Menaceur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Menaceur
Noms
Nom algérien مناصرة
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Tipaza
Daïra Sidi Amar
Code postal 42125
Code ONS 4202
Démographie
Population 25 480 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 36° 29′ 41″ N 2° 14′ 26″ E / 36.494734, 2.24052436° 29′ 41″ Nord 2° 14′ 26″ Est / 36.494734, 2.240524  
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Tipaza
Localisation de la commune dans la wilaya de Tipaza

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Menaceur

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Menaceur

Menaceur (anciennement Marceau pendant la colonisation française), est une commune algérienne de la wilaya de Tipaza en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la commune, Menaceur, est situé à environ 10 km à vol d'oiseau de la mer,dans le piémont nord du mont Zaccar (zabrir)à l'est des monts du Dahra , au sud-est de Cherchell, à environ 35 km au sud-ouest de Tipaza et à deux kilomètres à l'ouest du Méridien de Paris.

Communes limitrophes de Menaceur
Cherchell Cherchell Sidi Amar
Sidi Semiane Menaceur Merad
Sidi Semiane  ? (Wilaya d'Aïn Defla) Merad

Relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

La commune de Menaceur est constituée de six localités[2] :

  • Béni Abdallah
  • Béni Bousalah
  • Fadjana
  • Ouled Larbi
  • Menaceur
  • Tidaf
  • tamloul

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la colonisation, la ville est nommée Marceau et fait partie du département d'Alger. Après l'indépendance, elle prend le nom de Menaceur[3].

Population[modifier | modifier le code]

La population de la commune parle le tachenouit, dialecte berbère de la Dahra faisant partie des parlers chleuh similaire à l'ouest marocain dans la region de Nador.

Économie[modifier | modifier le code]

l'économie de la ville repose sur le secteur primaire.l'agriculture maraichère,l’élevage emploi le plus grand nombre .quelques carrières, sable, agrégat et une briqueterie donnent un semblant d'activité industrielle. Aujourd'hui un barrage boukerdane à cheval sur deux communes,menaceur etsidi amar, est construit à l'aval de l'oued El Hachem qui irrigue la région.ce barrage peu à peu, commence à devenir un lieu de promenade des populations des grandes villes environnantes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Tipaza, sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Tipaza, page 1570.
  3. Atlas de l'Algérie 1830-1960, [Archives & Culture],‎ février 2011, 80 p. (ISBN 978-2-35077-157-1, présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]