Kayōkyoku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kayōkyoku

Origines stylistiques Pop traditionnelleMin'yōBluesJazzLatinTangoTeen pop
Origines culturelles Drapeau du Japon Au Japon dans les années 1950; appelé précédemment le ryūkōka depuis la fin des années 1920.
Popularité En vogue au Japon dans les années 1950 aux années 1980 avant de pratiquement disparaître dans les années 1990 au profit du enka et du J-pop.

Le kayōkyoku (歌謡曲?, littéralement « musique de chant de paroles ») est un genre de musique pop japonaise d’inspiration occidentale qui est le prédécesseur et le fondement du J-pop moderne. The Japan Times décrit le kayōkyoku comme un « pop japonais standard » ou un « pop de l’ère Showa ».

À la différence de l’enka, le kayōkyoku ne se limite pas à des pièces sentimentales.

La liste d’artistes de kayōkyoku inclut : Kyu Sakamoto, The Peanuts, The Tigers, Momoe Yamaguchi, Candies, Pink Lady, Seiko Matsuda, The Checkers and Onyanko Club.

Bibliographie[modifier | modifier le code]