Artsyz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Artsyz
Арциз
Blason de Artsyz
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Odesa Oblast.svg Oblast d'Odessa
Maire Iouriï Mykhaïlov
Code postal 68409
Indicatif tél. +380 4845
Démographie
Population 15 178 hab. (2013)
Densité 129 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 59′ N 29° 25′ E / 45.983, 29.41745° 59′ Nord 29° 25′ Est / 45.983, 29.417  
Superficie 11 800 ha = 118 km2
Divers
Fondation 1816
Statut Ville depuis 1963
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast d'Odessa

Voir sur la carte administrative de l'Oblast d'Odessa
City locator 14.svg
Artsyz

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Artsyz

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Artsyz
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Artsyz (en ukrainien : Арциз) ou Artsiz (en russe : Арциз ; en roumain : Arciz ou Arşiţa) est une ville de l'oblast d'Odessa, en Ukraine, et le centre administratif du raïon d'Artsyz. Sa population s'élevait à 15 178 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Artsyz se trouve dans la région historique du Boudjak, à 113 km au sud-ouest d'Odessa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Artsyz a été fondée en 1816 et peuplée par des familles de luthériens allemands, invitées par le gouvernement russe à s'installer dans le sud de la Bessarabie, annexée à l'Empire russe en 1812. Ces migrants étaient pour la plupart originaires de Pologne et ils fondèrent douze villages, dont plusieurs portaient des noms français, rappelant des batailles où Allemands et Russes avaient combattu côte à côte contre les armées napoléoniennes : Brienne, Fère-Champenoise et Arcis-sur-Aubeetc.[1]. Artsyz a ainsi été nommé en souvenir de la bataille d'Arcis-sur-Aube des 20 et 21 mars 1814.

Cette communauté prospéra sous l'autorité de l'Empire russe puis du royaume de Roumanie. Mais lorsque la France, qui avait garanti les frontières roumaines, capitula en juin 1940, l'Union soviétique adressa un ultimatum à la Roumanie qui céda. Quarante-huit heures plus tard, la Bessarabie devenait soviétique : le Boudjak fut alors rattaché à la république socialiste soviétique d'Ukraine.

Ces changements faisaient suite au pacte Hitler-Staline dont le protocole secret prévoyait le rapatriement en Allemagne des minorités allemandes de Bucovine et de Bessarabie. Les habitants d'Artsyz furent embarqués sur des camions soviétiques, accompagnés d'officiers allemands pour les rassurer, puis sur des bateaux roumains et hongrois réquisitionnés, et par le Danube, emmenés à Vienne, puis par train en Pologne occupée (Wartheland), où ils reçurent des terres prises à des paysans polonais. Ils y furent rattrapés par l'Armée rouge à la fin de 1944 et une partie d'entre eux périt durant l'exode vers l'ouest qui s'ensuivit. Les survivants s'installèrent en RFA[1].

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Roumanie du régime Antonescu, le « Pétain roumain », occupa le Boudjak et utilisa Artsyz, inhabitée et en partie ruinée, pour y parquer des Juifs, des Roms et des antifascistes, dont beaucoup moururent de froid et de dysenterie. En août 1944, lorsque la Roumanie rejoignit les Alliés[2], l'Armée rouge revint et Artsyz, à nouveau désertée, fut progressivement repeuplée de Russes et d'Ukrainiens dans le courant des années 1945-1960. Artsyz est devenue un centre de raïon et un gros bourg agricole, où les productions du Boudjak sont conditionnées et expédiées par chemin de fer vers Reni, Izmail ou Odessa.

Depuis l'indépendance de l'Ukraine, la ville connaît en outre un renouveau culturel.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[3] :

Évolution démographique
1959* 1970* 1979* 1989* 2001*
11 344 14 115 16 853 20 240 16 370
2009 2010 2011 2012 2013
15 216 15 207 15 229 15 211 15 178


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Jerry Frank, « The German Migration to the East », Federation of East European Family History Societies Journal, vol. 7, 1999, nos 1 et 2 (www.galiziengermandescendants.org)
  2. La Roumanie rejoint les Alliés - 10k -
  3. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(uk) « Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2010, 2011 et 2012 », sur database.ukrcensus.gov.ua« Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2011, 2012 et 2013 », sur database.ukrcensus.gov.ua

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]