Hibari Misora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hibari Misora

Description de l'image  Hibari Misora.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Kazue Kato
Naissance 29 mai 1937
Yokohama
Décès 24 juin 1989
Activité principale Chanteuse et actrice
Genre musical Jazz, enka
Années actives 1949 - 1989
Labels Nippon Columbia

Hibari Misora (美空ひばり, Misora Hibari?), de son vrai nom Kazue Kato[1], est une chanteuse de jazz et de enka et une actrice japonaise, née le 29 mai 1937 à Yokohama au Japon, décédée le 24 juin 1989, qui enregistra quelque 1200 chansons et vendit 68 millions de disques[2], et joua dans 166 films[3], entre 1945 et 1971.

Biographie[modifier | modifier le code]

Généralement considérée au niveau international comme l'une des plus grandes chanteuses de variétés et de jazz de tous les temps, elle a eu une carrière particulièrement importante des années 1950 aux années 1970. Ses succès ont engendré des ventes de disques considérables et lui ont valu de nombreuses distinctions. Elle a tourné dans plusieurs dizaines de films, mais sa renommée est davantage liée à son activité de chanteuse. Au cours des années 1980, Hibari Misora a souffert de graves problèmes de santé liés à une hépatite et à des consommations excessives et répétées d'alcool. Sa mort et ses funérailles ont été un événement marquant au Japon. Après sa mort, les ventes de disques se sont encore amplifiées et les chanteurs ou groupes de chanteurs rendant hommage à cette artiste se sont multipliés en Asie comme aux États-Unis. Le nom d'Hibari Misora continue aujourd'hui de faire l'objet au Japon d'une grande vénération. Un musée lui étant consacré est ouvert en 1994, le Hibari Misora Museum, à Arashiyama, Kyoto. Elle apparait même brièvement dans le film Princess Raccoon en 2005 grâce à des effets spéciaux.

Discographie[modifier | modifier le code]

(à compléter)

quelques chansons notables:

  • Kappa Boogie Woogie (河童ブギウギ (?), 1949)
  • Kanashiki Kuchibue (悲しき口笛 (?), 1949)
  • Tokyo Kiddo (東京キッド (?), 1950)
  • Omatsuri Mambo (お祭りマンボ (?), 1952)
  • Ringo Oiwake (リンゴ追分 (?), 1952)
  • Minatomachi 13-banchi (港町十三番地 (?), 1957)
  • Yawara (柔 (?), 1964)
  • Kanashii Sake (悲しい酒 (?), 1966)
  • Makkana Taiyo (真赤な太陽 (?), 1967)
  • Aisansan (愛燦燦(あいさんさん (?)), 1986)
  • Midaregami (みだれ髪 (?), 1987)
  • Kawa no nagare no yō ni (川の流れのように (?), 1989)

Filmographie[modifier | modifier le code]

1940-1955[modifier | modifier le code]

Affiche du film Fuefuki Wakamusha (1955).
  • Nodo jimankyō jidai (のど自慢狂時代) (1949)
  • Shin-Tokyo ondo: bikkuri gonin otoko (新東京音頭 びっくり五人男) (1949)
  • Odoru ryū kyūjō (踊る龍宮城) (1949)
  • Akireta musume-tachi (あきれた娘たち) (1949)
  • Kanashiki kuchibue (悲しき口笛) (1949)
  • Odoroki ikka (おどろき一家) (1949)
  • Home run kyō jidai (ホームラン狂時代) (1949)
  • Hit Parade (ヒットパレード) (1950)
  • Akogare no Hawaii kōro (憧れのハワイ航路) (1950)
  • Hōrō no utahime (放浪の歌姫) (1950)
  • Mukō sangen ryōdonari continued: 3rd Story - donguri utagassen (続・向う三軒両隣 第三話 どんぐり歌合戦)(1950)
  • Enoken no sokonuke daihōsō (エノケンの底抜け大放送)(1950)
  • Mukō sangen ryōdonari continued: 4th Story - koi no mikeneko (続・向う三軒両隣 第四話 恋の三毛猫)(1950)
  • Aozora tenshi (青空天使)(1950)
  • Tokyo Kid (東京キッド)(1950)
  • Sakon torimonochō: senketsu no tegata (左近捕物帖 鮮血の手型)(1950)
  • Ōgon Batto: Matenrō no kaijin (黄金バット 摩天楼の怪人)(1950)
  • Tonbo kaeri dōchū (とんぼ返り道中)(1950)
  • Watashi wa josei no. 1 (1950)
  • Chichi koishi (父恋し)(1951)
  • Uta matsuri: Hibari shichi henge (唄祭り ひばり七変化)(1951)
  • Naki nureta ningyō (泣きぬれた人形)(1951)
  • Anba tengu: Kakubējishi (鞍馬天狗 角兵衛獅子)(1951)
  • Haha wo shitaite (母を慕いて)(1951)
  • Hibari no komoriuta (ひばりの子守唄)(1951)
  • Anba tengu: Anba no himatsuri (鞍馬天狗 鞍馬の火祭)(1951)
  • Ano oka koete (あの丘越えて)(1951)
  • Yōki-na wataridori (陽気な渡り鳥)(1952)
  • Anba tengu: Tengu kaijō (鞍馬天狗 天狗廻状)(1952)
  • Tsukigata Hanpeita (月形半平太)(1952)
  • Hibari no Circus: kanashiki kobato (ひばりのサーカス 悲しき小鳩)(1952)
  • Ushiwakamaru (film)|Ushiwakamaru (牛若丸)(1952)
  • Futari no hitomi (二人の瞳)(1952)
  • Ringo-en no shōjo (リンゴ園の少女)(1952)
  • Hibari-hime hatsuyume dōchū (ひばり姫初夢道中)(1952)
  • Mita katakure! (三太頑れっ!)(1953)
  • Hibari no utau tamatebako (ひばりの歌う玉手箱)(1953)
  • Shimai (姉妹, lit. "Sisters")(1953)
  • Hibari no yōki-na tenshi (ひばりの陽気な天使)(1953)
  • Hibari torimonochō: Utamatsuri happyaku yachō (ひばり捕物帳 唄祭り八百八町)(1953)
  • Hibari no kanashiki hitomi (ひばりの悲しき瞳)(1953)
  • Yama wo mamoru kyōdai (山を守る兄弟) (1953)
  • Ojōsan shachō (お嬢さん社長)(1953)
  • Misora Hibari no haru ha uta kara (美空ひばりの春は唄から)(1954)
  • Hiyodori sōshi (ひよどり草紙) (1954)
  • Izu no odoriko (伊豆の踊子) (1954), adaptation de l'histoire de Yasunari Kawabata
  • Uta shigura oshidori wakashū (唄しぐれ おしどり若衆)(1954)
  • Seishun romance seat: Aozora ni owasu (青春ロマンスシート 青空に坐す)(1954)
  • Bikkuri gojūsantsugi (びっくり五十三次)(1954)
  • Yaoya Oshichi furisode tsukiyo (八百屋お七 ふり袖月夜)(1954)
  • Wakaki hi wa kanashi (若き日は悲し)(1954)
  • Uta goyomi Onatsu Seijūrō (歌ごよみ お夏清十郎)(1954)
  • Shichihenge tanuki goten (七変化狸御殿)(1954)
  • 大江戸千両囃子 (1955)
  • 娘船頭さん (1955)
  • 青春航路 海の若人 (1955)
  • 歌まつり満月狸合戦 (1955)
  • ふり袖侠艶録 (1955)
  • たけくらべ (1955)
  • ジャンケン娘 (1955)
  • ふり袖小天狗 (1955)
  • Fuefuki Wakamusha (笛吹若武者?) (1955)
  • 唄祭り 江戸っ子金さん捕物帖 (1955)
  • Rikidōzan monogatari dotō no otoko (力道山物語 怒濤の男) (1955)
  • 旗本退屈男 謎の決闘状 (1955)
  • 歌え!青春 はりきり娘 (1955)

après 1956[modifier | modifier le code]

(à compléter)

  • Romansu musume (ロマンス娘 ?) (1956)
  • Ōatari sanshoku musume (大当り三色娘 ?) (1957)

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Son tube de 1989, "Kawa no nagare no yô ni", était une des chansons préférées de l'universitaire qui a poussé à la création de l'agrégation de japonais en France. Cette chanson est encore aujourd'hui associée pour beaucoup d'enseignants à cette "victoire"[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. New York Times
  2. (en) Nécrologie sur le New York Times
  3. (ja) Filmographie sur la Japanese movie database

Liens[modifier | modifier le code]