Khemisti (Tipaza)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khemisti
Port de Khemisti
Port de Khemisti
Noms
Nom algérien خميستي
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Tipaza
Daïra Bou Ismaïl
Code postal 42016 Khemisti
42033 Khemisti Port
Code ONS 4206
Démographie
Population 15 128 hab. (2008[1])
Densité 1 731 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 37′ 33″ N 2° 40′ 51″ E / 36.62586, 2.680835736° 37′ 33″ Nord 2° 40′ 51″ Est / 36.62586, 2.6808357  
Altitude Min. 0 m – Max. 280 m
Superficie 8,74 km2
Divers
Saint patron Sidi Bel Hassine
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Tipaza
Localisation de la commune dans la wilaya de Tipaza

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Khemisti

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Khemisti

Khemisti (anciennement Tefeschoun pendant la colonisation française), est une commune de la wilaya de Tipaza en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune de Khemisti est située au nord-est de la wilaya de Tipaza, à environ 50 km au sud-ouest d'Alger et à environ 20 km à l'est de Tipaza.

Communes limitrophes de Khemisti
Mer Méditerranée Bou Ismaïl Bou Ismaïl
Bouharoun Khemisti Chaiba
Bouharoun Attatba Chaiba

Relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

Tout comme Bou Ismaïl et Fouka, Khemisti est constituée de deux plaines, une basse en bord de mer et une haute sur le plateau sahélien. Plusieurs petits cours d'eau dévalent via des ravins vers la mer.

Transports[modifier | modifier le code]

Khemisti est traversée par la RN11 qui longe la côté d'Alger à Oran ainsi que par l'autoroute Alger-Cherchell qui suit la même direction.

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

En 1984, la commune de Khemisti est constituée des localités et domaines suivants[2] : Khemisti-Ville, Khemisti-Port, Sidi Belahcen, Domaines autogérés de Nedjar, Boubekeur, Fridi et domaine du Peuble.

L'Agglomération Chef-lieu est Khemisti Ville, il existe deux agglomérations secondaires, Khemisti Port (ex-Chiffalo) et Othmane Tolba (ex-La Vigie)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Appelée Tefeschoun depuis sa création, elle sera renommée Khemisti en 1964 en hommage à Mohamed Khemisti assassiné un an plutôt.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la colonisation française, un village colonial est créé non loin du mausolée du marabout Sidi Belhacine, il sera nommé Tefeschoun. Il fera d'abord partie de la commune de Koléa, puis de celle de Castiglione et fait partie du département d'Alger. Elle devient une commune de plein exercice le 31 janvier 1898 incluant les villages de Tefeshoun, Chiffalo et Bou Haroun. Après l'indépendance, elle est intégrée à la commune de Bou Ismail jusqu'en 1984 où elle est recréée.

Le village de pécheurs de Chiffalo est lui fondé plus tard en 1872 par des colons siciliens venus du village de Cefalu.

Après l'indépendance, le village de Chifalou sera habité d'une population venue des environ qui migre intérieurement des borgades limitrophe même d'autre région d'Algérie, formant ainsi une communauté qui revendique son appartenance aux colons sicilien et qui on gardait beaucoup d'habitudes et de traditions de ceux-ci.

Évolution démographique
1902 1987 1998 2008
1 275 7 445 12 342 15 128
(Source : recensement [3],[4])


  • Populations des différent

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1902 1987 1998 2008
1 275 7 445 12 342 15 128
(Source : recensement [3],[4])


  • Populations des différentes agglomérations en 1987 : Khemisti, 4 258 hab. ; Port-Khemisti, 3 187 hab.
  • Populations des différentes agglomérations en 1998 : Khemisti, 6 711 hab. ; Port-Khemisti, 4 552 hab.[5]
  • Populations des différentes agglomérations en 2008 : Khemisti, 16 508 hab. (en conurbation avec Bou Ismail)[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Tipaza, sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Tipaza, page 1570.
  3. a et b (en) the People's Democratic Republic of Algeria - Mila(Geohive)
  4. a et b Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1902, p.143
  5. Dictionnaire des localités algériennes, Achour Cherfi, Casbah éditions, p.682
  6. ONS, 5e RGPH - 2008 - Armature Urbaine - Collections Statistiques N° 163/2011 Série S : Statistiques Sociales, p.117 et 55 [PDF]