount's Kings Dominion. Consulté le juillet 28
  16. « CoasterBuzz », PKDs Flight of Fear RE-OPENS,‎ 2006 (consulté en décembre 14)
  17. « Cedar Fair », Cedar Fair to Acquire Paramount Parks,‎ 2006 (consulté en décembre 14)
  18. « Paramount's Kings Dominion Press Room », Kings Dominion To Lower Daily Admission Price For the First Time,‎ 2006 (consulté en décembre 14)
  19. « Ital International LLC », Launch Coaster: Reference Number 937,‎ 2006 (consulté en décembre 14)
  20. Kings Dominion | Virginia's Premier Themed Amusement Park (Richmond)
  21. « Kings Dominion: Virginia's Premier Themed Amusement Park » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Thrill Rides. Consulté le décembre 13
  22. « CoasterBuzz », CBS to Divest Paramount Parks,‎ 2006 (consulté en janvier 27)
  23. « Cedar Fair », Cedar Fair, L.P., Completes Acquisition of the Paramount Parks,‎ 2006 (consulté en décembre 14)
  24. « PkdPlace » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 1980 Kings Dominion Map. Consulté le janvier 3
  25. « PkdPlace » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 2005 Kings Dominion Map. Consulté le janvier 3
  26. « PkdPlace » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 1978 Kings Dominion Map. Consulté le janvier 3
  27. « PkdPlace » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 1992 Kings Dominion Map. Consulté le janvier 3

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]